Référence multimedia du sénégal
.
Google

Pourquoi Le Congrès D’investiture Du PUR A Été Reporte In Extremis

Article Lu 1653 fois

Les démons de la division sont en train de faire voler en éclats le Parti de l’Unité et du Rassemblement (Pur). Aux origines, une crise profonde de leadership entre le Pr Issa Sall, le secrétaire général, et Serigne Moustapha Sy, le président de cette formation et guide moral des Moustarchidines Wal Moustarchidates.




La preuve par le congrès d’investiture officiellement prévu le samedi 1e décembre dernier et finalement reporté in extremis pour samedi 8 décembre prochain afin de permettre sans doute aux deux responsables d’arrondir les angles. Un report qui n’a pas refroidi l’ardeur des militants du Pur plus que jamais mobilisés et engagés pour l’investiture du Pr Issa Sall et son élection à la magistrature suprême en 2019.

La cérémonie d’investiture du Pr Issa Sall, Sg du Parti de l’Unité et du Rassemblement (Pur), officiellement prévue le samedi 1e décembre dernier sur la Vdn, a été reportée in extremis ! Ce alors que les militants avaient déjà fini de battre le rappel des troupes pour une mobilisation exceptionnelle. Aux origines du report, une crise de leadership entre le responsable politique, l’éminent universitaire Pr Issa Sall, et l’influent guide moral Serigne Moustapha Sy du mouvement Moustarchidine Wal Moustarchidates. Jusque tard dans la nuit de vendredi, le Pr Issa Sall s’obstinait à vouloir organiser la cérémonie d’investiture prévue le lendemain. Et ce, malgré les nombreux messages « Sms » et « Whatsapp » invitant les talibés Moustarchidines Wal Moustarchidates à boycotter la cérémonie d’investiture du Pr Issa Sall qualifié de « candidat autoproclamé ». Qui était à l’origine de ces messages aux allures d’un sabotage ? Le président Serigne Moustapha Sy tire-t-il les ficelles du démon, histoire d’imposer son autorité politique sur le Pur et son secrétaire général Issa Sall ? Mystère et boule de gomme !

Par contre, un responsable du mouvement Moustarchidine Wal Moustarchidates et très proche de Serigne Moustapha Sy nous a confié que « Serigne Bi » ne peut nullement présider un congrès dont il n’a pas été officiellement informé de la date. « C’est dans les colonnes de votre journal « Le Témoin » que Serigne Moustapha Sy a été informé de la tenue du congrès » tente de justifier notre interlocuteur. Toujours est-il qu’à travers un entretien exclusif accordé au « Témoin » (voir notre édition de vendredi), le Pr El Hadj Issa Sall n’a cessé de marteler qu’il reste et demeure le candidat du Pur pour l’élection présidentielle de 2019. « Je le répète, le candidat est El Hadj Issa Sall. Et ce même El Hadj Issa Sall sera investi demain, samedi 1er décembre 2019, inchallah » avait-il précisé.

A la question du « Témoin » de savoir ce que dirait Pr Issa Sall à ceux qui ont du mal à distinguer le mouvement islamique Moustarchidines du parti politique Pur ? Voici ce qu’il avait dit : « Ces gens-là, je leur répondrai ceci : Le mouvement Moustarchidine est un mouvement religieux tandis que le Pur est un parti politique et donc ne peut être d’aucune obédience qu’elle soit éthique, religieuse ou régionale. Ceux qui entretiennent la confusion le font soit sciemment ou des fois par ignorance de notre loi fondamentale » avait-il déclaré, histoire de faire la part des choses. Pensait il pouvoir convaincre les talibés Tidianes de voter pour lui ? Réponse : « Le Pur ne cherche pas à convaincre les Tidianes, mais les citoyens sénégalais de tout bord et de toute obédience. Il ne cherche pas aussi à se positionner dans une ville déterminée qu’elle soit Tivaouane ou une autre. Nous allons battre campagne dans tout le pays et essayer d’engranger le maximum de voix » confiait le secrétaire général du Pur au « Témoin ».

Mobilisation intacte autour du Pr Issa Sall

Qu’on l’aime ou pas, Pr Issa Sall semble faire l’unanimité au sein de ce parti. A tout le moins, de larges franges du Pur le soutiennent. Car tous les observateurs politiques avertis s’accordent à reconnaitre qu’il incarne toutes les qualités humaines, politiques et professionnelles pour être le bon candidat du Pur. A l’analyse de l’entretien du vendredi, Pr El Hadji Issa Sall incarne le profil d’une personnalité charismatique et pragmatique capable de rassembler des électeurs issus de toutes les franges de la population autour des idées de son parti. Il est vrai que le Sénégal est pays à majorité musulmane. Mais il est loin d’être un pays islamique où les idéologiques confrériques peuvent convaincre les Sénégalais dans leurs choix politiques. Et surtout quand il s’agit d’une élection présidentielle où se jouera une bonne partie du destin de l’unité nationale et cohésion sociale. La preuve par l’engouement et la mobilisation autour de l’investiture du Pr Issa Sall malgré le report. Car la plupart des militants et responsables du Pur interrogés disent qu’ils sont plus que jamais déterminés et mobilisés pour l’investiture du Pr Issa Sall et son élection à la magistrature suprême. Apparemment, Serigne Moustapha Sy ne voit pas les choses de cet œil…

Le Témoin

Article Lu 1653 fois

Lundi 3 Décembre 2018




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State