Référence multimedia du sénégal
.
Google

Wade demande la levée de l'interdiction de la mendicité

Article Lu 1967 fois

Le président sénégalais Abdoulaye Wade s’est mis en désaccord avec son gouvernement concernant l’interdiction de la mendicité dans la rue, estimant que ‘’l’aumône est une pratique recommandée par la Religion’’, a appris l’APS, vendredi de source officielle à Dakar.



Wade demande la levée de l'interdiction de la mendicité
‘’Revenant sur la mendicité dans notre pays, le président de la République, considérant que l’aumône est une pratique recommandée par la Religion, a exprimé son désaccord par rapport à son interdiction’’, rapporte le communiqué du Conseil des ministres publié jeudi soir à Dakar. Selon le texte, Me Wade a préconisé ‘’une mutualisation de l’aumône au niveau national’’ en vue d’aboutir à ‘’la rationalisation de cette pratique’’, dans un pays de croyants composés en majorité de musulmans cohabitant avec des chrétiens. Ces deux communautés prônent la solidarité avec les démunis.

Le chef de l’Etat a en outre instruit le Premier ministre, Souleymane Ndéné Ndiaye, de réfléchir sur cette question de la mutualisation, en impliquant le ministre délégué chargé des Droits de l’Homme, Coumba Gaye, le ministre conseiller chargé des Affaires religieuses, Mamadou Bamba Ndiaye, les guides religieux, les maîtres coraniques et les bonnes volontés.

‘’Concernant justement les maîtres coraniques, le président de la République a demandé au gouvernement d’examiner les voies et moyens pour leur accorder une subvention en vue de leur permettre de s’acquitter convenablement de leur devoir d’éducateur’’, ajoute le communiqué gouvernemental.

Le Premier ministre sénégalais annonçait, lors du conseil interministériel tenu le 24 août dernier, la décision du gouvernement de déclencher des mesures visant à lutter efficacement contre la mendicité et la traite des personnes au Sénégal.

Au lendemain, la traque des mendiants sur la voie publique est déclenchée à Dakar, à l’exception des lieux de culte que le gouvernement a désignés pour y convier les nécessiteux afin qu’ils y reçoivent la charité.

Source: Policosn.com

Article Lu 1967 fois

Samedi 9 Octobre 2010





1.Posté par ndiay diatta le 09/10/2010 03:53
C'est nul ce singe se dèdit tous les jours.L'agressivitè des mendiants professionnels et la mafia qui entoure cette activitè ne sont pas encouragès par l'islam.
En arabie saudie terre d'islam la mendicitè dans les rues est formellement interdite et est punie par la loi.
En Gambie mon prèsident Diamè que j'aime bcp a mis fin à cette pratique mafieuse.
Heureusement Nènè ndiaye a dementi l'information.Organisons nous pour aider les necessiteux et combattons ceux qui envoient des enfants pieds nus à collecter des l'argent qui finit souvent entre les mains des belles driankès ....

2.Posté par DOULNEU le 09/10/2010 05:58
... HA HA HA.... LE prèsi DE TOUTS LES NDINGHARY................................................

... BON ALLONS LA BEAUTE NE FAIT PAS LE PRESIDENT..........................MAIS QUAND MEME, LE PRESI.... DEVRAIT......................HA HA HA.....

3.Posté par fatou le 09/10/2010 12:02
il est irresponsable ce voyou........c est un menteur............il met en mal son PM avec la population comme quoi c est pas lui aurait dit d interdire la mendicite...........................

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State