Référence multimedia du sénégal
.
Google

Séminaire internationalsur les droits humains à l’épreuve de la crise migratoire organisé par laMédiature de la République du Sénégal . La Déclaration de Dakar

Article Lu 1752 fois

La Conférence sur les Droits Humains à l’épreuve de la crise migratoire qui s’est tenue à Dakar, les 18 et 19 septembre 2019, à l’initiative du Médiateur de la République du Sénégal et en partenariat avec le Projet DEMOS, a relevé les agressions xénophobes régulières perpétrées, ces derniers temps, en Afrique du Sud à l’encontre des migrants ressortissants de pays africains.



Assassinats, violences, pillages, traques sauvages sont régulièrement exercés sur des personnes dont le seul tort serait d’être africains, de ne pas jouir de la nationalité sud africaine et de se trouver sur le territoire de ce pays.

La Conférence souligne avec force que ces tueries et violences aveugles traduisent une xénophobie d’un autre âge et remettent en cause les principes de fraternité et d’humanisme qui fondent le panafricanisme.

Ils représentent de graves atteintes à la sacralité de la vie et des Droits Humains.

La Conférence regrette les défaillances, dysfonctionnements et manquements qui n’ont pas permis de prévenir ces graves exactions, d’y mettre un terme sans délai, d’identifier et de sanctionner sévèrement leurs auteurs et de réparer les préjudices subis par les victimes.

La Conférence appelle la République d’Afrique du Sud à ses obligations de respect des conventions internationales protectrices des Droits de l’Homme, dont la Convention de Genève de 1951 ainsi que la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des peuples.

La Conférence prend acte des excuses et de l’engagement de la République d’Afrique du Sud à assurer désormais, avec vigueur, la protection des droits des personnes présentes sur son territoire.

La Conférence exprime sa solidarité aux victimes et renouvelle son attachement sans réserve au respect scrupuleux des droits des migrants, en toutes circonstances.



Fait à Dakar, le 19 septembre 2019



Ont signé

- Maître Alioune Badara CISSE, Médiateur de la République du Sénégal ;

- Maître Ali Sirfi MAIGA, Médiateur de la République du Niger, Président de l’AMP/UEMOA ;

- Monsieur Rafael YANES MESA, Diputado del Commun des Iles Canaries, Chef de file du projet DEMOS ;

- Monsieur Joao Portugal ; Coordonator Provedor de Justicia du Portugal

- Madame Ngoné NDOYE, Présidente de « Femme Migration Développement Communautaire » (FEMIDEC) ;

- Monsieur Boubacar SEYE « Horizon sans frontières » ;

- Madame Maimouna Aminata DIAGNE, Présidente de la Plateforme d’Accompagnement et de réintégration des immigrés sénégalais ;

- Monsieur Pape SARR, Président de la Fédération des Sénégalais de la Diaspora (FSD) ;

- Monsieur Souleymane DIALLO, Président de l’association OTRA AFRICA ;



Article Lu 1752 fois

Samedi 21 Septembre 2019




Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 15 Octobre 2019 - 20:26 Drogue : 500 kg de brown saisit par la Dic

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State