Xibar.net - L'oeil critique du Sénégal


Référence multimedia du sénégal
.
Google

Gels douches, crèmes, maquillages... "60 Millions de consommateurs" alerte sur la toxicité des cosmétiques

Article Lu 1396 fois


Sur 160 produits étudiés par le magazine, seuls une cinquantaine sont jugés sains et sûrs. Les autres comportent des perturbateurs endocriniens ou des allergènes.
Le magazine 60 Millions de consommateurs publie jeudi 10 décembre une enquête dans laquelle il évalue 160 produits cosmétiques au regard de leur impact sur la santé. Une cinquantaine seulement se révèlent satisfaisants. Tous les autres contiennent des substances potentiellement dangereuses.

L'association de défense des consommateurs a détecté dix molécules soupçonnées d'être des perturbateurs endocriniens et donc susceptibles de favoriser une puberté précoce, de l'infertilité ou encore de l'obésité. Il s'agit notamment du propylbaraben, du méthylparaben ou encore du phénoxyéthanol, "pour lesquels des études de haut niveau de preuve" sont attendues, précise 60 millions de consommateurs.

Des rouges à lèvre qui transmettent de l'aluminium

Ces substances sont notamment présentes dans un lait pour le corps Dove original, dans un gel douche Tahiti Vanille, dans des sticks à lèvres Eucerine ou encore dans des produits de la marque Uriage. La consommation au quotidien de plusieurs cosmétiques de ce type risque de provoquer un effet cocktail redouté par les scientifiques. Le magazine conseille de scruter la liste des ingrédients, que le produit soit bio ou non. En particulier pour les rouges à lèvres qui peuvent contenir de l'aluminium pouvant ingéré, la muqueuse à l'intérieur des lèvres étant plus perméable.

Dans les 160 produits étudiés, 60 millions de consommateurs relève aussi de nombreux allergènes. La crème pour les mains à l'allantoïne de Mixa en contient dix à elle seule, un record. Sur douze fonds de teint analysés, sept sont classés "rouge" par l'association. On y trouve notamment des substances suspectées de perturber le système hormonal (BHT, filtre UV) présentes dans les petits prix, chez des marques milieu de gamme (Bourjois) ou de luxe (Guerlain, Estée Lauder).

Ne pas se fier à la mention "hypoallergénique"
60 millions de consommateurs conseille de ne pas se fier "aveuglément" aux mentions "hypoallergéniques" ou "peaux sensibles", car "aucun protocole ne régit leur apposition et elles ne garantissent pas l'absence d'allergènes". La plupart des gels et crèmes de douche analysés sont classés "orange" et "rouge" "car ils contiennent beaucoup trop d'allergènes". C'est le cas aussi pour les dentifrices, les sticks à lèvres et les crèmes pour visage.

Les 50 produits jugés sains et sûrs par le magazine se situent dans toutes les gammes de prix, ce qui signifie qu'il est possible de produire des cosmétiques sûrs et accessibles. Le magazine de défense des consommateurs appelle donc les fabricants à faire davantage d'efforts sur la composition de leurs produits.

Article Lu 1396 fois

Jeudi 10 Décembre 2020




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Revue de presse | Blagues | Le miroir de l’entrepreneur





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State