Xibar.net - L'oeil critique du Sénégal


Référence multimedia du sénégal
.
Google

Mon conjoint veut souvent faire l'amour devant un film porno, comment dois je réagir ?

Article Lu 1681 fois

Dans l'émission "Sans rendez-vous" vendredi sur Europe 1, Catherine Blanc répond à la question d'Émilie. Cette auditrice raconte que son mari veut de plus en plus avoir des rapports sexuels devant des films pornographiques. Elle n'en peut plus et se demande si c'est normal. Pour notre sexologue, cette fragilité de son mari peut provenir d'une addiction.



La sexualité d'un couple et la pornographie ne font pas toujours bon ménage. Dans l’émission Sans rendez-vous vendredi sur Europe 1, la sexologue et psychanalyste Catherine Blanc répond à la question d'Émilie. Cette auditrice rapporte que son mari veut de plus en plus souvent faire l'amour devant des films pornographiques, ce qu'elle ne peut plus supporter. Elle se demande si les envies de son compagnon sont normales.

La question d'Émilie
"Mon mari veut de plus en plus souvent faire l'amour devant un film porno. Une fois de temps en temps, pourquoi pas... Mais tout le temps, ça me saoule. J'ai l'impression qu'il a besoin de voir d'autres femmes pour être excité, est-ce normal ?"

La réponse de Catherine Blanc

"Cela vient certainement rencontrer ses fantasmes. Même si nous sommes avec quelqu'un, que nous aimons ce quelqu'un et que ce quelqu'un est source d'excitation, notre cerveau n'a de cesse de fabriquer des scénarios, de façon plus ou moins consciente d'ailleurs. Sans doute que pour certains c'est nécessaire d'y faire appel pour trouver des stimuli extérieurs, en raison peut-être de la récurrence de la relation et d'une éventuelle difficulté de voir sa femme toute la journée. En tout cas, il n'est pas excité toute la journée par sa femme donc, de fait, pour être dans le démarrage de la sexualité, il fait appel à des choses qui sont fortement sexuelles pour se mettre dans un rôle sexuel.

Émilie pense que c'est pour voir d'autres femmes, ça peut être le cas. Mais c'est peut-être aussi une histoire de rivalité avec les hommes, pour se voir du point de vue du comédien qui est en train de jouer la scène sexuelle. Son but n'est pas nécessairement de voir des femmes à la merci d'un homme, ou offertes, ou dans la jouissance extrême. C'est peut-être une histoire d'homme à homme qui est à l'origine de son excitation.

N'est-ce pas humiliant pour sa compagne de le faire systématiquement ?

Cela montre d'abord une fragilité dans la capacité à être créatif par lui-même. J'ai besoin de voir quelque chose d'extérieur, d'être voyeur, de ce quelque chose en plus et je ne sais pas le créer, je ne sais pas l'inventer dans ma tête, il me faut le voir. Il y a quelque chose d'assez addictif. Ça peut être une addiction et évidemment, par conséquent, ça exclut la partenaire qui ne devient plus que l'objet pour fabriquer l'acte.

L'accepter c'est abîmer de plus en plus la relation : lui est dans quelque chose d'extrêmement mécanique, il n'y a pas d'activité. Elle, est dans quelque chose d'extrêmement soumis - outre le fait que le film va avoir tendance à donner cette position à la femme - et on peut comprendre qu'elle n'y trouve pas du tout son compte. À laisser faire les choses trop longtemps comme ça, on abîme considérablement la relation, la sexualité et encore plus la jouissance féminine.

Le visionnage de films pornographiques peut-il donner à l'un ou l'autres des envies d'ailleurs ?

La pornographie, ce n'est pas la vraie vie. Dans le cas présent, je ne pense pas que son compagnon prenne de risque, parce qu'elle dit elle-même que ça la saoule. Donc autant vous dire qu'elle ne regarde pas le porno et qu'elle ne compare pas son compagnon au bel homme avec sa tablette de chocolat et son membre merveilleux. Finalement, ce qui est problématique est l'absence de regards sur elle puisqu'ils sont exclusivement sur l'écran.

De toute façon, c'est très destructeur de la sexualité. La sexualité a besoin d'être toujours en mouvement : pas nécessairement dans l'application d'une position ou d'une autre, en mouvement dans notre tête, dans nos fantasmes... Elle a besoin de se réinventer et de se réécrire. Or, là, il y a un scénario qui est tout ficelé, qui est toujours le même. Il s'agit de se mettre devant une télévision pour voir quelque chose.

Ne faut-il pas simplement débrancher l'écran ?

Si c'était aussi simple, je prendrais des vacances. Les choses, malheureusement, ne se passent pas comme ça. Ici, c'est qu'il y a quelque chose peut-être dans la façon qu'il a eu d'aborder la sexualité, peut-être déjà enfant. Une addiction qui est ancienne et de laquelle il n'arrive pas à se dépêtrer. Elle abîme au fur et à mesure un peu plus sa sexualité et la sexualité de son couple."

Europe1.fr
Par Catherine Blanc

Article Lu 1681 fois

Samedi 12 Décembre 2020




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Revue de presse | Blagues | Le miroir de l’entrepreneur





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State