Référence multimedia du sénégal
.
Google

Italie: Un Semi-Marathon Interdit Aux Africains Fait Polémique

Article Lu 11468 fois

Les organisateurs sont accusés de racisme, tandis qu’une élue de gauche y voit une «épuration par le sport». Pour se défendre, il évoquent la défense des Africains qui sont exploités dans les marathons. C’est à n’y rien comprendre.



Italie: Un Semi-Marathon Interdit Aux Africains Fait Polémique


Pas de coureurs éthiopiens, ni kenyans et encore moins marocains, le 5 mai dans les rues Trieste, lors de l’édition 2019 du semi-marathon annuel. Les organisateurs en ont décidé ainsi, en donnant des explications qui ne semblent pas convaincre La Republicca de ce samedi 27 avril 2019.

«Cette année, nous avons décidé de prendre uniquement des athlètes européens pour marquer le coup afin que soient prises des mesures permettant de réglementer ce qui est actuellement un commerce d’athlètes africains de grande valeur, qui sont purement et simplement exploités, ce que nous ne pouvons plus accepter», a déclaré Fabio Carini, l’organisateur de l’épreuve, cité dans le quotidien « La Repubblica ».

Interrogé par la télévision Rai, Fabio Carini a parlé d’athlètes «sous-payés et traités de façon indécente par rapport à leur valeur sportive».

Indignation
Cette décision a été jugée «grave et indigne» par la députée européenne Isabella De Monte (Parti démocrate, centre-gauche), candidate à sa réélection dans la circonscription nord-est de l’Italie, qui a dénoncé une «épuration par le sport».

«Qu’on ne se serve pas de l’exploitation des athlètes comme feuille de vigne. Pour ce genre de questions, il y a des lieux et des organismes auxquels s’adresser», a-t-elle ajouté, citée par la Repubblica.

«On empêche à des professionnels de prendre part à une course parce qu’ils viennent d’Afrique. Attention, nous le disons depuis des mois. La situation est en train de nous échapper des mains et nous sommes en train de revenir aux heures sombres», a-t-elle ajouté.

«Face à ce genre de décisions, il n’y a qu’une seule réaction: l’indignation. Le sport est le partage, l’union, l’égalité, la loyauté et le respect, c’est ce qu’on enseigne aux enfants. Mais quel exemple donne-t-on avec ce genre de décisions», a encore déclaré la députée européenne.

La décision des organisateurs suscite aussi des réactions sur les réseaux sociaux. Les sponsors du semi-marathon (Generali, Booking, Acegas…) y sont directement interpellés :

Article Lu 11468 fois

Mardi 30 Avril 2019




Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 13 Septembre 2019 - 18:38 La DER à la traque des mauvais payeurs

Insolites





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State