Référence multimedia du sénégal
.
Google

LUTTE – Balla-Modou ce dimanche à Senghor : BATAILLE SUR SÈNE – Le vainqueur pourrait affronter le Roi des arènes

Article Lu 1517 fois

Balla Gaye 2 de Balla Gaye et Modou Lô de Rock Energie se retrouvent neuf ans après. Des retrouvailles sous forme de revanche qui aura comme cadre le stade Léopold Senghor ce dimanche. Un combat à fort enjeu où le vainqueur devrait défier le «Roi des arènes», Eumeu Sène.



LUTTE – Balla-Modou ce dimanche à Senghor : BATAILLE SUR SÈNE – Le vainqueur pourrait affronter le Roi des arènes

Leurs chemins s’étaient croisés le 21 mars 2010 avec au bout une victoire-éclair du fils de Double Less. Près de 9 ans après, Balla Gaye 2 et Modou Lô se retrouvent pour un remake qui devrait vider un vieux contentieux opposant le Lion de Guédiawaye au Roc des Parcelles Assainies. Balla Gaye est motivé par une forte envie de battre une nouvelle fois Modou Lô dont l’objectif est de prendre sa revanche sur son vis-à-vis.
Mais la revanche ne sera pas le seul enjeu de ce choc du nouvel an. En effet, l’autre objectif pour les deux protagonistes vise tout droit le fauteuil du Roi des arènes, Eumeu Sène. Le vainqueur de ce duel devrait donc en toute logique croiser le leader de Tay Singher, nouvellement installé sur le trône après avoir terrassé Bombardier.
Si Modou Lô sort vainqueur de ce duel, le problème ne va pas se poser, car Eumeu Sène a crié sous tous les toits qu’il n’arrive toujours pas à digérer sa défaite face à l’enfant des Parcelles ; d’où les ingrédients réunis d’une finale-revanche de feu. Les amateurs en salivent déjà.

«Il ne faut jamais dire jamais»
Par contre, les choses pourraient se compliquer si Balla Gaye s’offrait un 2.0 devant Modou Lô. En effet, Eumeu Sène a déclaré à tout-va qu’il ne va plus lutter contre le fils de Double Less qu’il a battu deux fois. En clair, pas question, selon l’ancien lieutenant de Mohamed Ndao Tyson, d’accorder une revanche à l’ancien «Roi des arènes».
«Je respecte trop les Séné­galais. Ce que j’ai dit sur Balla Gaye, je le confirme, je le maintiens. Je ne lutterai plus jamais avec lui, même s’il gagnait contre Modou Lô. Je l’ai battu deux fois, j’ai dépassé désormais cette étape dans ma carrière», avait fermement tranché le Pikinois. Mais comme le dit l’adage : «Il ne faut jamais dire jamais». On vu des lutteurs tenir de telles déclarations avant de changer de discours en privilégiant surtout l’aspect sportif et… financier.
«Eumeu Sène ne peut pas refuser Balla Gaye. L’aspect sportif et financier pourrait encore les mettre aux prises», a tenu à préciser Omar Diagne «Omez» qui souligne qu’en cas de refus du chef de file de Tay Shinger, le fils de Double Less s’éloignerait du titre de «Roi des arènes» qu’il rêve de reconquérir. En lieu et place, on aurait droit à l’affiche revanche Eumeu Sène-Modou Lô avec une unique occasion pour l’enfant des Parcelles de devenir… enfin «Roi des arènes».
ambodji@lequotidien.sn

Article Lu 1517 fois

Dimanche 13 Janvier 2019




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State