Référence multimedia du sénégal
.
Google

L'Afrique, le nouvel eldorado des vêtements invendus

Article Lu 1166 fois

ECONOMIE - Les invendus de solde d'été et fin de séries de marques occidentales se retrouvent parfois en Afrique pour une seconde vie. En Côte d'Ivoire par exemple, ils alimentent un commerce local sur certains marchés spécialisés dans la vente de fripes en provenance d'Europe.



L'Afrique, le nouvel eldorado des vêtements invendus
Les vêtements invendus ou peu portés trouvent une seconde vie en Afrique. Alors que les soldes ne permettent pas aux commerçants de rattraper le retard de chiffres d'affaires accumulé durant le confinement, vous vous demandez peut-être ce que deviendront tous ces invendus ... Comme chaque année, il est bien probable qu'ils se retrouvent sur des marchés africains.

A Abidjan, en Côte d'Ivoire, chaque semaine, au petit matin, un drôle de manège a lieu : des étals remplis de vêtements et de nombreux clients qui s'y pressent en quête de la bonne affaire avec en ligne de mire, les perles rares des invendus de soldes d'été de marques occidentales parmi les nombreux vêtements déjà portés.

L'Afrique, le principal marché pour la France
Moulaika s'approvisionne sur le marché d'Abidjan depuis un an et achète ainsi ces vêtements, à des prix jusqu'à 7 fois moins cher que ceux proposés en Europe. Son chiffre d'affaires, elle le fait en proposant ces vêtements, trois à quatre fois le prix qu'elle les as achetés, sur les réseaux sociaux. Des plateformes "vitales" pour cette commerçante : "Les réseaux sociaux sont très importants pour moi. C'est là que je fais mon mon chiffre d'affaires", affirme-t-elle. "Tu payes juste la connexion. Il n'y a pas de loyer ou de factures".

Ces vêtements arrivent par "balle" d'environ 50 kilos contenant chacun jusqu'à 500 pièces depuis l'Europe occidentale, la Chine ou l'Amérique du Nord : les Etats-Unis étant le premier exportateur mondial de vêtements d'occasion. La France elle, exporte chaque année, 171.000 tonnes de friperie dont la moitié vers l'Afrique qui est son principal marché. Leur prix ? Imbattable : 75 euros par balle.




LCI

Article Lu 1166 fois

Mardi 28 Juillet 2020




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Revue de presse | Blagues | Le miroir de l’entrepreneur





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State