Référence multimedia du sénégal
.
Google

Retournement de veste : Souleymane Jules Diop « si prêt » de Wade

Article Lu 111775 fois

XIBAR.NET (Dakar, 25 Octobre 2009) La plume de Souleymane Jules Diop, révélait la rédaction de Xibar, était de celles des trois que le régime cherchait à casser. Si Abdou Latif Coulibaly et Cheikh Yerim Seck restent, encore égaux à eux-mêmes, ce n’est plus le cas du premier nommé, depuis quelques jours. Jules joue désormais la guitare pour sa « reine » Aminata Tall. Il se serait trompé au sujet du président Wade, « revenu sur terre ». La nostalgie du pays d’un Sénégalais emmuré au Canada est-elle passée par là ou est-ce le « retour » de Idrissa Seck près de Wade qui ramène Souleymane Jules Diop à de meilleurs sentiments ?



Retournement de veste : Souleymane Jules Diop « si prêt » de Wade
Le célèbre chroniqueur Souleymane Jules Diop vous salue ! Depuis le jeudi 22 octobre courant, « Paix à son âme » ! Il tient à la vie. Les « révolutions » viennent d’elles-mêmes. Tel un père de famille corrigeant son enfant et celui d’un autre, il utilisait le côté de la boucle de la ceinture contre le dernier et l’autre pour le second. Désormais, sa boucle retentira moins sur Abdoulaye Wade. Il va, probablement ruer dans les brancards, démentir et même faire des révélations croustillantes contre Wade et son régime, au vu des réactions de ses fidèles lecteurs de la toile. Mais pour bien des gens, ce ne sera qu’un « intermède ». Pour eux, le talentueux Jules a signé ses aveux dans sa belle chronique de jeudi dernier. Souleymane est sous le charme. Il a piqué un coup de foudre : «Aminata Tall est partout décriée. On la dit frustrée et cassante », commence-t-il par constater. C’était pour « confesser, pour ce qui me concerne, que j’éprouve pour elle une sympathie touchante. Ne me demandez pas la raison ».

D’accord, Souleymane. Mais, que c’est poétique ! Après avoir laissé parler son cœur, le journaliste sénégalais vivant au Canada clique sur sa raison. C’est pour se demander si « la solution à notre problème commun, qui nous a valu tant d’efforts et de sacrifices, viendra-t-elle d’une femme, Aminata Tall ». L’ancien conseiller en communication de l’ex- Premier ministre Idrissa Seck élargit son champ de réflexion pour encore s’interroger. C’est pour savoir si la « révolution triomphale que nous attendions des banlieues, ce soulèvement puissant qui emporterait Abdoulaye Wade ou le ramènerait sur la voie de la raison ne nous viendra pas de Pikine ou de Médina-Gounass, mais du palais de la République ». Car, maintenant, le « lapin » qui flinguait Wade a retrouvé l’amour et l’espoir : «

Désormais, la personne lui se penchera tous les matins sur le cerveau du président de la République pour l’irradier, parapheur en main, ne sera pas un homme, ce sera une femme ». Puis, Jules de laisser divaguer sa mémoire : « L’on se met déjà à imaginer ce à quoi vont ressembler les tête-à-tête quotidiens entre le chef de l’Etat et celle qui passe désormais pour la femme la plus puissante du Sénégal ; de sa poitrine généreuse, les tendres avis qu’elle soufflera dans les oreilles du chef de l’Etat. C’est un privilège unique ». C’est comme si Jules insinuait qu’entre Me Abdoulaye Wade et Mme Aminata Tall, les rapports sont plus profonds que la politique. C’est comme s’il voulait dire que ce sont deux tourtereaux qui vont désormais roucouler dans le cabinet présidentiel.

En tout cas, il nous apprend que du temps où elle était ministre d’État auprès du président de la République, « celle qui est aujourd’hui secrétaire général de la présidence de la République voulait participer aux séances de signatures du matin. Ce à quoi Viviane Wade, toute puissante, s’était opposée. Elle a pris l’avion pour « se reposer » en Suisse et sommé époux de sortir cette « peste » de la présidence de la République ». Autrement, Mme Viviane Vert est jalouse de Mme Aminata Tall ». Qui de Me Wade ou de M. Bâ, l’époux de Mme Tall, se plaindra d’une telle insinuation ? Après cette révélation qui pourrait le faire passer pour un voyeuriste, Jules de verser dans un délire où le passé se confond d’avec le présent : S’il y en a une, la voilà donc. Depuis la reine du Walo Ndaté-Yalla, décrite dans le menu détail en 1853 par l’abbé Boilat dans ses Esquisses sénégalaises, une femme n’a jamais incarné plus que cette diourbelloise la grâce, le pouvoir et l’intelligence combinés, au point de nourrir chez ses contemporains toutes sortes de fantasmes».

Après avoir « joui », Jules risque de tomber dans un doute, qui emporte très loin ses convictions d’hier : « Je disais ici-même à ceux qui se mettaient à espérer, qu’il ne fallait rien attendre d’Abdoulaye Wade. Peut-être me suis-je trompé ». C’était pour laisser tomber son masque, lever les mains et se rendre à celui qu’il ne cessait d’attaquer, depuis son départ de la Primature en avril 2004, avec sa famille : « Ses visiteurs disent de lui qu’il a cessé de se prendre pour Dieu, qu’il est redescendu du ciel. C’est un réveil surprenant, pour quelqu’un que l’on croyait dans un coma moral. Le pouvoir personnel lui a fait croire qu’il est capable de tout. L’affaire Segura a, je pense, prouvé à cet homme que même dans la magouille crapuleuse, il n’est pas très doué ».

Naturellement, Souleymane parle du chef de l’État, Me Abdoulaye Wade. Et, tout indique qu’il dit vrai. C’est dire que celui-ci, sa famille et ses proches risquent d’ être, de moins en moins, traités de tous les noms d’oiseaux. Le charme de la ministre d’État, secrétaire générale de la présidence de la République a été le déclic de la paix des braves. Pour tous les lauriers qu’il a tissés pour elle, Mme Aminata Tall devait employer Jules dans son service « communication » ; d’autant que M. Diop est doué, habile et poète. Il s’y ajoute qu’il ne sait faire rien d’autre que servir ; du temps où il était employé au groupe Walf Fadjri à nos jours. Il s’était réfugié au Canada au plus fort de la polémique entre son patron Idrissa Seck et le président de la République. Il y était la plume de l’ex-Premier ministre. Il y avait présenté ses excuses à la fille du président, Sindiely, et salué le frère de celle-ci, Karim, qui l’avait attrait devant la justice de ce pays. Certainement que la dégénérescence de Souleymane Diop a commencé à partir de ce procès. Les retrouvailles annoncées entre Idrissa Seck et Me Wade ont-elles accéléré le processus ?

Une chose est sûre : Souleymane a le mal du pays. S’il ne donne une conférence, quelque part, il est entre quatre murs, face à son ordinateur, l’oreille scotchée sur les radios du Sénégal ; s’il n’est pas au téléphone pour s’enquérir des nouvelles du pays. Ainsi, il est fort possible que Idrissa Seck Seck, habile comme lui , ou plus, revenu aux affaires, Jules pourrait sauter dans le premier avion, pour à nouveau servir ; comme du temps où il dirigeait l’éphémère journal « Le Soir », et buvait du thé avec Modou Diagne Fada et bien d’autres pontes du régime libéral. Et puis, on ne peut pas passer tout le temps à errer et prêcher. Le « sergent » Souleymane va-t-il reprendre service, le fusil sur l’autre épaule ? Les Sénégalais, qui l’aiment bien, attendent de voir.

La Redaction

Article Lu 111775 fois

Dimanche 25 Octobre 2009




Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

14.Posté par FALLOU le 25/10/2009 10:35
VOUS AVEZ BEAUCOUP ECRIT POUR NE RIEN DIRE DE TANGIBLE, RIEN QUE DES SUPPOSITIONS. LE SEUL SIGNE DE PROFESSIONALITE QUE VOUS AVEZ LAISSER VOIR DANS CET ARTICLE SI PAUVRE EST LE FAIT D'AVOIR MIS ENTRE GUILLEMETS LES MOTS "SI prêt" ET CROYEZ MOI, VOUS ETES SI LOIN DE NOUS CONVAINCRE

13.Posté par FALLOU le 25/10/2009 10:34
VOUS AVEZ BEAUCOUP ECRIT POUR NE RIEN DIRE DE TANGIBLE, RIEN QUE DES SUPPOSITIONS. LE SEUL SIGNE DE PROFESSIONALITE QUE VOUS AVEZ LAISSER VOIR DANS CET ARTICLE SI PAUVRE EST LE FAIT D'AVOIR MIS ENTRE GUILLEMETS LES MOTS "SI prêt" ET CROIYEZ MOI, VOUS ETES SI LOIN DE NOUS CONVAINCRE.

12.Posté par deug- le 25/10/2009 10:28
Ce n'est meme pas professionel de la part d'une redaction qui se dit aussi importante d'accepter la publication d'un article d'une telle envergure sans pour autant etre signé. je ne vois pas la raison! à si l'argent.
Et ce qui est impotant c'est que la bataille pour debouter les liberaux est dèjà entamé et SJD ne peux l'arreter, nous apprecions bcp ce qu'il fait parceque constituant un apport non negligeable.
le senegal ce reveille et apres tous les liberaux seront traduits devant les tribunaux en commencants par KARIM ce merde qui a delapidé tous les milliards du pays avec le consentement des succeurs de sang senegalais. Grave encore il vole avec un Jet privé à travers le monde au moment ou les senegalais meurent de faim et dort dans les maisons inondées.

11.Posté par dég deug le 25/10/2009 09:50
wa xibar yéne aye domérame guéne, soyez des homme dees t que le mec qui a ecrit cette article la signe, ca veut dire quoi la "rédaction" au oins sjd il signe ses articles, sd est dans le coer des senegalais et personne ne pourra le mettre au dos de ses fréres senegalais. sjd for ever, yéné mome wa xibar di copié artcle yénéne journaux yi réke guéne fi néké, vous etes nuls. si vous volez vs pouver supprimer mon commentaie. mais le senegal est avec sjd.wasalammmmmmmm

10.Posté par karim wade le 25/10/2009 09:47
vive jules diop !

9.Posté par galsene le 25/10/2009 09:44
xibar egal PDS que des mensonges sur Souleymane Jules Diop.

8.Posté par Pape le 25/10/2009 08:40
Personnellement c'est d'ailleurs la dernière ois que je lirais xibar.

7.Posté par Pape le 25/10/2009 08:39
Cet article de Xibar a franchement l'air d'une immense entreprise d'intoxication (je pèse bien mes mots) en l'encontre de Souleymane Jules Diop et en faveur du pouvoir. Mais Xibar manque encore de vécu et de crédibilité pour réussir dans cette tache. C'est lache et dégueulasse !

6.Posté par DKNY le 25/10/2009 08:32
THis looks so much like C. Diallo, l'autre serviteur de Rimka

5.Posté par rasmus le 25/10/2009 07:13
On dirais justement que par cet article, l'état a commencé son entreprise d 'intox et de démolition de "SDJ". Il ne fait aucun doute que jules ne fait que mettre en lumière les derniers changements survenus. Ceux qui veulent saper le moral des combattant de ce régime de corrupteur en auront pour leur frais.

4.Posté par Ulysse le 25/10/2009 07:02
Je vis au Canada, à Montréal. C'est mon épouse qui, la première, a attiré mon attention sur les mensonges de Souleymane Jules Diop. Vous remarquerez, en l'écoutant, qu'il dit parfois des choses difficiles à vérifier. Par exemple, qu'il aurait rencontré des autorités canadiennes très haut placées qui l'encouragent dans son combat. Ces autorités ne sont jamais nommées! Seuls les Modou-Modou analphabètes, l'essentiel de son auditoire, croient à ces histoires. Il dit qu'un jour, un agent de l'immigration américaine, à la frontière canadienne, lui aurait parlé, après avoir regardé dans leurs systèmes, de son livre sur Wade, l'avocat et le diable. Et lui de lui dire qu'il a aussi écrit sur Obama. Invraisemblable! L'agent prendrait ainsi la responsabilité de commettre une faute professionnelle gravissime. Jules travaille pour Idrissa Seck, il faut être aveugle pour ne pas le voir. Gens de Benno Siggil senegal: Méfiez-vous de Souleymane Jules Diop. Ne lui faites aucune confidence. D'ailleurs, il a même commencé à théoriser les candidatures plurielles. À bon entendeur, Salut!

3.Posté par Ulysse le 25/10/2009 06:54
Je vis au Canada, à Montréal. C'est mon épouse qui, la première, a attiré mon attention sur les mensonges de Souleymane Jules Diop. Vous remarquerez, en l'écoutant, qu'il dit parfois des choses difficiles à vérifier. Par exemple, qu'il aurait rencontré des autorités canadiennes très haut placées qui l'encouragent dans son combat. Ces autorités ne sont jamais nommées! Seuls les Modou-Modou analphabètes, l'essentiel de son auditoire, croit à ces histoires. Il dit qu'un jour, un agent de l'immigration américaine, à la frontière canadienne, lui aurait parlait, après avoir regardé dans leurs systèmes, de son livre sur Wade, l'avocat et le diable. Et lui de lui dire qu'il a aussi écrit sur Obama. Invraisemblable! L'agent prendrait ainsi la responsabilité de commettre une faute professionnelle gravissime. Jules travaille pour Idrissa Seck, il faut être aveugle pour ne pas le voir. Gens de Benno Siggil senegal: Méfiez-vous de Souleymane Jules Diop. Ne lui faites aucune confidence. D'ailleurs, il a même commencé à théoriser les candidatures plurielles. À bon entendeur, Salut!

2.Posté par binta le 25/10/2009 06:45
Jules ne peut critiquer Barthes Dias le mardi et se rendre le jeudi. Mais anyway. Que ceux qui vendent leurs âmes nous laissent les armes! Avec ou sans eux, le combat pour éradiquer la famille libérale continue!

1.Posté par diouf normal le 25/10/2009 05:58
SJD vaut 10000fois mieux que vous.Lui au moins il signe ses articles avec son nom!

1 2
Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 17 Février 2020 - 07:11 L'actualité survolée du 17/02/2020

Dimanche 16 Février 2020 - 07:29 L'actualité survolée du 16/02/2020

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State