Xibar.net - L'oeil critique du Sénégal


Référence multimedia du sénégal
.
Google

Rareté du poisson : Tekki indexe les autorisations «irresponsables» données aux bateaux étrangers

Article Lu 1732 fois

Un Sénégal sans poisson, une réalisation de Macky Sall. C’est du moins l’avis du député Mamadou Lamine Diallo. Dans sa question économique hebdomadaire, il affirme qu’on trouve difficilement du poisson au Sénégal. A preuve, dit-il, le «yaboye», poisson bon marché, bien prisé des ménages, devient rare. «C’est la conséquence des autorisations irresponsables données par le régime de Macky Sall aux bateaux étrangers, de piller ces ressources transformées en farine de poisson pour servir d’intrants à l’élevage de saumon en Europe», dénonce le député. «Pareil pour les canneurs qui pillent le thon. Notre mer et nos poissons sont à la merci de ces bateaux-usines des grands pays, Chine, Espagne, Corée du Sud, Russie pour les plus actifs ici. Évidemment certains de ces bateaux battent pavillon sénégalais et ceux de la Chine de la dynastie FayeSall en particulier», poursuit-il. D’après lui, ceci explique les pirogues barsax qui voient des milliers de Sénégalais mourir. Quand on ne peut plus pêcher, dit-il, les plus téméraires tentent la traversée vers l’Europe. «Voilà le travail de Benno et de ses ministres chargés de la pêche», fustige encore le leader de Tekki. La pêche liquidée, on va s’attaquer aux filières industrielles notamment agro-alimentaires, redoute Mamadou Lamine Diallo qui invite l’Assemblée nationale à enquêter, ou auditionner ou encore organiser des missions d’information dans les domaines suivants de la pêche qui emploie 600 000 personnes, de la distribution des engrais et des semences, les Dipas du sucre et le rôle de Elimane Lam, de la filière tomate et celle du riz. Selon lui, la souveraineté alimentaire ne doit pas être un vain mot.



Rareté du poisson : Tekki indexe les autorisations «irresponsables» données aux bateaux étrangers
D’autre part, s’agissant de l’achat d’armes d’un montant de 45 milliards par le ministère de l’Environnement le député affirme que les Eaux et Forêts n’ont pas besoin d’autant d’armes. «C’est un scandale de plus du régime finissant de Benno (…) Dans ce domaine, ce n’est pas pire que les marchés Bictogo, ou Timis du gaz de St-Louis, ou le Sporting de Dakar donné à Ron. Ce qui est choquant, c’est qu’on a le sentiment que ce régime joue avec notre sécurité, fait du ‘’Tapalé’’. Voilà quelques questions que l’enquête devra éclaircir, le Secret Défense n’est pas opposable à l’Assemblée nationale», indique le député qui se demande pourquoi contracter avec ce sulfureux nigérien avec des sociétés bidon et pourquoi avoir écarté les ministères de la Défense et de l’Intérieur. En tout état de cause, d’après lui, le code de transparence des finances publiques est violé manifestement.

WalfNet Charles Gaïky DIENE

Article Lu 1732 fois

Samedi 12 Novembre 2022




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Revue de presse | Blagues | Le miroir de l’entrepreneur





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State