Référence multimedia du sénégal
.
Google

Italie : une secte "sexuelle" démantelée, le gourou aurait eu des esclaves pendant 30 ans

Article Lu 1695 fois

Une secte "sexuelle" a été démantelée le dimanche 19 juillet à Novare, près de Milan en Italie. Le gourou, un homme de 77 ans, aurait eu des esclaves pendant 30 ans, dont plusieurs mineures.



Italie : une secte "sexuelle" démantelée, le gourou aurait eu des esclaves pendant 30 ans

Yahoo ActualitésYahoo Actualités27 juillet 2020

Le gourou de la secte aurait eu des esclaves pendant 30 ans.
Plus
Une secte "sexuelle" a été démantelée le dimanche 19 juillet à Novare, près de Milan en Italie. Le gourou, un homme de 77 ans, aurait eu des esclaves pendant 30 ans, dont plusieurs mineures.
Fin de partie pour "Le Docteur". Le dimanche 19 juillet à Novare, près de Milan, une secte “sexuelle” vieille de 30 ans a été démantelée par la police, révèle Il Messaggero. À sa tête, un homme de 77 ans surnommé "Le Docteur", est soupçonné d'avoir torturé et abusé de nombreuses femmes et jeunes filles, pour certaines mineures.

Alertées par une ancienne pensionnaire de l'organisation, les forces de l'ordre ont commencé à travailler sur ce dossier explosif il y a 2 ans, avant d’atteindre leur cible avec cette récente opération surnommée "Dionysos" et coordonnée par le parquet de Turin, lors de laquelle elles ont mené des perquisitions dans plusieurs propriétés de la secte, et ont passé au crible 26 suspects.

Les victimes s'appelaient entre elles les "bêtes"
Pour convaincre ses proies, le gourou avait recours à diverses activités commerciales : deux écoles de danse, une école de "sabre celtique", un magasin d'artisanat, diverses herboristeries ou encore une maison d'édition. Pour intégrer la secte, les filles devaient "subir des violences insupportables et abus de toutes sortes" indique la police. Puis, elles subissaient également un lavage de cerveau, conduisant à l'abandon de tout lien avec leurs proches. Elles étaient ensuite considérées par le gourou comme des "esclaves" et s'appelaient entre elles les "bêtes".

Vénéré par ses fidèles "comme une sorte de Dieu auquel chacun devait obéir", le gourou était aidé par des psychologues professionnels dans sa quête de nouvelles victimes. Lors de rituels, il arrivait à convaincre les femmes de subir des tortures et de s'adonner à des actes sexuels, souvent extrêmes et douloureux, afin "d'allumer leur feu intérieur et d'entrer dans un monde magique, fantastique et secret".

Article Lu 1695 fois

Mercredi 29 Juillet 2020




Nouveau commentaire :
Twitter

Insolites





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State