Référence multimedia du sénégal
.
Google

[ ENTRETIEN ] KARA MBODJ (TROMSO, NORVEGE) : « Amara croit en moi »

Article Lu 13005 fois

La surprise du chef ! Pendant que les attentions étaient focalisées sur les binationaux, le sélectionneur des Lions, Amara Traoré, faisait son travail de sape en Norvège pour attirer le talentueux défenseur ou milieu Kara Mbodj dans la «tanière» suprême. Cet ancien international espoir sénégalais, formé à l'Institut Diambars de Saly (Mbour), deuxième meilleur joueur du championnat norvégien 2009-2010, franchit un palier important dans sa jeune carrière. Convoqué pour la première fois en Equipe nationale A, le «Baye Fall» Kara se dit prêt pour le combat de Yaoundé du 4 juin prochain.



[ ENTRETIEN ] KARA MBODJ (TROMSO, NORVEGE) : « Amara croit en moi »
Kara, vous attendiez-vous à cette sélection ?

Franchement, non ! Je ne m'y attendais pas du tout. Mais c'est une sélection qui me fait énormément plaisir. Tout jeune Sénégalais aimerait défendre les couleurs de son pays. Donc, c'est une bonne chose pour moi que ce vœu soit exaucé.

Amara Traoré vous avait-il prévenu ?

Non, je n'ai pas eu de discussion avec l'entraîneur. C'est une bonne surprise !

Avec quel état d'esprit allez-vous répondre à cette convocation en Equipe nationale A?

Très confiant ! Je viendrai avec sérieux et détermination pour mériter la confiance de l'entraîneur. Mais surtout avec l'envie de montrer que c'est une sélection méritée.

Votre première convocation coïncide avec un déplacement à l'extérieur pour faire face à un adversaire blessé, le Cameroun. Etes-vous prêt pour le combat ?

C'est un défi ! On sait qu'un match Cameroun-Sénégal ne sera jamais facile. Le Sénégal, comme le Cameroun, a une très bonne équipe composée de grands footballeurs. Ce match à l'extérieur ne sera pas facile pour le Sénégal, mais on ira là-bas pour gagner. Pour moi, c'est une bonne occasion. Je suis prêt ! Comme tous les joueurs, pour montrer que je mérite ma sélection.

Vous arrivez à un moment où l’Equipe nationale a trouvé son ossature. Certains se sont déjà fait une place...

Si le coach m'a convoqué, c'est parce qu'il croit en moi. Je crois que j'ai des qualités pour mériter cette sélection. Je vais venir travailler pour gagner ma place comme tout le monde. Mais, je ne suis pas pressé. Je vais faire mon boulot correctement, on verra après.

Avez-vous des rapports avec certains joueurs de l’Equipe nationale ?

Makhtar Thioune (Molde), par exemple, parce qu'il joue en Norvège. C'est un grand frère pour moi. Il me donne beaucoup de conseils. J'ai aussi de bons rapports avec Dame Ndoye (de Copenhague) et Mame Biram Diouf (de Manchester United, prêté cette saison à Blackburn). Makhtar Thioune me parlait souvent de l’Equipe nationale. Il m'a toujours encouragé de continuer à travailler et de ne pas me presser.

La saison dernière, pour votre première expérience professionnelle en Europe, vous avez carburé dans le championnat norvégien. Cette année devrait être celle de la confirmation. Où en êtes-vous ?

On est à la huitième journée du championnat. Sur cinq matches joués, j'ai marqué autant de buts, dont un doublé hier (mercredi). J'ai raté trois matchs en championnat parce que j'étais en sélection olympique. La première année a été une année d'apprentissage, mais j'avais quand même réussi à être le meilleur joueur de l'équipe et le deuxième du championnat. Cette saison, il va falloir confirmer dans la durée.

Après cette première année réussie, on vous annonçait à Arsenal, un membre du «big four» de la Premier League anglaise...

Cela m'a fait beaucoup de plaisir d'être annoncé à Arsenal. En même temps, ça été une source de motivation supplémentaire. Ce n'était pas évident parce qu'il y a de grands clubs en Norvège. Donc si des clubs aussi prestigieux te regardent, ça fait forcément plaisir. Cela m'encourage à continuer à travailler.

Etes-vous toujours en contact avec Arsenal ?

Oui, il y a les dirigeants de Diambars qui discutent avec eux. Une fois, le directeur de l'Institut (Jimmy Adjoui-Boco) m'a dit que les discussions sont en cours. L'entraîneur (d'Arsenal, Arsène Wenger) est intéressé, mais pour le moment, il n'y a pas d'offres. Il va falloir que je continue à faire de bonnes choses.

Votre ex-partenaire au sein de l'Institut, Idrissa Gana Guèye, a offert à Diambars son premier trophée en gagnant la Coupe de France avec Lille. N'aimeriez-vous pas être le premier Diambar à signer dans un grand club ?

Bien sûr que oui ! Nous ne pouvons jamais oublier ce que Diambars a fait pour nous. Ce qu'on leur (les dirigeants de l'Institut Diambars) doit, c'est de gagner des titres et signer de gros contrats, comme à Arsenal par exemple. Je pense qu'on est sur la bonne voie. On rêve de signer dans un grand club.

A part Arsenal y a-t-il d'autres clubs qui s'intéressent à vous ?

J'ai pas mal de contacts, mais il n'y a rien de concret. Il y a des clubs en Allemagne, en Russie, ici en Norvège et dans d'autres pays, qui me suivent.

Avez-vous une préférence pour un championnat donné ?

Oui, c'est l'Angleterre. Le style de jeu anglais me convient le mieux.

Le grand public sénégalais va sans doute vous découvrir à travers cette première sélection. Pouvez-vous vous raconter ?

Je suis un jeune Mbourois qui a fait sa formation à l'Institut Diambars (basé à Saly Portudal). J'ai signé mon premier contrat professionnel en Norvège la saison dernière, en février 2010. Mon enfance a été à l'image de celle des Mbourois. J'ai été à l'école de football feu Gallo Mbodj à Mbour. Après, j'ai joué dans les Navétanes à l’Asc Rakkaju pour ensuite aller à l'Institut Diambars.

Vous êtes passé de défenseur central au poste de milieu récupérateur...

Je suis défenseur central de formation. C'est en Norvège que j'ai commencé à jouer comme milieu récupérateur. Lorsque je suis arrivé l’année dernière, le coach m'a demandé de jouer au milieu. On a discuté et je lui ai fait savoir que je n'ai jamais joué à ce poste, mais il m'a fait savoir que j’ai les dispositions pour être un grand joueur à ce poste. J'ai appris beaucoup de choses en jouant au milieu. Maintenant, j'ai apprivoisé le poste.

Mais à quel poste vous, vous sentez le mieux ?

Celui de défenseur central.

Enfant, vous rêviez de devenir comme qui?

Le défenseur central du Real Madrid, Pepe. Il est sérieux, costaud, agressif. C'est un gagneur.

Après le foot, comment tuez-vous le temps?

J'écoute la musique. Pas le «mbalax», mais le «Thiant» Baye Fall (mélodies panégyrique dédiées à Serigne Touba).

Quel rapport entretenez-vous avec votre homonyme, le «Général» Serigne Modou Kara Mbacké ?

Le Général Kara m'a baptisé, je porte son nom. Je suis son talibé et il représente tout pour moi. Je me considère comme son fils. J'ai des liens étroit avec lui et sa famille. Ses fils sont mes amis. Avant chaque match, je l'appelle pour recueillir ses prières. Il me donne des conseils sur beaucoup de choses. Il représente tout pour moi (il se répète).

Quel message vous transmet-il le plus souvent ?

Toujours travailler davantage et de ne jamais oublier ce qui m'a emmené jusqu'en Norvège, de respecter les préceptes de l'Islam. De savoir partager, être tolérant et discipliné, simple, humble et de ne jamais cesser de remercier Cheikh Ahmadou Bamba Khadim Rassoul. Toujours prier, savoir qui je suis, d'où je viens et où je veux aller. C'est ça son message. Tous les conseils qu'un père peut donner à son fils. Tout ce qu'on a aujourd'hui, c'est grâce au Cheikh. J'en sais quelque chose avant de signer mon contrat. Bref, je suis un Baye Fall.

Vous évoluez dans un milieu, le football, où il y a beaucoup de tentations...

(Il interrompt) Oui ! Mais, je suis musulman, talibé mouride, particulièrement de Serigne Modou Kara qui m'a éduqué. Il m'a inculqué des valeurs pouvant nous permettre de faire face aux tentations. Je ne pense pas que je vais tomber dans les travers de la tentation.


MOUSSA CAMARA «BIG BOY», DIRECTEUR TECHNIQUE «Il a un profil à la Song d' Arsenal»

«C'est un garçon (Kara) que nous avons repéré à Mbour en 2004, lors d'un match amical contre son ancienne équipe. Il est l'un des rares pensionnaires à intégrer Diambars sans passer par les tests.
Il est très discipliné dans le jeu et respectueux des consignes du coach. Sur le plan physique, il avait un gabarit impressionnant par rapport à nos jeunes Diambars, avec un bon jeu de tête et une puissance dans les duels. A l'époque, il faisait au moins 1,92m, une mensuration exceptionnelle. Il a une très bonne hygiène de vie et c'est ce qui fait sa force. Il a compris qu'il fallait un peu de rigueur et de discipline pour réussir dans le haut niveau, parce qu'il avait déjà les qualités de base au départ. Il a une bonne technique, joue simple avec les deux pieds et a une frappe pure.
Il a une belle frappe de balle et un bon jeu de tête. Sur sa fiche de formation, il a eu à jouer à plusieurs postes : défenseur, milieu et même attaquant. Il a eu à jouer au poste d'avant-centre contre Niary Tally en ligue 2 (saison 2009-2010). Il est très polyvalent. Avec ses qualités de frappe, aussi bien au sol que dans le jeu de tête, il peut marquer des buts. C'est un buteur patenté pour un joueur défensif. Dans la saison, il peut arriver facilement à marquer au moins quatre buts, ce qui correspond au tableau de marche d'un défenseur de haut niveau.
Avec sa qualité de frappe, sa puissance et son jeu de tête, Kara peut faire comme Song (Alexandre, le Camerounais d'Arsenal) au milieu de terrain. Il a largement le potentiel pour le faire. Il est le premier Diambars convoqué en la sélection A et en toute modestie, on n'est pas surpris. Mais, il ne sera pas le dernier. »

SAER SECK « Son principal trait de caractère, c'est la détermination»

«C'est un garçon très tranquille qui sait où il va. A chaque fois que nous avons parlé aux jeunes, je leur ai dit que lui, je ne sais pas quand, mais il sera professionnel. Il sait ce qu'il veut et il s'en donne les moyens. On ne l'entend pas, on ne le voit pas, mais quand il s'agit d'aller sur le terrain, il se donne à fond. Il s'entraîne comme si c'était un match. Il est concentré sur ses défauts et ses lacunes. Il les travaille pour progresser et aller plus loin. Le principal trait de caractère du garçon c'est sa détermination.
Anecdote : quand il était en essai à la Gantoise et qu'il pensait qu'il serait pris. Mais les gars de la Gantoise nous ont dit: «Un an de moins, ils le prendraient.» Je leur ai dit : ça, je ne savais pas le faire. Je me souviens de son regard dans le style de «président diminue un an pour que je puisse partir». Mais je lui ai dit que s'il continue à être bon, il finira par partir. On n'a pas besoin de ça. Aujourd'hui, il s'est rendu compte que j'avais raison.»

LA FICHE
Nom complet : Serigne Modou Kara Mbodj
Date de naissance :11Novembre 1989(âge 21ans )
Lieu :Diasse, Sénégal
Taille : 1.96 m
Postes : Défenseur central et milieu récupérateur
Club information
Club actuel : Tromso
Numéro : 2
Club formateur : Diambar

SOURCE: L'OBS SALIOU GACKOU

Article Lu 13005 fois

Lundi 23 Mai 2011





1.Posté par ibou le 23/05/2011 13:46
bonne chance frere et bonne continuation il suffit juste de redoublé d’effort boy yiii menougnoula

2.Posté par diedhiou le 23/05/2011 16:45
content de voir un premier pensionnaire de l'institut diambar dans l'equipe nationale

3.Posté par bath le 24/05/2011 00:07
priere seulement de ne plus apporter l esprit de confréries dans équipe national ( mouride ,baye fall ou tidiane .. .soyez tous unis pour notre patrie le senegal ... pas esprit de tariha ki nous a assez couter dans notre équipe national ....soyez unis pour le senegal

4.Posté par fred le 24/05/2011 09:26
c'est ca il faut tjrs bosser .POUR ALLER DE L'AVANT

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State