Référence multimedia du sénégal
.
Google

Les villes les plus dangereuses au Monde

Article Lu 11131 fois


Le Cap, Afrique du Sud
Le Cap traîne un lourd passé qui n’a de cesse de peser sur le présent. A la ségrégation raciale d’antan, s’ajoutent de nombreux phénomènes actuels qui n’arrangent en rien la sécurité de la ville. Malgré l’abolition de l’Apartheid, les crimes raciaux persistent encore aujourd’hui. La gentrification et la ségrégation économique entraînent la création de bidonvilles en périphérie de la ville ; bidonvilles aux conditions sanitaires catastrophiques. On assiste aussi à une guerre sans merci entre les gangs, qui alourdit fortement le bilan de la criminalité au Cap. Ainsi, en 2017, on déplorait 57 morts par jour en Afrique du Sud, soit une hausse de 6,9% par rapport à l’année précédente.

Saint-Louis, Etats-Unis
On a connu des villes bien plus sympas que Saint-Louis. Située dans l’Etat du Missouri, la ville portuaire avait d’ailleurs été désignée “ville la plus dangereuse des Etats-Unis” en 2010. Criminalité, pauvreté, chômage, gangs et drogues en tout genre participent à la création d’un lourd climat de non-sécurité : 205 homicides y ont ainsi été enregistrés en 2017.

Acapulco, Mexique
Acapulco est aujourd’hui LA ville la plus dangereuse du Mexique. Située sur la côte Pacifique du pays, celle qu’on surnommait jadis la “perle du Pacifique” a fini par faire fuir tous les vacanciers. La guerre des cartels y fait rage : ils sont pas moins d’une dizaine à se disputer la tête de la ville. Ainsi, 910 homicides ont été recensés en 2017, pour un taux de 106,63

Téhéran, Iran
On ne peut pas dire que Téhéran fasse partie des villes les plus “safe” au Monde. Entre contexte politique tendu, conflits religieux, conditions climatiques inquiétantes (la ville s’affaisse de presque 25 cms par an depuis 15 ans)... tous les dangers possibles et imaginables sont à Téhéran. Alors si on était vous, on ne s’y aventurerait pas.

Tijuana, Mexique
Tijuana est l’un des berceaux de la drogue au Mexique, notamment car c’est l’un des principaux points de passage de ces substances illicites vers les Etats-Unis. 1897 meurtres y ont été commis en 2017, soit un taux de 100,77.

Belém, Brésil
Celle que l’on surnomme la “Cité des Manguiers” a été le témoin de près de 1743 homicides sur toute l’année 2017, soit un taux de 71,38 pour 100 000 habitants.

Dhaka (ou Dacca), Bangladesh
Connue pour sa (sur)population de plus de 20 millions d’habitants, Dhaka compte autant de risques de se mettre en péril qu’elle n’a d’habitants... La situation écologique et sanitaire est notamment à mettre en cause : les tonnes d’ordures non traitées sont le foyer de nombreuses maladies qui se propagent à la vitesse de la lumière. Et comme si cela ne suffisait pas, le taux de criminalité s’élève à 65,83.

Los Cabos, Mexique
Los Cabos c’est LA ville la plus dangereuse au Monde. Son taux d’homicide surpasse tous les records : 111,33 pour 100 000 habitants en 2017 ; un chiffre qui fait froid dans le dos.

Macéió, Brésil
Ce petit coin de paradis perd toute sa splendeur quand on jette un coup d’oeil aux statistiques de criminalité. En effet, en l’espace de seulement dix ans (2002-2012), le nombre d’homicides a explosé (+180%) pour finalement atteindre les 658 homicides en 2017.

Marseille, France
Tout cela nous laisse bien perplexe… Et pourtant ! Nos confrères américains l’ont bien désignée "ville la plus dangereuse d’Europe", avec un index de criminalité qui frôle les 64,35 (pour 100 000 habitants) en 2018

Ciudad Guayana, Venezuela
Ce n’est un secret pour personne : le Venezuela se trouve aujourd’hui dans une situation délicate, tant sur le plan social, le plan économique que sur le plan politique (en effet, une partie du peuple réclame un putsch qui renverserait l’actuel président Nicolas Maduro). Cette crise d’envergure nationale se ressent fortement à l’échelle des villes, les rendant encore plus dangereuses qu’elles ne l’étaient déjà à la base. 728 meurtres ont été commis à Ciudad Guayana en 2017 : le taux d’homicide s’élève donc à 80,28.

Natal, Brésil
Cette charmante ville côtière est le théâtre de nombreux meurtres et crimes en tout genre : en 2017, près de 1378 homicides y ont été recensés, ce qui équivaut à un taux de 102,56 (sur 100 000 habitants). Plutôt glaçant.

Caracas, Venezuela
On l’avait mentionné plus tôt : le Venezuela se trouve actuellement dans une situation des plus délicates. Caracas, capitale du pays, doit ainsi faire face à un taux de criminalité qui dépasse l’entendement : 111,19 (3387 meurtres pour 3 millions d’habitants en 2017)

La Paz, Mexique
La Paz n’a de paisible que le nom. En effet, en 2017, 259 homicides y ont eu lieu ; soit un taux de 84,79 (sur 100 000 habitants).

Fortaleza, Brésil
Fortaleza est une ville des plus dangereuses. Derrière ce nom attractif et ces paysages exotiques à souhait se cachent un historique des plus sombres… En effet, 3270 homicides ont eu lieu en 2017. Les gangs qui sévissent dans les rues de Fortaleza sont notamment à l’origine de ce nombre très élevé.

Le Caire, Egypte
Le Printemps Arabe de 2011 avait insufflé un vent de révolution chez la population égyptienne… Aujourd’hui, l’instabilité politique et sociale y subsiste encore. La ville est dangereuse pour tous, mais encore plus pour les femmes. Ainsi, depuis 2011, Le Caire a été considérée comme étant la ville la plus dangereuse au Monde pour elles (rapport de la fondation Thomson Reuters). De surcroît, elle est classée troisième mondiale en matière de violences sexuelles perpétrées à l'égard de la gente féminine.

Vitória da Conquista, Brésil
Le taux d’homicide y est de 70,26 pour 100 000 habitants... Bref, on se passera de commentaires.

Quito, Equateur
Cette ville située en Equateur détient le plus haut taux de “petite délinquance” : en effet, les vols à l’arrachée y sont plutôt fréquents. Alors un conseil : accrochez-vous bien à votre sac si vous vous y rendez un jour.

Yangon, Birmanie
En raison de son contexte politique plutôt difficile, la Birmanie - et notamment, la ville de Yangon - fait partie des zones les plus sensibles et les plus dangereuses de la planète.

Ciudad Victoria, Mexique
Ciudad Victoria a enregistré près de 301 homicides sur l’année 2017 : le taux d’homicide s’élève donc à 83,32. On vous avoue que ça nous fout un peu les jetons. Bref, on veut ni savoir les motivations, ni connaître les circonstances : tout ce qu’on sait, c’est qu’on ira pas là-bas de sitôt.

Article Lu 11131 fois

Lundi 8 Avril 2019




Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 22 Mars 2019 - 13:02 Insolite : Bizutage des nouveaux de la Tanière

Insolites





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State