Référence multimedia du sénégal
.
Google

Quand les femmes se font dans l’artificiel !

Article Lu 1872 fois

La façon de faire de la nouvelle génération, n’est pas du tout similaire à celle de l’ancienne génération. En effet, les femmes du Sénégal avaient pour habitude de prendre de leurs temps pour se tresser, s’appliquer le henné, mais de nos jours elles versent dans l’artificiel.



#femmes #astuces

Quand les femmes se font dans l’artificiel !
Par Bineta BÂ

La nouvelle génération semble balayer d’un revers de mains toutes les pratiques qui existaient auparavant. Le henné cède sa place au tatouage et les tresses aux perruques. À cela s’ajoutent les faux cils et les ongles. Ndoumbé Guèye, une jeune femme trouvée assise devant la porte de sa maison : «Auparavant, je prenais le temps de me tresser et de m’appliquer le henné, mais depuis que je suis mariée je n’ai plus le temps franchement», dit-elle.

Si Ndoumbé est victime de manque de temps, Yacine estime que ce n’est pas une bonne excuse : «Une femme doit toujours avoir le temps pour se faire belle. Les tresses font ressortir l’aspect naturel de la femme. Avec le henné on peut jouer à tracer des figures géométriques sur ses mains ou aux pieds. Il ne faut pas mettre à la poubelle ces anciennes pratiques».

Dans cette optique une femme, la cinquantaine, Ramata Kâ, de soutenir : «À notre époque, on n’avait pas de faux cils, ni de cheveux naturels, mais on était très belles. Les pratiques changent et la nouvelle génération n’a pas trop le choix. Elles sont au travail et doivent s’occuper de leur foyer».

L’avis de notre précédente interlocutrice n’est pas le même que celui de Madiop, un jeune homme très taquin trouvé dans un magasin : «Les femmes sont trop artificielles, faux cils, faux ongles, perruques rien n’est naturel, quand elles se démaquillent, nous avons du mal à les reconnaître. Nous les hommes, certes nous voulons des filles coquettes mais tout excès est nuisible».

En définitive, entre manque de temps ou effets de mode. Les femmes rangent dans les tiroirs la façon de faire de l’ancienne femme sénégalaise et continuent de faire dans l’artificiel.





Article Lu 1872 fois

Dimanche 2 Février 2020




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State