Référence multimedia du sénégal
.
Google

PROJET ARCHITECTURAL DES SEPT MERVEILLES DE DAKAR : Me Wade présente la maquette

Article Lu 12565 fois


Le président de la République, Me Abdoulaye Wade, qui a annoncé le 19 mars dernier l'inauguration du Grand théâtre avant la fin de cette année, a présenté, avant-hier, à la télévision nationale, le projet architectural dénommé les Sept merveilles de Dakar. Le Musée des civilisations noires étant une idée de Senghor, le Grand théâtre sera lui typiquement africain, dynamique avec des oeuvres d'écrivains africains.

Les travaux des Sept merveilles de Dakar, dont le Grand théâtre, semblent être dans la dernière ligne droite, puisque Me Abdoulaye Wade a affirmé le 19 mars dernier que le théâtre d'une capacité de 1800 places sera inauguré avant la fin de l'année, après avoir été repoussé d'avril 2010 à avril 2011. Les Sept merveilles dont le président a présenté la maquette du projet, avec des explications détaillées, avant-hier, à la télévision nationale, en présence de l'architecte Pierre Goudiaby Atépa et du ministre de la Culture, Mamadou Bousso Lèye, constituent une de ses idées phares.

«Dans ce parc culturel, j'ai voulu réaliser sept grandes oeuvres que nous appelons les merveilles. Ce sont des merveilles dans la mesure où par leur architecture et leur signification, elles transmettent des messages à travers le temps aux générations futures», a dit Me Wade, selon qui, dans les Sept merveilles du monde, il y a des jardins, une statue etc., restées très célèbres parce qu'étant extraordinaires. «Nous avons pris la gare de Dakar crée par les Français dans une très belle structure et nous l'avons reconstituée. À l'intérieur, nous avons aménagé un espace pour les défilés de mode ou certaines expositions», explique le chef de l'Etat.

Les édifices jumeaux, «c'est une pyramide ouverte, qui symbolise la réflexion, l'inspiration du ciel, le symbole de la recherche, de la connaissance, une inspiration extérieure du ciel. À côté, nous avons une pyramide qui repose sur sa base, qui symbolise comme un vase pour conserver quelque chose à l'intérieur, une coupe par exemple, les archives, garder la mémoire d'un peuple». Il ajoute que le Sénégal étant dépositaire des archives de la colonisation, notamment celles de l'ex-Aof et n'ayant pas à l'indépendance d'endroit pour les conserver, elles avaient été confiées à la France et devraient revenir dans ce site.

Il poursuit sa présentation avec le Musée des civilisations noires, une idée et un rêve du défunt président sénégalaise Senghor. «C'est toute une histoire parce qu'à l'époque, Senghor avait voulu réaliser un musée, alors que j'étais encore étudiant, il m'a dit : Abdoulaye, j'aimerais que tu regardes ces plans parce que je tiens beaucoup à cela», lance Wade. «C'est pour cela que j'ai voulu réaliser le rêve de Senghor qui est devenu le mien, un musée qui va refléter ce que nous voulons mettre dedans», argue-t-il.

Le Grand théâtre est pour Me Wade «indispensable», puisque le théâtre existe partout dans le monde depuis l’Antiquité jusqu'à nos jours. «Je voulais un modèle de classicisme mais pas trop classique, ce sera bientôt inauguré», confie Me Wade qui précise que ce théâtre sera africain. «Il y aura des pièces sénégalaises bien sûr, mais c'est plutôt comme le Musée, un théâtre africain et nous voulons, comme dirait Senghor, qu'il soit dynamique. Que des oeuvres d'écrivains de troupes de l'Afrique puissent y passer». Abdoulaye Wade de dire aussi que même si ce théâtre n'est pas le plus grand d'Afrique actuellement, c'est le plus beau. «Quand on fait après les autres, il faut faire mieux. C'est la loi du progrès», assène-t-il.

L'École des Beaux Arts est réclamée par les jeunes depuis très longtemps et, selon lui, il n'y a pas d'école des Beaux Arts aujourd'hui digne de ce nom au Sénégal. Cet édifice est symbolisé par une forme de kora. Me Wade explique que c’est parce que «la kora existe en Afrique et a été inventé par les Mandingues. Je descends des Mandingues et je suis très fier de mon ascendance. C'est pour cela, j'ai voulu une place que j'appelle la place de la Musique».

Il faut noter que, comme il l'a dit le Président, l'inauguration du Grand théâtre annoncé plusieurs fois déjà aura bientôt lieu. Les fouilles ont déjà commencé pour le Musée des civilisations noires, la réfection de la gare déjà annoncée, les plans sont prêts pour les autres oeuvres, il ne reste que la réalisation.

Oumou Sidya DRAME
source Le Populaire

Article Lu 12565 fois

Mercredi 30 Mars 2011





1.Posté par amadou le 31/03/2011 06:46 (depuis mobile)
wade loumou begue si senegal yala nakoyalamaye si barchè brom touba

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State