Référence multimedia du sénégal
.
Google

Ouganda-Sénégal, Ce Vendredi : Faux Pas Interdit

Article Lu 1140 fois

Face à l’Ouganda, ce vendredi, en huitièmes de finale de la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2019, en cours en Egypte, les «Lions» sont plus que déterminés à marcher sur leurs adversaires pour valider leur qualification en quart de finale.

«Nous sommes engagés à plus de 200%» a assuré, hier, en conférence de presse, le milieu de terrain défensif, Idrissa Gana Guèye. Mais, c’est sans compter avec la détermination des «Cranes» de l’Ouganda. Ces derniers promettent de jouer leur chance à fond pour surprendre leurs adversaires du jour.



Ouganda-Sénégal, Ce Vendredi : Faux Pas Interdit
(Envoyé spécial). Le match Ouganda-Sénégal de ce vendredi, au National stadium du Caire, sera tout sauf une partie de plaisir. Les deux formations ont promis d’engager cette rencontre dans l’esprit de la gagne et uniquement pour ça. En conférence de presse, hier, le sélectionneur des «Cranes», Sébastien De Sabre, a été le premier à lancer des piques à son adversaire du jour. «On ne craint pas le Sénégal, on ne craint aucun adversaire dans cette compétition», a-t-il déclaré tout de go, avant d’ajouter : «Les joueurs vont tout donner sur le terrain pour jouer leur chance à fond dans ce huitième de finale» assure le technicien français.

Selon lui, devant faire face à la première nation du football africain, ce match constitue un gros challenge pour ses protégés. C’est alors suffisant pour qu’il promet le feu aux «Lions». Sébastien De Sabre s’empresse toutefois de reconnaître que le Sénégal est une redoutable machine à jouer et qui dispose de joueurs de qualité. «Collectivement et individuellement, le Sénégal a beaucoup plus d’atouts que nous. Mais cela ne veut pas dire qu’on va aborder ce match avec la peur au ventre. Non», a-t-il clamé. «C’est un match à élimination directe, où tout est possible. On a déjà joué et produit un bon match contre l’Egypte, qui est le pays organisateur. On a aussi réussi de bons matches contre la Rdc et le Zimbabwe. Nous savons ce que nous devons faire face à cette équipe du Sénégal», assure Sébastien De Sabre.

Prenant le relai, le sélectionneur du Sénégal, prévient que ce match sera une partie très engagée. «C’est à nous de nous adapter pour jouer le match qu’il faut pour gagner», a soutenu le patron du banc de touche sénégalais. Même s’il reconnaît et salue le parcours abouti de l’équipe de l’Ouganda en phase de poules, Aliou Cissé refuse de s’attarder sur les qualités de son adversaire d’en face. «C’est vrai qu’on fera face à une équipe de l’Ouganda qui est très costaud défensivement avec ses lignes de quatre. Sa philosophie de jeu a aussi véritablement changé, parce que j’ai eu à suivre ses trois derniers matches contre la Rdc, le Zimbabwe et l’Egypte. Mais ce qui importe pour nous, c’est la stratégie à mettre en place pour atteindre notre objectif qui consiste à aller jusqu’au bout de cette Can», a rappelé l’ancien capitaine des «Lions» de la génération 2002.

Il faut rappeler qu’en levée de rideau de ce match programmé à 21h (19h Gmt), le Bénin, invité surprise de ces huitièmes de finale, va défier le Maroc, à 18h (16h Gmt). Le vainqueur de ce duel aura comme adversaire, en quart de finale, celui qui remportera le match Ouganda-Sénégal

WALF Mamanding Nicolas SONKO

Article Lu 1140 fois

Vendredi 5 Juillet 2019




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State