Référence multimedia du sénégal
.
Google

TRAFIC DE MIGRANTS, FABRICATION DE FAUX DOCUMENTS, PROSTITUTION LA POLICE DEMANTELE UNE BANDE DE TRAFIQUANTS ETRANGERS

Article Lu 11253 fois

Une bande de 5 personnes de nationalités étrangères s’activant dans des activités illicites telles que le trafic de migrants, la confection de faux documents de voyage et de timbres fiscaux, a été démantelée par la Division spéciale de cybercriminalité. Arrêtés le 8 septembre dernier, ils ont été déférés au parquet.



TRAFIC DE MIGRANTS, FABRICATION DE FAUX DOCUMENTS, PROSTITUTION LA POLICE DEMANTELE UNE BANDE DE TRAFIQUANTS ETRANGERS

«La Division spéciale de cybercriminalité a eu à démanteler un réseau de cybercriminels pour des faits d’association de malfaiteurs, trafic illicite de migrants, infractions informatiques par rapport à la fabrication, la production, la modification des données informatiques, faux et usage de faux en écriture publique et privée». Cette information est donnée par le lieutenant Mbaye Sady Diop, en service au ministère de l’Intérieur et de la Sécurité publique.

En conférence de presse hier, jeudi 13 septembre, en compagnie du chef de la Division spéciale de cybersécurité, le commissaire Papa Gueye, Mbaye Sady Diop a dit que le réseau est composé de cinq (5) individus de nationalités étrangères venus de pays anglophones. Ils ont été surveillés pendant plusieurs mois avant que les services de police n’arrivent à mettre un terme à leurs activités, explique-t-il. Les activités de la bande consistaient à la confection, pour les candidats à l’immigration, de faux documents de voyage, passeports et autres documents justificatifs tels que des bulletins de salaire et des relevés de compte. Les mis en cause hébergeaient des personnes venues d’autres pays, en transit à Dakar, pour rallier des pays étrangers. La bande confectionnait aussi des timbres fiscaux et des papiers officiels de banque. Elle entretenait aussi un réseau de prostitution.

DES COMPLICES DANS TOUTE LA SOUS-REGION, EN EUROPE, EN THAILLANDE ET EN CHINE

Les complices de cette bande sont établis dans plusieurs pays notamment en Gambie, Guinée-Bissau, République de Guinée, Chine, Mali, Burkina Faso, Thaïlande, Corée et des pays de l’espace Schengen, a soutenu le lieutenant Mbaye Sady Diop. La communication entre les personnes arrêtées et leurs collègues des autres pays se faisait à travers les réseaux sociaux. Cette forme d’échange a favorisé le développement de leurs activités malsaines. Pour les candidats à l’immigration, la somme demandée par ces trafiquants variait entre 300.000 et 500.000 F CFA. Les mis en cause ont été arrêtés le 8 septembre dernier. Ils ont été déférés au parquet, informe les limiers.

SudOnLie Fatou NDIAYE

Article Lu 11253 fois

Samedi 15 Septembre 2018




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State