Xibar.net - L'oeil critique du Sénégal


Référence multimedia du sénégal
.
Google

Nécrologie : décès du sculpteur Tafsir Momar Gueye, créateur du monument en bronze de la Place Soweto

Article Lu 1214 fois

Il est devenu célèbre dans le monde à travers ses longues silhouettes en bois de vène et ses sculptures monumentales. Tafsir Momar Gueye est décédé vendredi dernier à l’âge de 63 ans. Acclamé sur tous les continents, l’ensemble de ses œuvres aura marqué le monde de l’art.
Comme ses œuvres, son parcours sera éternel. Une de ses monumentales sculptures de bronze est érigée place Soweto située devant l’Assemblée nationale. C’est une consécration acquise à la suite d’un concours interafricain organisé pour l’aménagement de cette mythique place en 1990.



Nécrologie : décès du sculpteur Tafsir Momar Gueye, créateur du monument en bronze de la Place Soweto
Dans la maison de Léopold Sédar Senghor, plusieurs de ses œuvres y sont installées. Un véritable triomphe pour cet artiste qui n’a de cesse de représenter le quotidien de son pays, mais surtout la mémoire de l’esclavage et de la traite négrière.

A titre illustratif, il a marqué les esprits avec son exposition « Sculptures de mémoire, sculptures d’Espoir » qui est devenue une œuvre mondialement connue.

Ces 32 statues de bois, qui parcourent encore aujourd’hui le monde entier, commémorent la mémoire des victimes de l’esclavage. Cette production a fait de Tafsir Momar Gueye, un sculpteur majeur de notre temps.

Né à Rufisque en 1956, Tafsir Momar Gueye commence ses études d’art à Dakar. C’est là qu’il rencontre Léopold Sédar Senghor alors président du Sénégal qui le prend sous son aile et lui permet d’étudier à l’école des Beaux-Arts à Paris.

Il part ensuite en Italie où il apprend le modelage et la sculpture avec des matériaux exceptionnels, tels que le marbre de Carrare et le bronze de la fonderie Blanchet, où sont produits les célèbres trophées des Césars.
Tafsir Momar Gueye se tourne finalement vers le bois et en fait son matériau de prédilection. Amoureux du bois de vène, il en tire dans son atelier de Dakar, des sculptures aux lignes simples et pures.

LeSOLEIL Cheikh Abdou Khadir SECK


Article Lu 1214 fois

Lundi 10 Mai 2021




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Revue de presse | Blagues | Le miroir de l’entrepreneur





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State