Xibar.net - L'oeil critique du Sénégal


Référence multimedia du sénégal
.
Google

Un an après la disparition de Maître Alioune Badara Cissé, les ABCDAIRES se souviennent d’un mentor hors pair.

Article Lu 1384 fois

La date du 28 août restera à jamais gravée dans la mémoire collective du peuple sénégalais qui a perdu un de ses valeureux fils en la personne de Maître Alioune Badara Cissé ci-devant Médiateur de la République du Sénégal.



Un an après la disparition de Maître Alioune Badara Cissé, les ABCDAIRES se souviennent d’un mentor hors pair.
Un homme pétri de valeurs républicaines, un responsable politique hors pair qui nourrissait beaucoup d'ambitions pour son pays. ABC est parti alors qu’il finissait son mandat de Médiateur de la République en 2021 après six ans de sacerdoce au service de la population sénégalaise dont il a été le fervent défenseur durant toute sa mandature

Ce qu’on retiendra de lui dans les derniers instants de sa vie aura été sa mémorable sortie lors des événements de mars pour redresser le pays alors sous tension politico sociale traversant une crise sanitaire avec un fort impact sur l’économie nationale.

ABC a toujours su prendre son bâton de pèlerin pour parcourir le territoire national, ne laissant aucune zone où la main passe et repasseafin de porter haut les préoccupations de ses compatriotes à l’attention de la plus haute autorité.

Membre fondateur sinon géniteur du parti au pouvoir, ABC fut incontestablement l’un des hommes politiques les plus courageux et les plus exemplaires du Sénégal dans ces vingt dernières années.

Il a débuté sa carrière dans le PDS où il a brillé dans la cellule des cadres forçant le respect et l’admiration de ses camarades du fait de sa parfaite maîtrise des rouages de l’État sous tendue par sa connaissance du droit.

Après plusieurs responsabilités dans le parti, le Président Abdoulaye Wade l’a nommé, de 2004 à 2007, successivement Conseiller spécial du Premier ministre MackySall, Directeur de Cabinet du ministre des Sports, Directeur de Cabinet du même Premier ministre, Secrétaire général de son Gouvernement et Commissaire général du Gouvernement près le Conseil d’État.

C’est grâce à son travail acharné auprès de son ami et compagnon de route Macky Sall que les chantiers infrastructurels de Wade ont commencé à sortir de terre à la grande satisfaction du peuple sénégalais convaincu par le nouveau challenge du duo ABC/Macky « xééli xélou gorgui » qui n’est rien d’autre que « traduire en acte la vision de vieux ».

Lorsque la brouille fut intervenue en 2008 après avoir offert à Wade un second mandat en 2007 aux côtés de Macky qui était directeur de campagne, et le faire gagner la même année aux législatives pour un bref passage au perchoir de l’Assemblée Nationale, ABC fut incontestablement l’homme qui a pensé et théorisé l’Alliance Pour la République (APR) pour offrir à son ami Macky Sall, qui était sur le point de s’exiler, un appareil politique pour faire face au régime de Wade.

Lors du discours fondateur du parti en date du 1er décembre 2008 dans un hôtel de Dakar, Macky lançait devant toute l’assistance que « mon destin politique est entre les mains de Maître Alioune Badara Cissé […] et le directoire que nous allons créer sera coordonné par lui ».

Ainsi c’est ABC qui a répondu aux enquêtes de moralité et déposé les dossiers en compagnie de Awa Gueye et de Moustapha Cissé Lô pour l’obtention du récépissé du parti naissant.

C’est là que tout a commencé et la suite, tout le monde le sait.

Pour rappel, quand Macky Sall a entamé sa tournée nationale par le département de Mbacké, c’est ABC en fervent talibé mouride qui a introduit son ami auprès du Khalif d’alors feu Serigne Bara Mbacké pour solliciter ses prières, sa bénédiction et son soutien. Ce qu’ils ont obtenu du saint homme qui a partagé avec eux son dîner avant de leur remettre deux paires de babouches,une de couleur beige et une de couleur marron, c’est là d’où est sortie les couleurs du parti sur inspiration de ABC.

Du haut de son rôle de Coordonnateur national de l’APR, Maître Alioune Badara Cissé n’a ménagé aucun effort pour parcourir tout le territoire et la Diaspora afin de vendre le projet politique qu’il portait avec son ami, basé sur le « yoonu yokkuté » qui signifie le « chemin de l’émergence ». Un programme politique largement partagé avec tous les militants, amis et sympathisants, sur la jeunesse engagée et dynamique lors des universités républicaines dont la première édition s'est tenue à Mbodiène en août 2011 sous sa coordination.

Aussitôt après l’accession du Président Macky Sall au pouvoir en mars 2012, ABC a commencé à être voué aux gémonies par ses propres frères républicains, car il était le seul capable, dans son rôlede sentinelle, de dire la vérité au Président pour son bien et dans l’intérêt du peuple sénégalais.

Malheureusement il n’a reçu qu’humiliation et manque de considération de la part de ceux là pour qui il s’est tant sacrifié, ce qui a conduit de multiples frustrations dans les rangs, cassant ainsi le moral des militants qui hélas font face à un parti en déliquescence.

Nous nous souvenons tous du cri strident qu’il a lancé à Macky Sall en Novembre 2013 lorsqu’il lui disait depuis Saint-Etienne : « Monsieur le Président, réveillez-vous avant minuit. Réveillez-vous avant qu’il ne soit trop tard ! ».

C’est dans ces circonstances d’âpres luttes politiques internes qu’est né le Mouvement des ABCDAIRES avec ses déclinaisons ABCJAIMe et ABC YESSO pour former un bouclier autour de lui et défendre ses idées et ses valeurs au sein du parti.

Aujourd’hui, alors qu’il n’est plus de ce monde, l’histoire lui a donné raison. Et toutes ses alertes prémonitoires sont entrain d’être ressenties à tous les niveaux jusqu’au plus haut sommet de l’État.

L’impasse vers laquelle se dirige ce pays, la vive tension politique, le désespoir qui gagne la population, surtout la jeunesse font penser inévitablement à cet homme bon, généreux, courtois, élégant, raffiné et consensuel qu’il était portant en bandoulière les valeurs d’éthique, de probité morale et intellectuelle.

ABC avait une intelligence sociale qui lui donnait la capacité de parler à tout le monde, du Seigneur au disciple en passant par le chambellan. Il respectait la dignité de la personne humaine et savait honorer avec une attention particulière tous ceux qu’il rencontrait.

Conscients de l’immensité et de la valeur de son legs pour le pays, nous ABCDAIRES du Sénégal et de la Diaspora, continuons de soutenir sa vision, de porter le flambeau et de perpétuer son œuvre avec plus d’engagement et de détermination.

Ainsi nous lançons un appel, ce jour coïncidant à l’an 1 de son rappel à Dieu, à tous nos compatriotes sénégalais, amis, militants et sympathisants de ABC à se joindre à ce vaste mouvement solidaire et inclusive pour une remobilisation solide et dynamique aux fins de perpétuer son œuvre, restaurer les valeurs dans le champ politico social de notre cher pays et relever avec dignité les défis futures qui nous interpellent.

En association à toutes les prières formulées partout au Sénégal et à travers le monde en sa faveur, nous ouvrons et tendons nos mains fraternellement aux sénégalais de tous bords sans exception aucune dans un élan d’engagement nouveau pour un Sénégal meilleur.

Pour la Convention Nationale et Internationale des ABCDAIRES.

La Cellule de Communication.



Article Lu 1384 fois

Vendredi 2 Septembre 2022




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Revue de presse | Blagues | Le miroir de l’entrepreneur





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State