Xibar.net - L'oeil critique du Sénégal


Référence multimedia du sénégal
.
Google

RETRAIT DE SHELL DU MARCHÉ SÉNÉGALAIS : La visite en catimini du Vice-président de la compagnie pétrolière en Afrique de l'ouest perturbée

Article Lu 12490 fois

L'affaire du retrait de la compagnie pétrolière Shell du marché sénégalais des hydrocarbures commence à prendre une nouvelle tournure. En effet; la visite organisée en catimini par la direction de Shell-Sénégal pour le Vice-président de la région Afrique de l'ouest, M. Honoré Dainhi, a été complètement perturbée par les travailleurs qui se sont invités de force dans la salle de conférence pour dire leurs quatre vérités à leur hôte.



RETRAIT DE SHELL DU MARCHÉ SÉNÉGALAIS : La visite en catimini du Vice-président de la compagnie pétrolière en Afrique de l'ouest perturbée
Le Vice-président de la région Afrique de l'ouest de la compagnie pétrolière Shell, l'Ivoirien Honoré Dainhi, n'oubliera pas de sitôt l'accueil surprise que le personnel de Shell-Sénégal lui a réservé, hier. Les travailleurs ont fait un véritable forcing pour bloquer l'entrée du siège de leur Direction et accéder à la salle de réunion. Au moment où le gros des troupes avait fini de prendre le contrôle de la porte d'accès pour prévenir l'éventuelle intervention des forces de l'ordre et des agents de sécurité de l'entreprise, le Secrétaire général de la Cnts/Fc Cheikh Diop et ses camarades délégués syndicaux faisaient irruption dans la salle où le vice-président de la région Afrique de l'Ouest de Shell, Honoré Dainhi, était en discussion avec les autorités de Shell-Sénégal. Et ils ont obtenu l'arrêt des travaux et l'attention des décideurs.

Les syndicalistes ont déposé un préavis de grève vendredi

Interpellé sur le contenu du message que les travailleurs ont délivré au top-management de Shell-Afrique de l'Ouest, Cheikh Diop a laissé entendre : «D'emblée; nous avons fait savoir à M. Honoré Dainhi que la réponse standard qu'il a servie au ministre sénégalais de l'Energie, Samuel Sarr, qui, dans une lettre, l'invitait à ouvrir une concertation avec le personnel et à tenir compte de leurs intérêts, ne peut être qualifiée que d'irrespectueuse». Dans ce même sillage, rapporte M. Diop, «le personnel a fait savoir à M. Dainhi qu'il n'accepterait pas d'être mis devant le fait accompli d'un départ sans négociation, sans accord préalable, sans indemnisation et mesures d'accompagnement de reversement dans le fichier des travailleurs du repreneur des activités dont Shell veut se débarrasser».

Contraint d'écouter attentivement les travailleurs de Shell que leur Direction n'a jusqu'ici jamais accepté de recevoir, le vice-président de la région Afrique de l'Ouest de Shell a pris acte des doléances ainsi égrenées avant de leur promettre « un examen diligent». Une formule «diplomatique et standard» aux yeux des syndicalistes qui ne désarment pas. Parce que, renseigne le leader de la Cnts/Fc Cheikh Diop, «en dehors du sit-in , improvisé aujourd'hui (Ndlr : hier), un préavis de grève a été déposé depuis vendredi dernier». Mais, prévient-il, «en attendant la fin du délai légal à observer, en attendant la paralysie en vue dans les secteurs les plus névralgiques du pays, une campagne d'agitation sans précédent sera organisée durant les 25 jours qui restent sur la durée de ce préavis de grève».

Abdoul Aziz Seck
Source Le Populaire

Article Lu 12490 fois

Mercredi 5 Mai 2010




Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Revue de presse | Blagues | Le miroir de l’entrepreneur





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State