Référence multimedia du sénégal
.
Google

Femmes : Accepter ses rondeurs

Article Lu 12896 fois

Un petit bourrelet (ou deux), des cuisses (un peu) épaisses, des bras (un peu) mous... Comment empêcher nos kilos en trop de gâcher notre vie ?



Avoir quelques kilos en trop, est-ce que ça a forcément un impact sur la vie d'une femme? "Ça dépend de plusieurs facteurs, répond le Dr Damien Mascret, médecin généraliste et sexologue. Une femme qui vit une relation de couple harmonieuse avec un partenaire mature, et (surtout) qui a une bonne image d'elle-même aura une vie sexuelle épanouie, peu importe si elle est en surpoids ou non."

Car le cœur du problème, c'est bien-sûr l'estime de soi. "Une femme obsédée par sa silhouette entrera dans un cycle d'auto-critique et sera incapable de profiter de l'instant présent sans tout ramener à son (sur)poids : forcément, ça compromet la satisfaction sexuelle et ça détourne l'attention de la situation érotique !" Pire : cette obsession peut aussi altérer le plaisir du partenaire.

La confiance en soi, plus importante que la silhouette

"Évidemment, il ne suffit pas de se dire "à partir de maintenant, je ne me soucie plus de mon poids" ! réagit le Dr Mascret. En revanche, on peut déjà se poser la question suivante : "si mon partenaire avait quelques kilos en trop, continuerais-je à éprouver du désir pour lui ?" La réponse est souvent positive."... Si vous n'attirez pas son attention sur votre poids, il ne s'en souciera pas !"

"Je suis grosse, et alors ? "

De plus en plus de personnes grosses prennent la parole afin de lutter contre la grossophobie, néologisme que l'on peut traduire par la discrimination, la stigmatisation et le rejet des personnes en surpoids. Dans les médias, Daria Marx et Coucou les Girls incarnent toutes les deux ce combat aux côtés de nombreuses femmes actives sur Instagram qui, entre rires et larmes, témoignent des violences dont elles font l'objet, au travail, dans la rue ou dans leurs relations. Victimes au quotidien de regards et de remarques désobligeants – autrement dit de Fat Shaming, les "gros" sont épiés, observés et cherchent leur place dans un environnement qui ne cesse de leur rappeler qu'ils en prennent un peu trop.

#PlusDe70kgEtSereine, le hashtag body positive qui tacle les grossophobes

Sous #PlusDe70kgetSereine, de nombreuses femmes rondes et grosses publient des photos d'elles avec un corps qu'elles chérissent et qu'elles assument pleinement, n'en déplaise aux détracteurs grossophobes.

Avec des selfies, des photos en pied, prises dans le miroir ou par des proches, toutes se sont saisies du mouvement pour célébrer leur silhouette et choper une bonne dose de sororité au passage.

A l'origine de ce phénomène, Elawan, une jeune femme qui explique ne pas avoir supporté le commentaire d'un internaute.

"J'en ai marre de la grossophobie ambiante sur ce réseau ou en dehors", confie-t-elle en ligne. "J'en ai assez qu'on me propose de faire un régime ou de la chirurgie bariatrique (qui consiste à restreindre l'absorption des aliments, ndlr) parce que le fait que je pèse presque un quintal dérange la population".

Elle ajoute que, même si cette réflexion ne méritait pas son attention (le tweet de l'intéressé a été supprimé depuis), elle la considère comme un prétexte pour clamer sa fierté d'être telle qu'elle est, et surtout son droit d'exister.

"Alors oui, ce petit merdeux n'est rien, mais ce hashtag, je l'ai créé sur un coup de tête pour montrer mon ras le bol de la grossophobie ordinaire de cette société qui voudrait qu'on se haïsse (parce qu'on est ""hors normes"")", affirme-t-elle. "Pour montrer que je suis grosse et que je me kiffe".

Aux personnes qui crieront à la promotion de l'obésité, elle répond rapidement : "Vous vous trompez. Montrer qu'on existe en tant que grosse et qu'on ne se flagelle pas pour cette raison, c'est pas de la promo de l'obésité."

Elawan est notre héroïne du jour, et on a un paquet de choses à apprendre d'elle. Notamment un sens inné pour le choix des mots dans sa bio Twitter, où elle se décrit comme "Dangereuse (grosse) salope moralisatrice".

On espère que le succès de #PlusDe70kgetSereine permettra un autre regard sur les femmes grosses, et contribuera à faire tomber davantage les standards de beauté destructeurs.

Article Lu 12896 fois

Dimanche 15 Décembre 2019




Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State