Xibar.net - L'oeil critique du Sénégal


Référence multimedia du sénégal
.
Google

La Covid 19 se présente sous différents types dans un même pays

Article Lu 1509 fois

La Covid-19 peut se traduire par des dizaines de symptômes différents, allant de la toux aux maux de tête en passant par la perte d’odorat ou les douleurs thoraciques. Des chercheurs ont identifié six « clusters » de symptômes reflétant chacun une forme plus ou moins à risque de la maladie. Voici comment identifier le groupe dans lequel on est.



Début janvier, quand l’épidémie a émergé à Wuhan, les symptômes de la Covid-19 ressemblaient alors à ceux d’une infection respiratoire classique : toux, fièvre, difficultés à respirer. Le 5 janvier, l’OMS rapportait alors « des cas de pneumonies d’origine inconnue ». Au fur et à mesure de la diffusion de la pandémie et de la multiplication des cas, une pléthore de nouveaux symptômes sont apparus : perte du goût et de l’odorat, douleurs musculaires, maux de tête, fatigue, conjonctivite, diarrhée, lésions cutanées sur les orteils… De manière générale, les symptômes semblent être plus sévères chez les personnes âgées et chez les hommes que chez les femmes, mais les formes que prend la Covid-19 sont extrêmement variables d’un individu à l’autre, sans que l’on ait toujours d’explication.

Six clusters de symptômes

L’application Covid Symptôme Study, éditée par la société Zoe en partenariat avec le King’s College de Londres et disponible au Royaume-Uni, aux États-Unis et en Suède, enregistre tous les symptômes rapportés par les utilisateurs. À partir des données de 1.653 patients, les chercheurs du King’s College ont pu identifier des « clusters » de symptômes reflétant chacun une forme particulière de Covid. Selon leur étude publiée sur le serveur MedRxiv, il existerait six formes de Covid-19 en fonction des symptômes et de leur durée, allant de la plus bénigne à la plus sévère.

Un nombre de facteurs impressionnant

Difficile de dire ce qui fait qu’on est atteint d’une forme plutôt qu’une autre. « Chacun habite un endroit différent, a un régime alimentaire particulier, possède son propre génome et épigénome, a une condition médicale et un accès aux soins différent », explique dans le magazine New Scientist Angela Rasmussen, de l’université de Columbia. Les symptômes dépendent aussi de la dose d’exposition au virus...

Lire la suite sur Futura

Article Lu 1509 fois

Jeudi 15 Octobre 2020




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Revue de presse | Blagues | Le miroir de l’entrepreneur





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State