Référence multimedia du sénégal
.
Google

PR MEISSA BABOU, ÉCONOMISTE, SUR LA RÉDUCTION ANNONCÉE DU TRAIN DE VIE DE L’ÉTAT «C’EST MACKY SALL LUI-MEME QUI EST EN TRAIN DE SURCHARGER L’ETAT»

Article Lu 1700 fois

Le Président de la République Macky Sall, lors de la réunion du Conseil des ministres d’avant-hier, mercredi, a affirmé sa volonté de poursuivre la dynamique de réduction du train de vie de l’Etat. Interpellé sur cette question, le professeur en économie Meissa Babou pense que c’est plutôt le Chef de l’Etat qui est lui-même en train de surcharger l’Etat du Sénégal.



PR MEISSA BABOU, ÉCONOMISTE, SUR LA RÉDUCTION ANNONCÉE DU TRAIN DE VIE DE L’ÉTAT «C’EST MACKY SALL LUI-MEME QUI EST EN TRAIN DE SURCHARGER L’ETAT»
«Je pense que ce n’est pas la première fois que le Président de la République Macky Sall parle de la réduction du train de vie de l’Etat. En 2013 ou 2014, le Président Macky Sall avait parlé d’économie d’énergie et de location et ça avait donné entre 3 et 5 milliards, parait-il, d’économie par an. Mais la question centrale de l’économie des dépenses publiques doit être recherchée dans le fonctionnement du gouvernement et les choix du Président de la République. Parce, quand on sort d’un régime de 7 ans avec environ 80 ministres sans compter les ministres conseillers et les ambassadeurs itinérants, on frisait une centaine de personnes ou plus.

Et le Premier Ministre en avait autant. A ces millionnaires, s’ajoute le Hcct de Ousmane Tanor Dieng qui est une maison inutile pour caser plus de 150 politiciens, payés comme des députés. Je crois que le président en disant tout cela a oublié que c’est lui le problème. C’est lui-même qui est en train de surcharger l’Etat du Sénégal. On a 34 ministres et tous les jours, on va entendre nommer des ministres conseillers. On va encore vers 80 ministres.

Le Président lui-même doit regarder le budget de la présidence de la République. Avec la suppression du poste de Premier ministre, même si les conseillers disparaissent, il va encore aller chercher quelque part où les mettre. Parce que ce sont des amis politiques du Premier ministre ou du Président.

Franchement, je pense que s’il faut faire une étude sérieuse, il faut prendre le bureau Etude, organisation et méthode pour lui confier la tâche de réorganiser et de restructurer certaines fonctions et de voir réellement si on peut économiser ici ou là. Je suis tout à fait d’accord avec le déménagement des ministères au niveau de Diamniadio. Mais autant il fait un peu d’efforts, autant il fait beaucoup de gaspillages. Il y a trop de ministres, de conseillers et autres pour contenter une clientèle politique. Il faut qu’il arrête quand même ces nominations inutiles. Je ne crois pas au Fast Track. C’est pour dire que le Premier ministre et les ministres ont mal travaillé.

Pour moi, l’accepter c’est même insulter le Premier ministre avec son gouvernement qui lui a donné les résultats pour lesquels il est allé gagner des élections. On nous a donné tous les concepts dans ce pays. Je crois que Fast Track pour éliminer un Premier ministre, pour régler un problème politique sans le dire et vouloir nous vendre un concept, c’est nous prendre pour des demeurés. Donc, les Sénégalais comprennent parfaitement les jeux du Président de la République Macky Sall ».

Article Lu 1700 fois

Vendredi 19 Avril 2019




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State