Référence multimedia du sénégal
.
Google

Exclusif! Le secret de Khalifa Sall pour supporter la prison raconté par lui-même…

Article Lu 1474 fois


Exclusif! Le secret de Khalifa Sall pour supporter la prison raconté par lui-même…
A l’un de ses grands soutiens, qui se faisait des soucis pour lui, face au prolongement de sa détention, Khalifa Sall a confié, pour le réconforter: « Ne t’en fais pas pour moi. Je me suis préparé dans la tête pour rester ici longtemps sans flancher ni perdre ma dignité. Mon seul souci, c’est que ma famille et mes proches soient en paix. Quant à moi, je suis aujourd’hui apaisé, convaincu que mon destin est entre les mains de Dieu. Je meuble mon temps avec la foi et la réflexion. Je n’étais accro à rien qui puisse me manquer. Comme tu le sais, je suis sobre en tout. »

Après vérification, Yerimpost est en mesure d’écrire que le maire de Dakar a un mode de vie qui le dispose à tant bien que mal supporter la prison. Sobre jusqu’à la caricature, il ne fait dans aucun excès. Il mange peu, généralement du poisson et de la salade, et presque jamais de viande ni les plats sénégalais que nous connaissons.

Contrairement aux cadres sénégalais habitués au confort douillet du climatiseur dans ce pays sahélien, Khalifa Sall ne supporte pas l’air conditionné. Tous ses proches le savent: le clim n’est jamais allumé dans son bureau, dans sa voiture, dans sa chambre… Il partage cette phobie de la climatisation avec l’ex-président du Sénégal, Abdou Diouf.

Le maire de Dakar n’est pas nostalgique de l’ambiance de Dakar. Ni mondain ni fêtard, il ne sort jamais, s’il n’est pas au bureau, de l’appartement niché au sommet de l’immeuble Kébé dans lequel il vit avec son épouse Gaëlle Samb.

On l’aura compris: Khalifa Ababacar Sall, du haut de ses plus de 60 ans, s’est assagi et mué en un homme sans excès. L’équilibre spirituel également participe de sa tranquillité en prison. Dans sa cellule individuelle isolée de « la détention », côtoyant l’infirmerie et faisant face aux bureaux de l’administration de la prison, Khalifa Sall perfectionne sa connaissance du Coran grâce aux enseignements d’un oustaz qu’il reçoit plusieurs fois par semaine. Adepte de la confrérie tidjane, il égrène très fréquemment son chapelet. Pour obtenir de Dieu, le Meilleur des juges, qu’il lui fasse justice ?

yerimpost

Article Lu 1474 fois

Mardi 13 Février 2018




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State