Xibar.net - L'oeil critique du Sénégal


Référence multimedia du sénégal
.
Google

Eglise – Pour fêter les 175 ans de sa présence au Sénégal : La congrégation Notre Dame de l’Immaculée Conception ouvre une année jubilaire

Article Lu 12005 fois

Les sœurs de la congrégation de l’Immaculée Conception veulent célébrer en 2023, le Jubilé des 175 ans de la présence de leur congrégation dans le pays. Pour préparer cet événement qu’elles entendent célébrer afin de rendre grâce au Seigneur, elles ont ouvert le 11 janvier dernier, une année jubilaire qui va se fermer le 11 janvier 2023. Le thème choisi pour la circonstance est : «Vers l’horizon des 175 ans de présence missionnaire au Sénégal, jubilons pour notre riche mosaïque d’hier et d’aujourd’hui.»



Eglise – Pour fêter les 175 ans de sa présence au Sénégal : La congrégation Notre Dame de l’Immaculée Conception ouvre une année  jubilaire
Par Justin GOMIS – 175 ans, ça se fête. Et la communauté Notre Dame de Dakar ne veut pour rien au monde, rater cette occasion de célébrer les 175 ans de la présence de leur congrégation au Sénégal. En prélude à cet anniversaire qui aura lieu le 11 janvier 2023, la congrégation Notre Dame de l’Im­ma­culée Conception de Castres à Dakar veut consacrer cette année, une année jubilaire.
«Nous ouvrons une année jubilaire qui va se clôturer le 11 janvier 2023, pour marquer ces 175 ans. Nous voulons vivre dans l’action de grâce avec le Seigneur, pour tout ce parcours missionnaire que nous avons vécu durant tout ce temps.175 ans ce n’est pas un jour, ce n’est pas un an. Le Seigneur nous a permis d’arriver à ce jour et de nous rappeler qu’il y a 175 ans, quatre sœurs sont venues dans notre pays. Et à partir de leur charisme, la congrégation s’est propagée dans tout le pays», a dit sœur Marie Elisabeth Sarr de la congrégation Notre Dame de l’Immaculée Conception de Castres, le 11 janvier dernier. Selon elle, c’est un motif d’action de grâce et de pouvoir, que de confier ce jubilé au Seigneur. Ainsi pour cette année préparatoire, il est prévu une recollection pour les amies de Jeanne Emilie Villeneuve, à savoir les laïcs, qui veulent vivre de cette spiritualité au sanctuaire de Ndiaffate, le 12 février prochain.
Un pèlerinage est aussi prévu pour l’occasion, par zone. Il se tiendra, dit-on, en Casamance, à Kaolack, Ndiaffate, Popenguine et Thiès, au mois de mai, afin de marquer cet événement avec les écoles, les collaborateurs, le personnel et les amis.
En outre, des activités sont prévues aussi dans les communautés. En janvier 2023, il est prévu de faire un jubilé ensemble, pour toutes les sœurs de la congrégation, à travers une messe d’action de grâce à la Cathédrale de Dakar.
L’objectif recherché, souligne sœur Marie Elisabeth Sarr, c’est de vivre cette année jubilaire comme le disait leur fondatrice dans ses écrits, «étaler» en partant d’un jubilé. Une occasion, poursuit-elle, de repartir vers le Christ par la conversion, la prière et de s’enraciner dans leur vie religieuse. D’après elle, les 4 premières missionnaires (Se Joséphine Baartes, Sr Paule Lapique, Se Louise Raaynaud et Sr Cécile Bernard) ont été envoyées au Sénégal par la fondatrice, Sainte Jeanne Emilie de Villeneuve, 12 ans seulement après la fondation de la Congrégation Notre Dame de l’Immaculé Conception de Castres. «Elles ont d’abord débarqué à Gorée, où elles ont été accueillies par les sœurs de Saint Joseph de Cluny. Après 3 mois dans la communauté, elles ont rejoint Dakar qui était à l’époque, un petit village. C’est de là qu’est partie cette œuvre missionnaire que nous célébrons aujourd’hui», a-t-elle expliqué.
Depuis lors, «les sœurs bleues de Castres, au Sénégal, se dévouent dans l’évangélisation directe par l’annonce de la bonne nouvelle, le témoignage, la formation dans l’éducation, la santé, la pastorale sociale». Ces sœurs de l’Immaculée Conception se sont aussi données dans la mission, avec beaucoup de zèle, d’abnégation et d’actions pour les pauvres et les membres souffrants de Jésus. Elles tentent ainsi de répondre dans la mesure du possible, aux sollicitations des plus démunis de leur milieu de vie, dans l’esprit de leur fondatrice.
Cette mission ne s‘est pas seulement arrêtée à Dakar. Car selon toujours Sr Marie Elisabeth Sarr, «elle a jailli jusqu’en Gambie, au Gabon en République démocratique du Congo, au Bénin, en Guinée-Bissau et au Burkina Faso». Aujourd’hui, les sœurs de la communauté de l’Immaculée conception veulent emboîter le pas à ces premières missionnaires, en «continuant à annoncer Jésus et à le servir, particulièrement chez le pauvre», a ajouté la religieuse. A l’en croire, leur mission repose sur l’éducation, la santé, mais surtout la célébration sociale, la collaboration avec les paroisses, la catéchèse, entre autres. Le thème choisi pour le jubilé est : «Vers l’horizon des 175 ans en présence missionnaire au Sénégal, jubilons pour notre riche mosaïque d’hier et d’aujourd’hui.»
justin@lequotidien.sn

Article Lu 12005 fois

Jeudi 20 Janvier 2022




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Revue de presse | Blagues | Le miroir de l’entrepreneur





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State