Xibar.net - L'oeil critique du Sénégal


Référence multimedia du sénégal
.
Google

Facebook : une photo d’oignons jugée «ouvertement sexuelle» bloquée par l’algorithme

Article Lu 12605 fois

Le filtre anti-nudité de Facebook a supprimé la publication d'un magasin canadien de semences montrant des oignons. Inconnu de l'algorithme, le nom du légume est en cause dans cette suppression, selon une responsable canadienne du réseau social.



Couvrez cet oignon que je ne saurais voir. Ce n'est plus Tartuffe qui parle, mais l'algorithme de Facebook. Ce dernier a en effet bloqué la publication de Gaze Seed Co., un magasin de semences et d'engrais au Canada, qui faisait la promotion de graines. L'entreprise a illustré son message avec la photo d'un tas d'oignon. Une image qui n'a pas passé le filtre de la censure du réseau social américain, rapporte Slate.

Gaze Seed Co s'est aperçu que sa publication n'apparaissait plus sur Facebook. Elle a en effet été considérée comme « ouvertement sexuelle» selon les critères du filtre anti-nudité appliqués par le réseau social. Une surprise pour l'entreprise canadienne. « Je suppose que quelque chose dans les deux formes rondes [des oignons] pourrait être interprété comme des seins ou quelque chose comme ça », a déclaré Jackson McLean, son directeur.

Le nom de l'oignon en cause
Facebook a convenu qu'il s'agissait d'une erreur et l'annonce a été publiée à nouveau. Ce n'est pas la description de l'oignon qualifié d'« extrêmement sucré, doux et gros » qui aurait trompé l'algorithme, mais plutôt le nom du légume. Commercialisée sous le nom de Walla Walla, cette référence était inconnue du programme informatique censé faire le ménage sur le réseau social, a souligné Meg Sinclair, responsable des communications chez Facebook Canada, à CBC.

Entre janvier et mars 2020, Facebook a supprimé 39,5 millions de contenus montrant de la nudité, rapporte The Guardian. 99,2 % de ces publications ont été supprimées sans préavis, mais pas sans erreur. En effet, sur la même période, 2,5 millions de requêtes ont été reçues par Facebook pour qu'il revoie sa position. Au final, 613 000 publications ont été restaurées.

leprogres.fr

Article Lu 12605 fois

Vendredi 9 Octobre 2020




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Revue de presse | Blagues | Le miroir de l’entrepreneur





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State