Référence multimedia du sénégal
.
Google

NOUVEAU CODE DE LA PRESSE

Article Lu 1508 fois

LES ACTEURS APPELLENT MACKY A SIGNER LE DECRET D’APPLICATION



NOUVEAU CODE DE LA PRESSE
Le ministre de la Culture et de la Communication, Abdoulaye Diop, a rencontré hier, lundi, les acteurs de la presse en ligne à la Maison de la presse. Occasion pour eux d’échanger sur le cadre juridique de la presse en ligne, de la carte nationale de presse et des financements des médias. Pour ainsi assainir le secteur, les acteurs de la presse invitent le président de la République à signer le décret d’application du nouveau code de la presse.

Rencontrant hier, lundi 7 octobre à la Maison de la presse le ministre de la Culture et de la Communication, Abdoulaye Diop à propos du cadre juridique de la presse en ligne, de la carte nationale de presse et des financements des médias, les acteurs de la presse en ligne ne souhaitent que l’application du nouveau code de la presse. Pour cause, selon eux, c’est la seule voie qui permettra d’assainir le secteur de la presse. « Nous nous retrouvons dans le code de la presse et nous demandons son application car si le code est appliqué, beaucoup de sites qui ne respectent pas les normes vont devoir disparaitre », a fait savoir le président de l’Association des professionnels de la presse en ligne (Appel), Ibrahima Lissa Faye.

Mieux, dit-il, « tant que ce code n’est pas appliqué, nous continuerons toujours à vivre ces dérives. Et donc, ce code nous protège, réglemente notre profession et il faut nécessairement qu’il puisse être appliqué et le président de la République, s’il nous entend, qu’il signe le décret qui reste et que le ministre prenne les arrêtés qui restent et que l’Assemblée vote les lois qui restent pour son application et qu’on passe vraiment à l’application du code dans son entièreté ».

Les acteurs de la presse ont affiché toute leur satisfaction après la présentation des exemplaires spécimens de la carte nationale de presse. « Ça a été une forte rencontre parce quelque part, le ministre s’est vraiment engagé et aujourd’hui, on a vu quelque chose qu’on peut toucher, qui est palpable, c’est une carte nationale de presse qui reste à être affiné », a tenu à préciser Ibrahima Lissa Faye. Prenant la parole, le ministre de la Culture et de la Communication, Abdoulaye Diop, a demandé aux acteurs de la presse de jouer leur rôle et d’éviter les dérapages.

Pour lui, « les fakenews menacent la paix, la stabilité et la cohésion sociale ». Non sans préciser que l’Etat entend mettre en place tous les outils nécessaires pour assainir le secteur de la presse et promouvoir son développement.

Sudonline

Article Lu 1508 fois

Mardi 8 Octobre 2019




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State