Référence multimedia du sénégal
.
Google

DJINNÉ MAIMOUNA AU LYCEE DE KANEL ? Récital de Coran pour chasser l'esprit maléfique

Article Lu 13909 fois

Un phénomène incroyable agite le lycée de Kanel : des jeunes filles tombent en syncope tous les jours pour des raisons inconnues. D'aucuns accusent les djinns et demandent à ce que des sacrifices soient faits pour chasser les mauvais esprits. Une situation qui préoccupe les occupants de l'établissement scolaire.



DJINNÉ MAIMOUNA AU LYCEE DE KANEL ? Récital de Coran pour chasser l'esprit maléfique
Depuis 48h,- une situation incroyable se déroule au lycée de Kanel, chef-lieu départemental situé dans la région de Matam. En effet, plus d'une dizaine de jeunes filles - dont la moyenne d'âge tourne autour de 18 ans- sont tombées en syncope. Un phénomène dont les principales raisons ne sont jusque là pas connues.

C'était aux environs de 10h. Les élèves avaient rejoint leurs salles de classe après la récréation. Brusquement, des cris s'élèvent un peu partout dans l'enceinte de l'établissement. Des élèves tombent en syncope alors qu'elles étaient en plein cours. Et ce fut le sauve-qui­-peut chez certains élèves. D'autres, avec l'aide des professeurs, essayent de prendre en charge les victimes. Et les filles dont les cas s'avéraient moins grave ont été acheminées au centre de santé de Kanel pour examen. Parmi elles, certaines sont toujours internées à l'hôpital de Ourossogui.

Une situation de peur s'installe chez les élèves qui ont parfois très peur de quitter le lycée lorsqu'elles descendent tard les après-midi. Toujours est-il que les raisons fondamentales de ce phénomène ne sont pas encore connues. Mais un professeur que nous avons rencontré au niveau du lycée explique .qu'un soir, un de ses élèves lui a fait comprendre qu'il a vécu une situation incroyable. Le prof raconte : "alors qu'il était dans la cour de l'établissement, l'élève m'a dit qu'il a rencontré un âne qui lui a demandé de quitter le lycée et de laisser les études. Quelques jours après, l'élève a abandonné les études et par la suite, il a perdu la raison. D'ailleurs, en ce moment il est dans la ville et est devenu fou." Pour cette raison, l'enseignant pense que «des mesures idoines doivent être prises soit pour délocaliser l'établissement ou bien trouver un autre moyen de chasser les mauvais esprits.»

Il y a de cela une semaine, trois autres élèves étaient tombées dans le même lycée et l'une d'entre elles est décédée des suites de sa crise. Une élève en classe de 1ère que nous avons jointe au téléphone nous a fait comprendre que cette histoire de syncope date de 2007. « À l'époque c'était quinze élèves qui étaient concernées et le phénomène a même entraîné le report des composition. C'est pourquoi, nous avons peur d'apprendre et nous lançons un appel aux marabouts et chefs religieux de la région de Matam pour qu'ils nous aident à conjurer mystiquement le mal», lance la collégienne.

En l'absence du proviseur du lycée, le censeur a tenu une réunion avec l'association des parents d'élèves pour examiner sérieusement la situation qui aux yeux de tous, est devenue inquiétante. À situation exceptionnelle, mesure exceptionnelle. Les autorités scolaires sont dans de véritables tractations pour faire revenir le calme. Quant aux parents d'élèves, l'heure est aux récitals de Coran et des sacrifices pour chasser les mauvais esprits qui hantent le sommeil de leurs enfants.

Le site du lycée de Kanel existe depuis plus de quinze ans. Un lycée tout neuf est déjà construit et on attend que la finition pour la réceptionner.

Amadou Issa KANE
Source Walf Grand Place

Article Lu 13909 fois

Jeudi 4 Mars 2010





1.Posté par mbayangue le 04/03/2010 08:36
Télé SHOW CHAUD] SENEGAL POLITIQUE ET RELIGION : L'EFFET
SERIGNE MODOU BOUSSO DIENG [VIDEO]
Serigne modou boussou dieng dit : pas de honte à aimer
les belles voiture 4*4 ; Si le prophète Mouhkamet PSL
était là , il conduirait dans des 4*4
vIdéo ici : http://alturl.com/ygaq

2.Posté par dieye le 04/03/2010 12:39
www.smd1.over-blog.com

3.Posté par diop le 04/03/2010 12:56
ki n'aime pas les 4x4 pas moi modou modou

4.Posté par cosmas le 05/03/2010 15:33
waw djinné Maimouna mom diék na,si je la voyais on allait faire l'amour tout une vie.Elle m'emménerait dans beaucoup de pays sans visa ak laafe you raféte yi.

5.Posté par toubaba le 30/03/2010 22:03
FUTURE REALITE DU SENEGAL
On ne fait plus rien au sénégal dans cette republique soit disant laique sans les HIMAMS. Il faut vite se rendre à l'évidence que tout est en place pour passer à une autre forme de gouvernement puisque au sénégal la démocratie ne fonctionnant pas le peuple n'étant pas assez mur pour comprendre la démocratie. Tous les ingrédients sont maintenant en place, la population n'étant plus éduquée suite aux grèves ilimitées des enseignants, le nationalisme est bien installé (sommes les plus beaux les plus intelligents ect...), la pauvreté créant aujourdh'ui un terrain des plus favorables, la corruption ayant atteint un niveau inégalé à ce jour, l'état pratiquement inexistant, un racisme bien développé envers tout et tout le monde; c'est le moment. Vive donc la future République Islamique du Sénégal, avec pour capitale Touba, car sans elle le Sénégal ne se développera pas car pour corriger chez les Sénégalais l’incivisme, l’indiscipline, l’arogance, la fierté spécifique, l’exploitation, la médiocrité dans la pratique de la religion qui les arrange, les pseudos marabouts exploiteurs d’enfants et de talibés, il faut absolument cette république islamique sénégalaise tant congratulée par tous les politiques se rendant régulièrement à touba pour préter alégence au dieu marabout. Le sénégalais a un handicap qui l’empêche de cultiver la perfection : Il bâcle tout, il excelle dans l’hypocrisie, l’indiscipline, c’est l’élite de la paresse ; il est ignorant de la ponctualité et de l’assiduité, borné, pas de développement personnel, il est fataliste, n’aime pas travailler, opportuniste, n’a pas d’esprit critique. La fierté et le ton arrogant et dédaigneux envers les autres faisant le reste de son comportement unique en Afrique. L’impunité et le manque d’exemple encombrent l’espace publique. Les mots ? devoir,respect, humilité et réglementation ? sont absents du dictionnaire. La solution pour le Sénégal est la mise en place au plus vite d’une république islamique pure et dure façon Iran. Nous avons de bons politiques très religieux et pas laics du tout et de bons chefs religieux et ainsi Touba pourrait devenir rapidement la capitale du pays. Nous Sénégalais qui sommes très forts en tout et qui en fait ne réalisons rien pourrions enfin nous retrouver dans notre vraie culture arabo-musulmane importée et vénérée par la population et ainsi ne plus etre considérés comme esclaves par nos amis arabes. Vive la république islamique du Sénégal qui avec tous les croyants du pays va remettre de l’ordre dans l’état et supprimer les institutions inutiles telles la justice, l’éducation ect…La charia règlera tout !!! les dirigeants et les politiques en rèvent ils ne demandent que ça ils sont si souvent en visite à Touba alors pourquoi attendre, vive la RIS.

6.Posté par mohamed le 20/05/2010 16:36
"wawe tiey mane"

7.Posté par kayembe le 25/01/2014 11:03

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State