Référence multimedia du sénégal
.
Google

Edito : Macky « le poltron » affaiblit le Sénégal, les Maures tuent, la Gambie insulte et Bissau menace

Article Lu 1816 fois


« Vous passez tout votre temps à faire de la politique, vous ne travaillez pas ». Le constat était du ministre gambien de la Culture et du Tourisme, même si un communiqué de présentation d’excuses a été envoyé au Sénégal. C’était à Karang au début de ce mois. Il s’adressait à Macky Sall et son armée mexicaine. C’est dans ce contexte que Macky Sall va se rendre à Banjul ce 13 mars dans le cadre du Comité présidentiel sénégalo-gambien. Il devra rectifier le tir avec le Président Adama Barrow, qu’il tenait pourtant bien en main, après avoir joué un rôle déterminant dans son installation à la magistrature suprême. Il a commis l’erreur de laisser Barrow se renforcer ailleurs, avec la réintégration de la Gambie du Commonwealth. Le président Macky, qui ignore la realpolitik, a encore des cartes à jouer ; ceci d’autant que le ministre gambien a dit haut et fort ce que tous ses collègues pensent. Il s’y ajoute que c’est de la stabilité des relations du Sénégal avec la Gambie que dépend la résolution définitive du mouvement séparatiste en Casamance. Mais après la Gambie, le Président Sall devra se tourner vers la Guinée-Bissau voisine. Car ce pays, malgré l’Agence de gestion et de coopération, qu’il partage avec le Sénégal exige l’évaluation du protocole qui le lie au Sénégal, et qui devait être renouvelé il y a trois ans. Un laxisme qui a fait partir les bailleurs qui étaient prêts à financer l’exploitation des ressources pétrolières que partagent les deux pays. La petite Guinée-Bissau l’exige avec fermeté depuis que Macky, le « poltron aux yeux clairs », pour reprendre Me Amadou Sall, s’était rendu en Mauritanie pour parapher avec son homologue des accords autour du pétrole et du gaz, que partagent les deux pays. Il ne s’était pas attardé sur les Sénégalais abattus par les Naar. Comme quoi Macky Sall, qui a fait du Sénégal un pays que ne respectent pas ses voisins, devra s’envoler moins en Occident pour régler d’abord les problèmes que subit le Sénégal de la part de ses voisins qui ne le respectent plus et qui sont devenus agressifs, en nous tuant, et insolents, en nous insultant.

Article Lu 1816 fois

Mardi 13 Mars 2018




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State