Référence multimedia du sénégal
.
Google

ILS ONT ECHAPPE A UN LYNCHAGE DES RIVERAINS: Le marabout et son client vou­laient enterrer un mouton vivant dans le cimetière de Yoff

Article Lu 13289 fois

Insolite sacrifice. Un marabout et son client qui tentaient d'enterrer un mouton vivant dans le cimetière ont été chassés par les jeunes qui ont voulu les tabasser. Heureusement qu'ils ont pris leurs jambes à leur cou.



Un marabout et son client qui tentent d'enterrer un mouton vivant de couleur noir et blanc à côté des morts. C'est le spectacle qu'a offert dimanche soir, trois hommes et une femme au cimetière musulman de Yoff. Les riverains de la cité Apecsy 2, qui ont voulu les corriger, informent qu'ils sont descendus à bord d'une Mercèdes immatriculée DK 6971 A. Suite à un coup de fil qui nous renseigne que le pire a été évité dans la nuit du dimanche, nous sommes partis sur les lieux.

«Je jure que ces gens ont échappé à un lynchage. Mes enfants et leurs camardes qui palabraient dans les environs étaient prêts à en découdre avec eux. Ils sont horribles. C'est comme s'ils ne mourront pas un jour. J’étais tellement choquée que j'ai abreuvé d'injures le marabout», raconte une dame, la cinquantaine. Sous le, couvert l'anonymat, Mme X qui a démasqué la bande regrette le fait qu'ils se soient éclipsés.

II est 20h passées lorsque nous longeons le mur du cimetière. À quelques jets de pierres de la porte principale, une route non goudronnée donne sur la cité Apecsy 2. Dès qu'on bifurque à gauche, on se retrouve face à un long mur qui ceinture la demeure des morts. Seulement, une partie s’est effondrée; ce qui facilite l'accès. Au-dehors, on aperçoit même des tombes.

Assise en face de ceux-là, cette mère de famille qui assiste souvent à de pareilles scènes décide de surveiller l’endroit.

Que s'est-il passé ? D'après la vendeuse de cacahuètes, «il faisait 20h lorsqu'on a repéré la voiture. Les trois sont descendus avec le mouton noir et blanc vivant. Ils ont même eu des difficultés à le faire entrer par la porte dérobée puisque sur la principale, on a des gardiens. Sur les lieux, ils ont commencé à creuser» Toujours poursuit le témoin, «ce sont les jeunes qui ont accouru pour leur interdire de commettre le forfait. Armés, ils ont dit niet. Pris par une certaine peur, ils se sont enfuis. Le mouton les a suivis. Finalement, ils ont réussi à le rattraper et le remettre dans la voiture. Avant de disparaitre.» Selon la fille de la dame, ils sont habitués à voir ces genres de sacrifices. «Après le crépuscule, les belles bagnoles défilent pour entrer dans le cimetière avec des marabouts ou des objets à enterrer.» Pour illustrer ses propos, la jeune dame argue, «à quelques jours des élections locales, un monsieur était venu avec un accompagnant. I1 s'est lavé sur une tombe. J’avais peur de crier. Ensuite, il a jeté un poulet égorgé.»

Ainsi, les riverains entendent s'organiser pour sensibiliser sur la nécessité d'éclairer le cimetière et de rafistoler les murs qui servent d'échappatoire. En attendant, ces populations ont pris leur destin en main. Si jamais quelqu'un revient pour des sacrifices...

Ndèye Awa LO
Source Walf Grand Place

Article Lu 13289 fois

Mercredi 25 Novembre 2009





1.Posté par Papa le 25/11/2009 10:53
Nous autres Senegalais seront la population la plus elevee en Enfer, meme les mecreants en seront surPris, faudra pas nous etonner avc ttes les choses ke l on faits ds ce bas monde.........Pauvre de nous

2.Posté par ELIMANE le 25/11/2009 10:55
INNA LILLAHI WA INNA ILAYHI RAJIHOUNE
AOUNZOU BILAHI MINA CHAYTANI RAJIM
QU'ALLAH AIT PITIE DE NOUS. AMINE

3.Posté par aicha le 25/11/2009 11:18
yalla naniou yalla diapalé adouna tassna doyena warr

4.Posté par L homme Avenir le 25/11/2009 11:48
c est vraiment incroyable on ne sait plus kois faire .
sinon ce monde la c est n est plus la peine mon cher . Ca fait peur d attendre certaine choses dans un pays musulmans

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State