Xibar.net - L'oeil critique du Sénégal


Référence multimedia du sénégal
.
Google

Pourquoi le Rwanda, l’Éthiopie, le Sénégal et le Libéria sont des lieux de naissance idéaux

Article Lu 14169 fois


Par CHARLES ONYANGO-OBBO

Bill Gates, co-fondateur du géant de la technologie Microsoft, philanthrope, et l’un des hommes les plus riches du monde effraie certaines personnes, en particulier ceux de l’extrême droite politique.

Mais dites ce que vous voulez, il a donné des gazillions de son argent à de bonnes causes à travers le monde, et en Afrique, et il est un gars très intelligent.

Il y a quelques jours, il parlait d’Exemplars of Health, un projet de recherche international qui compile des données sur les pays qui ont fait le plus de progrès en matière de santé avec des ressources limitées, et qui peut donner une leçon ou deux au reste du monde. Il met un peu de son argent là-dessus aussi.

Il a parlé de neuf pays, mais nous serons tribaux et nous nous en tiendrons aux quatre pays africains. Il y avait un beau rapport à ce sujet sur le site web du Forum économique mondial.

D’abord au Rwanda. Après la dévastation du génocide contre les Tutsis en 1994, il a mis en place son acte et a réduit de 67 pour cent le nombre de décès chez les enfants de moins de cinq ans.

Ensuite, le Libéria. Après deux guerres civiles et une épidémie d’Ebola, il a fait son truc. Aujourd’hui, près de 70 pour cent de ses habitants des zones rurales ont accès aux soins, tandis que la proportion de femmes qui accouchent avec une aide qualifiée est passée de 55 à 90 pour cent, un chiffre qui fait volte-face compte tenu de la situation épouvantable dans certains pays d’Afrique de l’Est que nous ne ferons pas honte.

Le Sénégal a réduit de moitié son taux de retard de croissance (des enfants) de 34 à 17 pour cent , soit beaucoup plus que prévu en fonction de sa croissance économique.

L’Ethiopie, sans surprise, est sur le tableau d’étoiles. En 1992, c’était l’un des pays les plus pauvres du monde. En 2016, son taux de retard de croissance était passé de 67 % à 38 %. Sa productivité agricole a également plus que doublé, les inscriptions à l’école primaire ont quadruplé, les taux de vaccination ont plus que doublé et la défécation à l’air libre a diminué de plus de 50 pour cent.

Alors, qu’est-ce qui se passe ici ? Outre le Sénégal, les trois autres exemples africains sont des pays d’après-guerre.

Lorsque la paix arrive, plusieurs sociétés d’après-guerre (en Afrique de l’Est, il faut exclure le Soudan du Sud et le Burundi) poursuivent généralement des programmes agressifs de « retour au peuple qui a souffert », et une reconstruction ambitieuse, par un leadership encore proche de la douleur du conflit. Certains oublient généralement des années plus tard et retournent à des manières prédatrices, mais quelques-uns ne perdent pas leur religion.

Le Sénégal a remporté une loterie de la démocratie, mais a également profité du recyclage de ses dirigeants par des limites de durée.

Malgré leurs différences, ces pays partagent deux choses en commun. C’est ce que le grand prêtre kenyan de l’innovation et universitaire de l’Université Harvard Calestous Juma (que nous avons perdu en décembre 2017) louaient comme des technocracies ; dirigé par le gouvernement ou rempli de fonctionnaires et de ministres professionnels agiles, pas dominés par les directeurs de campagne du président, et les voyous du parti au pouvoir.

Deuxièmement, ils étaient dirigés par des femmes (Ellen Johnson Sirleaf au Libéria), ou en grand nombre dans le corps de la bureaucratie et des ministres. Les exemples sont alors une publicité pour la technocratie et les femmes dans le leadership.

Au Libéria, nous avons maintenant George Weah, qui agit parfois comme un hooligan de football. Il est donc agréable de voir le Libéria encore tic-tac sur. Il pourrait aussi nous dire à quel point les racines de l’ère Sirleaf atteignent.


theeastafrican.co.ke

Article Lu 14169 fois

Mercredi 23 Septembre 2020




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Revue de presse | Blagues | Le miroir de l’entrepreneur





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State