Référence multimedia du sénégal
.
Google

MUSIQUE - A LA DÉCOUVERTE D’UN JEUNE TALENT AMSATA MBENGUE, UN INGENIEUR LOGICIEL EN HERBE AVEC L’AFRO TRAP DANS L’AME

Article Lu 1310 fois

Agé de 23 ans, Amsata Mbengue est un jeune artiste qui se cherche dans le milieu du rap. Passionné de la musique depuis le bas âge, l’étudiant en quatrième année en Ingénierie Logicielle à l’Ecole supérieure polytechnique (ESP) de Dakar compte se frayer un chemin aussi bien sur la scène musicale sénégalaise qu’internationale. A ce jour, il a mis sur le marché sept (7) titres dont son premier clip intitulé «Bii Khalé».



MUSIQUE - A LA DÉCOUVERTE D’UN JEUNE TALENT AMSATA MBENGUE, UN INGENIEUR LOGICIEL EN HERBE AVEC L’AFRO TRAP DANS L’AME

Son premier clip intitulé «Bii Khalé», sorti il y a de cela quelques temps, lui a frayé davantage un chemin dans la scène musicale sénégalaise. Amsata Mbengue, de son nom, est un jeune musicien âgé de 23 ans à que le virus de la musique a piqué très tôt puisque, comme il le dit lui-même, «je me suis lancé dans la musique entre 2005 et 2006». Il ajoute: «la musique est pour moi une passion. Mes parents sont des mélomanes et donc, sans le vouloir depuis mon jeune âge, ils m’ont influencé».
Même si le «mbalax» reste encore une musique très puissante au Sénégal, Amsata Mbengue a, quant à lui, choisi de faire un tout autre genre. Il s’agit de l’Afro Trap qu’il définit comme étant, un «rap sur des sonorités africaines». Et c’est parce que tout au début, ajoute le chanteur, «j’explorais ce monde musical, toutes sortes de musique. Mais, au fur et à mesure, je me suis découvert un amour pour le rap. Et, comme je suis africain avant tout, j’aime bien faire du rap sur des sonorités africaines, d’où l’Afro Trap». Poursuivant son propos, le jeune artiste précise: «au début, je faisais de la musique pour moi-même. Mais, au fur et à mesure, les gens qui entendent mes sons me disaient que je pouvais les partager aux d’autres. C’est là que j’ai commencé à aller au studio».

Même s’il reste passionné par la musique, Amsata Mbengue ne fait pas que ça dans la vie. Etudiant en quatrième année en Ingénierie Logicielle à l’Ecole supérieure polytechnique (ESP) de Dakar, il souhaite avoir une profession à la fin de ses études. Toutefois, l’artiste tient à préciser qu’il arrive à allier la musique et les études, sans aucune difficulté. «Personnellement, que la musique me nourrisse ou pas, je vais le faire parce que ça nourrit mon âme. Que je m’en sorte financièrement ou pas, je ne vais pas arrêter de faire de la musique et je ne fais pas que de la musique», soutient, malgré tout, Amsata Mbengue.

Le jeune artiste mise donc sur une bonne profession, après ses études, pour pouvoir lui-même financer sa musique qui est sa «passion». Jusqu’ici, Amsata Mbengue a mis sur le marché sept (7) voire huit (8) titres. Pour l’instant, le jeune artiste n’a pas encore de collaboration avec d’autres artistes, mais il compte bien le faire. Amsata Mbengue compte imposer l’Afro Tap aux sénégalais et ambitionne d’être également découvert au niveau international.

SudOnLine

Article Lu 1310 fois

Mardi 6 Novembre 2018




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State