Référence multimedia du sénégal
.
Google

Pour 2 ans de relation amoureuse avec Nd. Fatou. Guèye, le copain Babacar Diop paie 2 ans de prison

Article Lu 11727 fois


Pour 2 ans de relation amoureuse avec Nd. Fatou. Guèye, le copain Babacar Diop paie 2 ans de prison
Condamné hier à 2 ans de prison ferme pour détournement de mineure et pédophilie par le juge des flagrants délits de Dakar, Babacar Guèye doit payer 1 million F à la partie civile pour ses dommages. Le prévenu, qui avait durant 2 ans noué une relation amoureuse avec la mineure Nd. F. Guèye, l’a violée avant de continuer à entretenir constamment avec elle des rapports sexuels.

L’amant de N. F. Guèye, Babacar Diop, passera 2 longues années en prison pour détournement de mineure de moins de 15 ans et pédophilie. C’est cette peine que lui a infligée, hier, la juge des flagrants délits de Dakar Raky Dème, à l’issue de son délibéré. Aussi, le mis en cause doit payer la somme de 1 million F à la partie civile pour toutes causes de préjudice confondues. Domicilié à la Gueule-Tapée, le garçon de 22 ans Babacar Diop se rendait à la Médina où se trouvait son atelier de menuiserie, contigu à la maison de sa petite-amie. Babacar Diop avait tissé de très bonnes relations avec la famille de sa copine, notamment Anta Mboup, mère de cette dernière. Babacar Diop et Nd. F. Guèye vivront en cachette pendant 2 ans. Et à cette époque-là, la petite n’avait que 13 ans. Hélas, ils vont goûter au fruit défendu. Selon la gamine Nd. F. Guèye, la première fois qu’ils l’ont «fait», son copain Babacar l’a violée. Après cela, il a continué à entretenir des rapports sexuels avec elle dès que l’envie lui venait. Ceci, sans son consentement, disait-elle.

«C’est elle qui m’a dragué. C’est elle qui voulait aussi que nous ayons ces rapports sexuels»

Leur histoire secrète d’amour ayant été ébruitée, la mère de la fille, informée, a précipitamment déposé une plainte à l’encontre de Babacar, après que Nd. F. Guèye lui a raconté sa mésaventure. Déféré au parquet pour détournement de mineure et pédophilie, Babacar Diop comparaissait, hier, devant la barre des flagrants délits où il a réfuté les faits. «C’est elle qui m’a dragué. C’est elle qui voulait aussi que nous ayons ces rapports sexuels. C’est pour cela qu’on a couché ensemble lorsqu’elle est venue chez moi. Mais, je ne voulais pas le faire avec elle. Sa mère était mon amie et elle était bien au courant de notre relation amoureuse. Mais, je ne sais pas pourquoi elle a porté plainte», a précisé Babacar Diop.

Nd. F. Guèye raconte…

Interrogée, Nd. F. Guèye a balayé d’un revers de main ces dénégations tout en enfonçant son copain. «Lorsque je me suis rendue chez lui, il m’a offert les 1000 F qu’il m’avait promis. Quand j’ai voulu partir, il m’a bloquée et poussée sur le lit avant de me violer une première fois. Et il continuait toujours à abuser de moi quand il en avait envie. Je le retrouvais sur une terrasse et je ne sais pas le nombre fois qu’il a abusé de moi. Ma mère n’en savait rien», a expliqué la fillette.

La mère de la gamine verse de chaudes larmes à la barre

C’est le même son de trompette du côté d’Anta Mboup, sa génitrice. Cette dernière d’expliquer qu’elle n’a jamais été au courant de leur amourette. Elle poursuit en soutenant qu’elle considérait Babacar comme un fils qu’il avait engendré. Et qu’elle n’aurait jamais cru qu’il commettrait de tels actes à l’endroit de sa fille. Selon Anta Mboup, qui a versé de chaudes larmes à la barre, Babacar Guèye a fait «un abus de confiance». Son avocat, Me Mansour Diongue, est certain que les faits sont avérés. Il a réclamé la somme de 2 millions à titre de réparation, après avoir souhaité le maintien du prévenu dans les liens de la détention. Pour sa part, le parquetier a requis l’application de la loi à l’endroit de Babacar Guèye.
Me Baba Diop, avocat du prévenu, s’est appesanti sur le problème lié à l’éducation, affirmant que c’était irresponsable de la part de la mère de dire qu’elle ignorait cette relation. L’avocat qui sollicite une application bienveillante de la loi pour son client ajoute que les filles de cet âge posent problème, s’il n’y a pas de vigilance. Après les plaidoiries, Babacar Guèye a été condamné à 2 ans de prison ferme avec le montant de 1 million qu’il doit payer à la partie civile pour ses dommages.

Fatou D. DIONE

jotaay.net

Article Lu 11727 fois

Jeudi 17 Mai 2018




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State