Xibar.net - L'oeil critique du Sénégal


Référence multimedia du sénégal
.
Google

Six « extrémistes violents » avaient prévu de kidnapper la gouverneure démocrate du Michigan Gretchen Whitmer pour provoquer « une guerre civile »

Article Lu 1645 fois

TERRORISME - Treize personnes, qui voulaient s'attaquer à cette grande critique de Donald Trump, ont été arrêtées par le FBI



Six « extrémistes violents » avaient prévu de kidnapper la gouverneure démocrate du Michigan Gretchen Whitmer pour provoquer « une guerre civile »
Quand Donald Trump avait appelé à « libérer » le Michigan pendant le confinement, certaines voix avaient estimé que le président américain incitait à l’insurrection. Jeudi, treize personnes liées à deux milices ont été inculpées pour avoir fomenté des attaques contre des institutions ainsi qu’un projet d’enlèvement de la gouverneure démocrate du Michigan Gretchen Whitmer, une farouche opposante du président américain, ont annoncé jeudi les autorités locales.

Six hommes, considérés comme des « extrémistes violents » par le procureur du district Ouest du Michigan, Andrew Birge, avaient prévu de kidnapper la gouverneure avant l’élection présidentielle du 3 novembre puis de la juger pour « trahison », selon l’acte d’accusation rendu public jeudi. Sur les réseaux sociaux, certains s’affichaient comme des sympathisants des Boogaloo Boys, un groupuscule d’extrême droite mais d’autres semblent pencher du côté de l’anarchie anti-gouvernementale.

Quand Donald Trump avait appelé à « libérer » le Michigan pendant le confinement, certaines voix avaient estimé que le président américain incitait à l’insurrection. Jeudi, treize personnes liées à deux milices ont été inculpées pour avoir fomenté des attaques contre des institutions ainsi qu’un projet d’enlèvement de la gouverneure démocrate du Michigan Gretchen Whitmer, une farouche opposante du président américain, ont annoncé jeudi les autorités locales.

Six hommes, considérés comme des « extrémistes violents » par le procureur du district Ouest du Michigan, Andrew Birge, avaient prévu de kidnapper la gouverneure avant l’élection présidentielle du 3 novembre puis de la juger pour « trahison », selon l’acte d’accusation rendu public jeudi. Sur les réseaux sociaux, certains s’affichaient comme des sympathisants des Boogaloo Boys, un groupuscule d’extrême droite mais d’autres semblent pencher du côté de l’anarchie anti-gouvernementale.

20minutes.fr

Article Lu 1645 fois

Vendredi 9 Octobre 2020




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Revue de presse | Blagues | Le miroir de l’entrepreneur





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State