Référence multimedia du sénégal
.
Google

Mbaye Ndiaye trop bavard sur l’affaire Khalifa Sall - Savoir remuer sept fois la langue…

Article Lu 1624 fois


Mbaye Ndiaye trop bavard sur l’affaire Khalifa Sall - Savoir remuer sept fois la langue…
Témoignage d’un ancien frère de parti, un militant Pds qui se réfugie dans l’anonymat : «Mbaye Ndiaye ? C’est un paysan qui s’est retrouvé du jour au lendemain à la table du roi. Il n’est pas cultivé, il manque d’urbanité et ne sait pas s’exprimer en public.D’ailleurs, son patron, le Président Macky Sall le sait si bien qu’il l’a viré dare-dare du ministère de l’Intérieur dont la gestion s’avérait trop lourde pour le peu d’éducation dont il dispose. Pour tout dire, il n’a pas sa place dans un gouvernement et les responsabilités qui lui sont confiées sont trop lourdes pour lui !». Envoyez, c’est pesé !
Sa ruralité transparait en effet dans son langage et son manque de retenue le conduit à faire des déclarations malheureuses à chaque fois qu’il lui est donné d’ouvrir la bouche. C’est ainsi qu’il vient de s’attirer les foudres de ses camarades de parti en reconnaissant, le 10 mars dernier, que l’affaire Khalifa Sall est purement politique alors que la thèse officielle de l’Apr dénie à cette affaire tout caractère politique. Il marche à contre-courant sans le savoir et cela lui vaut un retour de bâton douloureux. Sans nuances, voici ce qu’il affirmait :
«Le Président Macky Sall a les moyens de combattre quiconque veut le combattre. Lorsque quelqu'un s'oppose à lui, il a le devoir de répliquer et de faire face. Il ne faut pas avoir honte de dire que Macky Sall a des moyens légitimes d'investiguer, d'auditer les affaires de la République. Il peut l'exercer sur tout dépositaire d'un mandat public, en particulier ceux qui s'opposent à lui. Si l'opposant ne fait pas dans la transparence, le Président peut le contrecarrer en utilisant cela légitimement contre lui». Et d’ajouter, comme pour s’en glorifier : «Un homme (Khalifa Sall) a décidé de renier tout cela alors que le mandat du Président n'est pas terminé. On a voulu tout faire pour le diaboliser et hisser le maire de Dakar au même niveau que l'institution suprême de la République. A partir de ce moment, tout coup donné doit recevoir une réplique». Puis de manière très claire, ce «flibustier de la politique» comme le surnomme notre militant libéral anonyme d’enfoncer le clou : «Si Pape Diop et Mamadou Diop s’étaient opposés au pouvoir, ils auraient subi le même sort».
On comprend pourquoi ses camarades de parti le vouent aux gémonies, eux qui présentent cette affaire comme purement judiciaire, contrairement à la majorité des Dakarois qui n’y voient que des relents politiques. En s’exprimant de la sorte sans mesurer les conséquences de ses déclarations, Mbaye Ndiaye met ainsi du sable dans le couscous des apéristes et il n’est pas sûr que ceux-ci le lui pardonneront de sitôt. Comme quoi, il faut savoir remuer sept fois la langue dans la bouche…

Article Lu 1624 fois

Jeudi 16 Mars 2017





1.Posté par dione youssoupha le 17/03/2017 10:14
SENGHOR a Joal , ABDOU DIOUF a Louga , ABDOULAYE WADE a Kebemer et enfin MACKY SALL a Fatick et voir les ressources humaines de l'administration et du prive la majorite rurale, honnettes,serieux, rigoureux

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State