Référence multimedia du sénégal
.
Google

Magal des thiantacounes : 10 000 kg de macaronis, 1 000 sacs d’oignons, 500 kg de poivre…

Article Lu 11304 fois

C’est un secret de Polichinelle : Cheikh Béthio Thioune dépense sans compter pour les besoins du Grand Magal de Touba. Et comme les années précédentes, le Cheikh a mis la main à la poche pour offrir des mets royaux aux pèlerins.



Magal des thiantacounes : 10 000 kg de macaronis, 1 000 sacs d’oignons, 500 kg de poivre…
Dépenser sans compter sur la voie de Serigne Touba, en particulier pour la célébration du départ en exil de Cheikh Amadou Bamba. C’est le sacerdoce des Thiantacônes. D’ailleurs, sur les instructions de leur guide spirituel, Cheikh Béthio Thioune, ils ne lésinent jamais sur les moyens pour la réussite du Grand Magal de Touba. Du vivant de son marabout, Serigne Saliou Mbacké, jusqu’à sa disparition, le Cheikh ne s’est jamais lassé de dépenser jusqu’au dernier centime à l’occasion de cet évènement religieux. Et comme l’année dernière, le «Baye-Fall» de Mame Saliou a encore mis la main à la poche pour offrir aux milliers de pèlerins des repas copieux. Outre les milliers de bœufs, Cheikh Béthio Thioune a mobilisé 800 sacs de riz, 1 000 sacs d’oignons, 22 000 litres d’huile et 300 sacs de pommes de terre. A cela s’ajoutent 600 sacs de petit-pois, 100 caisses de vinaigre, 500 kg de poivre et 500 kg de piment. Ainsi que 10 000 kg de macaronis. Dieuwrigne universel, Youssou Mboup : «Il y a au total 100 quartiers périphériques (santhianes) et chacun reçoit 8 sacs de riz, 7 bœufs, 10 sacs d’oignons, 11 bidons de 20 litres d’huile. Ainsi que 3 sacs de pomme de terre, 6 sacs de petit-pois, une caisse de vinaigre, cinq kilos de poivre et cinq kilos de piment et enfin 100 kilos de macaronis.»

Toujours selon le «Monsieur» cuisine des Thiantas, le Cheikh ne calcule guère ce qu’il dépense dans la voie du Mouridisme et pour la célébration du Grand Magal de Touba, le plus grand évènement mouride. «Le Cheikh n’aime pas qu’on évalue les dépenses pour les besoins du Grand Magal. Pour lui, un talibé doit dépenser sans compter sur la voie de Serigne Saliou Mbacké. Il nous répète souvent que Serigne Saliou lui a donné ce qu’il n’a jamais donné à personne d’autre», a justifié Dieuwrigne Mboup. Qui ajoute que Cheikh Béthio, ses talibés et sa famille ont dépensé tout ce qu’ils avaient pour la réussite du Grand Magal de Touba. «Les gens se demandent comment fait le Cheikh. Nous sommes plus de 10 personnes et versons plus de 5 000 FCfa par mois. Nous avons foi en ce que nous faisons. Le Magal ne nous ruine point. Au contraire, nous constatons un avancement sans mesure. Je suis sûr que le Cheikh sera à zéro franc après le Magal. Et nous allons reprendre à zéro pour célébrer le Gamou», a conclu le Thianta.

L’Observateur

Article Lu 11304 fois

Vendredi 26 Octobre 2018




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State