Référence multimedia du sénégal
.
Google

« Elle s’est agrippée à mon sexe » : La femme de l’ex directeur de la RTS…

Article Lu 13311 fois


« Elle s’est agrippée à mon sexe » : La femme de l’ex directeur de la RTS…
« Elle s’est agrippée à mon sexe » : La femme de l’ex directeur de la RTS traduite devant la barre
Aissatou Sidibé a eu le toupet de s’en prendre au vigile en agrippant sur ses parties intimes, renseigne actunet. Elle comparaissait hier, devant le Tribunal d’instance de Dakar pour coups et blessures volontaires au préjudice de son gardien et de destruction de biens appartenant à autrui au préjudice de son mari.

Le jour des faits, quand madame est revenue du travail, elle a trouvé un désordre total dans la maison. Elle s’en est prise aux enfants qui étaient assises dans le salon. Mais le gardien de l’immeuble Aliou Diatta croyait que la dame s’adressait à lui. Sur ce, il a interpellé la dame. En réponse, cette dernière l’a insulté.

Aliou Diatta a fait comprendre à sa patronne qu’elle n’a pas le droit de le traiter de la sorte. Non satisfaite de cette remarque, la dame lui a administré une gifle. Furieux, le gardien l’a roué de coups de poings sur le visage. Et pour sortir de l’étau où elle était prise, l’ancienne épouse d’un ex directeur de la RTS s’est agrippée aux attributs du gardien qui se tordait de douleur. Alerté par les cris de détresse, les voisins sont venus séparés les antagonistes.

senenews.com

Sa voiture caillassée, les vitres de son appartement cassées: L’ancien Directeur de la Rts Mamadou Baal, réclame 4 millions de FCfa à son « ex-épouse »
L’ancien directeur de la Rts, Mamadou Baal, sa femme Aïssatou Sidibé (ils sont en instance de divorce) et son vigile, Alioune Diatta, ont soldé leurs comptes ce jeudi devant le tribunal d’Instance de Dakar. En effet, c’est au cours d’une bagarre d’une rare violence dans le domicile de l’ancien directeur, sis à Hann, que le vigile, Alioune Diatta avait blessé au front sa patronne, Aïssatou Sidibé.

« Cela fait huit ans que le vigile, Alioune Diatta travaille pour mon mari avec qui, j’ai eu deux filles et un garçon. Mais s’il a osé lever la main sur moi, le 12 janvier dernier, c’est à cause de son patron. Car, on est en instance en divorce. Et, c’est mon avocat qui m’a demandé de rester dans le domicile. Puisque, mon mari a interjeté appel pour la garde des enfants.

Le jour des faits, j’étais sortie. Lorsque je suis rentrée, j’ai trouvé le domicile très désordonné. Sur ce, j’ai commencé à faire des reproches à mes deux grandes filles, Nogaye Faye (âgée de 23 ans) et Fatou Faye. Soudainement, Alioune Diatta qui est sorti de nulle part, m’a porté la réplique avant de m’asséner de violents coups au front devant mes deux filles susnommées. Très choquées, ces dernières ont fini par piquer une crise d’épilepsie », souligne la dame Aïssatou Sidibé, de forte corpulence, habillée en « Meulfeu » à la barre.

Seulement, lorsque la mère de famille de cinq enfants a été séparée de son bourreau, elle s’est emparée d’un pilon avant de caillasser la voiture de l’ex-directeur de la Rts, ainsi que les vitres de son appartement. Ne s’arrêtant pas en si bon chemin, elle sera rejointe par ses deux frères et une de ses amies qui ont rappliqué sur les lieux, avant de rentrer avec les trois enfants de son « mari », (deux filles et un garçon, dont le plus âgé est né en 2007).

Et d’après les propres déclarations de l’ancien directeur de la Rts, Mamadou Baal à la barre, depuis ce jour, ses trois enfants n’ont pas pu aller à l’école. Parce qu’ils sont chez leur grand-mère à Zac Mbao. « Alors que je ne suis mêlé ni de près, ni de loin à son histoire avec mon vigile. Je n’étais même pas sur les lieux. C’est lorsque j’ai entendu les cris que je suis descendu pour m’enquérir de la situation. C’est mes voisins qui les ont séparés », a-t-il indiqué.

Sur ce, son ex avance que c’est à elle qu’on avait confié la garde des enfants en première instance, sans compter les 75 mille francs pour chacun d’entre eux en guise de pension alimentaire dont l’ex-directeur devrait s’acquitter chaque mois. Même si, précise-t-elle, son époux a refusé la paternité de son dernier fils, qui est né en 2016.

Interrogé à son tour, le vigile Alioune Diatta déclare que c’est son ex-patronne qui a été la première à l’insulter, avant de le gifler. Raison pour laquelle, défend-il, il l’a corrigée au cours de leur bagarre. « Elle s’est même agrippée à mes parties intimes. Et j’ai des égratignures sur tout le cou. Même sa fille Nogaye Faye a proféré des insultes à mon encontre », argue l’ancien militaire.

L’avocate de l’ex-directeur de la Rts, Me Fatou Ndiaye a, par ailleurs, réclamé 4 millions de francs Cfa à titre de dommages et intérêts. « Les faits sont constants. Il faut déclarer la dame Aïssatou Sidibé coupable des faits de coups et blessures volontaires et de dommages à la propriété mobilière d’autrui, qui lui sont reprochés. Et d’ajourner l’exécution provisoire de la peine. Parce que mon client ne veut plus le voir, être en détention. Malgré tout le tort qu’elle lui a causé. Et rien que la réparation de son véhicule, s’élève à 1, 5 million de nos francs. Les vitres de son appartement n’en parlons pas », plaide la robe noire qui a, en même temps, sollicité la relaxe du vigile de son client, Alioune Diatta pour les faits de coups et blessures volontaires qui lui sont reprochés.

Le parquetier qui a dénoncé le comportement de la dame Aïssatou Sidibé, a requis trois mois d’emprisonnement avec sursis contre elle. Et quinze jours avec sursis contre le vigile, Alioune Diatta.

Il sera suivi par la défense de la dame Aïssatou Sidibé, qui a sollicité la clémence du juge. « Rien n’est plus dur que la sanction morale que ma cliente est en train de subir, présentement. Être là, devant tout le monde, à pleurer. C’est une erreur qu’elle a commise et elle s’est amendée. Raison pour laquelle, elle n’a même pas demandé de dommages et intérêts à son bourreau. Mais la partie civile nous a tendu un cadeau empoisonné », avance Me Boubacar Barro.

L’affaire est mise en délibéré au 19 janvier prochain.

Kady FATY Leral

Article Lu 13311 fois

Jeudi 18 Janvier 2018





1.Posté par Sidiki Diouf le 23/01/2018 11:05
Monsieur Ball etait à GFM non

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State