Référence multimedia du sénégal
.
Google

En Nouvelle-Zélande, une pub met en scène deux acteurs nus pour sensibiliser les parents aux dangers du porno

Article Lu 1666 fois

En Nouvelle-Zélande, une publicité financée par le gouvernement de Jacinda Ardern cherche à sensibiliser les parents aux dangers d’Internet pour leurs enfants. Rien que sur YouTube, le spot a été vu près de deux millions de fois.



Deux acteurs pornos nus qui se présentent au domicile d'une mère de famille pour lui expliquer que leurs vidéos en ligne ne sont pas la meilleure éducation sexuelle pour son fils... La scène a de quoi surprendre et pourtant, c'est la juste métaphore de ce qu'il peut se passer sur Internet.

En Nouvelle-Zélande, cette campagne de sensibilisation fait déjà un carton. La publicité, intitulée "Keep It Real Online" et financée par le gouvernement de Jacinda Ardern, est très vite devenue virale, avec le ton faussement ingénu de ses protagonistes. Une serviette nouée dans les cheveux et une tasse de thé dans la main, la maman écoute avec intérêt l'actrice et l'acteur qui, sur le pas de la porte, disent avoir remarqué que son garçon les regardait sur tous les types d'écrans. Ils lui expliquent que leurs vidéos sont destinées aux adultes et ne représentent pas la réalité, qu'il n'y est notamment jamais question de consentement. À la suite de quoi, la mère finit par appeler son fils qui se présente dans le vestibule, ordinateur portable dans la main, et tombe des nues en découvrant les deux visiteurs dans le plus simple appareil.

"Les mauvais messages de la pornographie"
Une porte-parole du gouvernement néo-zélandais explique que cette publicité s'inscrit dans une vaste campagne pour sensibiliser les parents aux dangers d'internet pour les enfants, qu'il s'agisse de pornographie, de «pédopiégeage» ou encore de harcèlement. «L'accueil de cette campagne a été énorme», se réjouit-elle auprès de l'AFP. «Au cours de la première semaine et demie, les publicités ont été vues 11 millions de fois sur Internet.» Rien que sur YouTube, la seule publicité sur la pornographie a été vue près de deux millions de fois.

Cela peut être très problématique pour les plus jeunes
Trina Lowry, qui travaille au sein du ministère de l'Intérieur néo-zélandais, tient à rappeler à la BBC : «Nous savons que les jeunes enfants tombent accidentellement sur de la pornographie, ce qui est assez dramatique pour eux. Ils y ont accès au début de leur adolescence, ce qui n'est pas vraiment le bon moment pour apprendre le sexe de cette façon.» La porte-parole du gouvernement néo-zélandais abonde : «[La publicité] cherche à attirer l'attention sur le fait que c'est au travers de la pornographie que de nombreux jeunes font leur éducation sexuelle. Cela peut être très problématique pour les plus jeunes en raison des mauvais messages que la pornographie relaie au sujet du consentement, de l'image du corps, de la sexualité.»

À la fin de la publicité, la mère de famille convient sous les yeux des deux visiteurs de la nécessité de parler à son fils. «Il est temps d'avoir une discussion au sujet de la différence entre ce que tu vois sur Internet et les relations dans la vraie vie», lui lance-t-elle. De quoi remettre les pendules à l’heure et surtout distinguer le virtuel de la réalité.

Article Lu 1666 fois

Mardi 23 Juin 2020




Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Insolites





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State