Xibar.net - L'oeil critique du Sénégal


Référence multimedia du sénégal
.
Google

Gestion des fonds du Covid-19 : Amadou Ba en cours d’explications

Article Lu 12028 fois

Le chef du gouvernement entre en scène pour, de son côté aussi, tenter de désamorcer la bombe que constitue le rapport de la Cour des comptes sur la gestion des fonds de lutte contre les effets du Covid-19. Il commencera par recevoir la Société civile le mardi prochain, avant de continuer avec les partenaires techniques et financiers.



Gestion des fonds du Covid-19 : Amadou Ba en cours d’explications
Il n’y a plus de temps à perdre, semble-t-il. Bien que la patate chaude du rapport de la Cour des comptes sur la gestion des 1000 milliards du fonds de lutte contre les effets du Covid ait été refilée à la Justice, après la saisine du ministre de la Justice par le Premier président de la Cour des comptes, le gouvernement ne veut pas s’en tenir là. Le Premier ministre a déjà lancé les invitations pour sa part.

On sait que Amadou Ba a invité toutes les composantes de ladite Société civile, sans exception aucune, soulignent ses services, à une rencontre dans les locaux du chef du gouvernement, le mardi 3 décembre prochain, à 11 heures. Ce sera pour une séance d’explications sur ce que l’Etat veut faire pour que justice soit rendue dans cette affaire.

On a remarqué que plusieurs composantes de ladite Société civile se sont mobilisées pour obtenir la «tête» des présumés coupables de détournements. Dès la publication du rapport, le Forum civil, à travers son président, M. Birahim Seck, est monté au créneau pour demander au chef de l’Etat et au procureur de la République, de prendre des mesures contre les personnes mises en cause.
M. Seck n’a manqué aucune occasion pour sensibiliser tous ceux qui pouvaient l’être sur ce dossier. Il fait d’ailleurs partie, avec d’autres organisations, des initiateurs du rassemblement d’aujourd’hui à la Place de la Nation (ex-Obélisque). Ladite manifestation, comme le concert de casseroles que la coalition de l’opposition, Yewwi askan wi, a demandé pour demain, vise à faire en sorte que le crime économique que constitue le détournement des sommes destinées à la lutte contre la pandémie et ses effets, ne soit pas rangé dans les placards.

Il faut noter que le Premier ministre a déjà prévu, après sa séance d’explications avec les mouvements de la Société civile, de rencontrer également les partenaires techniques et financiers, ainsi que les missions diplomatiques accréditées au Sénégal. Cela, toujours pour des explications au sujet de la gestion des fonds collectés dans le cadre de la lutte contre le Covid-19 et ses effets sociaux et économiques.

C’est comme si, tétanisé lors de la sortie du rapport et des réactions qui s’en sont suivies, le gouvernement avait d’un seul coup, décidé de rattraper le temps et de faire de la communication tous azimuts. Une semaine après la sortie de deux membres du gouvernement devant les journalistes, pour indiquer que les sommes litigieuses portaient à peine sur un peu plus de 6 milliards de Cfa, la ministre des Affaires étrangères, également, a entamé son exercice de contre-feu. L’entrée en jeu du Premier ministre devrait, en bonne logique, clore cet exercice et convaincre les citoyens. Sinon, ce serait considéré comme un échec patent.
mgueye@lequotidien.sn

Article Lu 12028 fois

Vendredi 30 Décembre 2022




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Revue de presse | Blagues | Le miroir de l’entrepreneur





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State