Xibar.net - L'oeil critique du Sénégal


Référence multimedia du sénégal
.
Google

Fellation : comment dire à sa femme qu'elle s'y prend mal ?

Article Lu 11647 fois


Dans "Sans Rendez-vous", la sexologue et psychanalyste Catherine Blanc conseille Martin, un auditeur dont la partenaire "s'y prend mal" pour faire les fellations. Mais ce dernier ne sait pas comment aborder le sujet sans la vexer. Pour la spécialiste, il doit guider sa petite amie.

C'est un préliminaire censé être agréable et porté aux nues par l'industrie des films pour adultes. Pourtant, quand la copine de Martin lui fait une fellation, cela n'a rien d'agréable. Cet auditeur évoque même une certaine douleur. Mais il ne sait pas comment aborder la chose sans vexer sa partenaire. Dans "Sans Rendez-vous", la sexologue et psychanalyste Catherine Blanc lui donne des conseils et estime que l'humour est un bon allié dans cette situation. D'après la spécialiste, Martin doit également guider sa partenaire pour tourner la conversation vers le plaisir, et non la douleur.

La question de Martin

"Ma copine me fait régulièrement des fellations mais elle s'y prend très mal puisque c'est limite douloureux. Je pense qu'elle doit mettre les dents... Comment lui dire sans la vexer ?"

La réponse de Catherine Blanc

"La question de Martin est intéressante, puisque cela revient à se demander pourquoi subir quelque chose qu'on n'aime pas ? Surtout que si ce n'est pas agréable pour lui, ça n'a aucun intérêt. Puisque la fellation n'a, pour une femme, d'excitant que le fait d'exciter. Donc autant l'éviter ou dire 'ma chérie, ce n'est pas un sandwich' si effectivement elle y va avec les dents.

Martin parle des dents de sa copine, mais est-ce vraiment ça le problème ?

Il n'a pas parlé de déformation dentaire, donc je ne pense pas que ça vienne de ce côté-là. Je pense qu'elle est peut-être maladroite. Mais c'est très compliqué à déterminer : cela vient-il vraiment d'elle ? Il est possible que ce soit Martin qui soit anxieux à l'idée d'une fellation ? Et si les deux sont vrais, cela fait tout de suite quelque chose qui ne fonctionne pas. Donc le mieux est d'en parler avec humour. Elle sera peut-être un peu vexée, mais encore une fois on est véritablement vexé que lorsqu'on laisse trop longtemps les choses.

Il faudrait la guider en lui disant 'j'aime plutôt comme ci plutôt que comme ça'. Ça permet d'éviter d'aborder la notion de douleur et de se focaliser au contraire sur ce qui excite. Je crois que de toute façon la sexualité doit rester drôle et joyeuse. Ce n'est pas une évaluation de nos compétences, on peut être maladroit ponctuellement.

À quel moment lui dire ?

Je trouve toujours que parler de sexualité en dehors est le meilleur moyen d'en parler entre la poire et le fromage.

Mais c'est difficile d'en parler sans que l'autre prenne ça pour un reproche non ?

Je pense que cela vient du fait que l'on se met beaucoup trop à l'épreuve personnellement dans une histoire que devrait être anecdotique. La sexualité n'est pas une évaluation mais une expérience : il y a des choses merveilleuses et des faux pas."

Europe 1
Par Catherine Blanc

Article Lu 11647 fois

Mardi 15 Décembre 2020




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Revue de presse | Blagues | Le miroir de l’entrepreneur





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State