Référence multimedia du sénégal
.
Google

Le khalife de Serigne Abdou Khoudoss déstabilise le palais et décline une conversation avec Macky

Article Lu 11879 fois


Le khalife de Serigne Abdou Khoudoss déstabilise le palais et décline une conversation avec Macky
Au cours de cette nuit du jeudi 8 au vendredi 9 mars, le Palais a multiplié les tentatives pour joindre Serigne Modou Kara Mbacké, fils de Serigne Abdou Khoudoss Mbacké, lui-même fils de Mame Thierno Birahim Mbacké surnommé Borom Darou pour avoir fondé et développé Darou Mouhty.

Que s’est-il passé ? Serigne Modou Kara a appelé l’ensemble de ses disciples de Darou Mouhty et des environs à se mobiliser pour accueillir Idrissa Seck, leader de Rewmi, ce dimanche 11 mars à 11h. Devant ce qui s’annonce comme un triomphe pour son principal adversaire et un revers pour lui, Macky Sall a mis tout son poids dans la balance pour ramener le marabout à de meilleurs sentiments. Un membre influent de son cabinet a parlé à l’homme de Dieu pendant deux heures d’horloge cette nuit pour le convaincre d’annuler l’accueil de Seck. En vain. Ayant atteint ses limites, il lui a annoncé que Macky Sall lui-même voulait lui parler directement au téléphone. Le marabout a décliné. Avant de donner à son « beuk neeg » (majordome) l’instruction ferme de ne plus décrocher d’appel venant du Palais.

Les coups de fil en provenance de la présidence se sont ainsi succédé, sonnant systématiquement dans le vide. Le Palais s’est subitement retrouvé déstabilisé par ce qui a très vite pris les allures d’une affaire d’Etat.

Mais Serigne Modou Kara Mbacké n’a pas varié dans sa position, lui qui garde une rancune tenace contre Macky Sall. En 2012, avant et après le premier tour de la présidentielle, celui qui était encore candidat issu de l’opposition lui avait rendu visite pour solliciter ses prières. Le marabout avait à l’époque prié pour lui, et lui avait remis un tapis de prière, un chapelet, un exemplaire du Coran et, en signe de victoire, un drapeau du Sénégal.

Une fois élu, Macky Sall a coupé tout contact avec le khalife. Ce silence long de six ans a fini par épuiser la patience de Serigne Modou qui a décidé, il y a quelques jours, d’adouber Idrissa Seck comme son candidat à la présidentielle de 2019.

Guide religieux populaire, héritier de presque l’ensemble des disciples de son grand-père Borom Darou et de son père, le très mystique Serigne Abdou Khoudoss, Serigne Modou Kara Mbacké risque de faire très mal à la candidature de Macky Sall s’il bascule vers Idrissa Seck.

Le très politique locataire du Palais l’a compris, qui a insisté en vain une bonne partie de la nuit de jeudi à vendredi. Et qui, dès aujourd’hui, va repartir à la charge pour reconquérir un allié de taille susceptible de transférer chez son principal adversaire un nombre incommensurable de suffrages.

Yerimpost

Article Lu 11879 fois

Vendredi 9 Mars 2018




Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 25 Septembre 2018 - 14:04 Deux jeunes sénégalais arrêtés en Suède

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State