Xibar.net - L'oeil critique du Sénégal


Référence multimedia du sénégal
.
Google

Youssou Ndour : «Je préfère voir mon matériel saccagé, plutôt que le sang des Sénégalais versé»

Article Lu 11226 fois

Dans une communication téléphonique avec le défenseur des droits de l’homme, Alioune Tine, fondateur d’Africajom Center et expert indépendant de l’Organisation des Nations unies, le Président du conseil d’administration du Groupe Futurs Médias (Gfm), Youssou Ndour, s’est prononcé sur les attaques et saccages de l’immeuble Elimane Ndour abritant la Rfm et L’Obs, le jeudi dernier.




Et le saccage de la Tfm le vendredi. Selon Maderpost, le chanteur a réagi en réponse au message d’encouragement et de compassion tenu par Alioune Tine. «Je regrette les attaques et saccages de Rfm et Tfm, qui n’ont pas été faits contre Youssou Ndour, mais plutôt contre nous-mêmes. Parce que la RFM comme la TFM sont nos radio et télévision», a dit Alioune Tine dans une communication téléphonique.
Visiblement touché par l’appel de M. Tine, Youssou Ndour lui a fait part de sa réaction, lorsqu’il a été informé des évènements. Il embraie : «Quand la personne que j’ai désignée pour assurer ma propre sécurité m’a appelé pour me tenir au courant des attaques contre Tfm, me disant que c’étaient des jeunes qui saccageait ma télévision, je lui ai dit : ‘Faites en sorte qu’aucun d’entre eux ne soit blessé.’ Je le lui ai dit parce que je préfère voir mon matériel détruit plutôt que le sang d’un Sénégalais versé.» Le leader du Super étoile dit avoir accordé son pardon aux jeunes qui ont saccagé les locaux du Gfm. «J’ai pardonné ces jeunes. Ce n’est que du matériel et ce n’est pas le plus important. Ce qui compte et qui me parle, c’est l’apaisement auquel vous invitez tout le monde. C’est ça qui me parle et telle est aussi ma démarche», a-t-il dit à Alioune Tine.


Le Pca de Gfm a aussi rappelé son adhésion à la démocratie. «Je crois en la démocratie. Je la vis au quotidien, d’abord avec mon frère, Boubacar Ndour, que j’adore et qui me le rend bien, mais avec qui je ne suis pas toujours du même avis. A la maison, comme à Tfm. Tout le monde le voit et l'entend, tout le monde peut en témoigner. Il n’est pas en phase avec nous et il ne prend pas de gants pour le dire. J’accepte ses points de vue, parce que c’est comme cela que nous avons été éduqués. Ce sont les valeurs que notre père nous a inculquées. Chez nous, il y a toutes les tarikhas, tous les partis ou courants politiques y sont présents. C’est comme ça. Je ne connais pas autre chose que la diversité d’opinions que je respecte. C’est comme cela que je conçois la démocratie, que je la vis. C’est pourquoi j’appelle à l’apaisement», a dit le ministre-conseiller du président de la République.
L'OBS AIDA COUMBA DIOP

Article Lu 11226 fois

Mercredi 10 Mars 2021




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Revue de presse | Blagues | Le miroir de l’entrepreneur





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State