Xibar.net - L'oeil critique du Sénégal


Référence multimedia du sénégal
.
Google

DESCENTE DES GENDARMES SUR LE LITTORAL: Wade gèle les constructions des mai­sons des «nouveaux riches»

Article Lu 12046 fois

Sur ordre du Général Abdoulaye Fall, patron de la gendarmerie nationale, les brigades de Thiong, Ouakam et de la Foire ont initié hier une vaste mission qui s'est soldée par des descentes dans les mai­sons des «nouveaux riches» se trouvant sur le littoral. Objectif : faire un recensement puis un rapport au président de la République, décidé à sévir. Déjà, à l'exception des hôtels, tous les chantiers des mai­sons se trouvant sur le littoral ont été gelés sur ordre du chef de l'Etat. La gendarmerie a signifié la noti­fication aux propriétaires, au moment où Wade prenait un décret : désormais, l'attribution ou non des parcelles sur le littoral relève de sa responsabilité unique. Sale temps pour les propriétaires des maisons «pieds dans l'eau»...



DESCENTE DES GENDARMES SUR LE LITTORAL: Wade gèle les constructions des mai­sons des «nouveaux riches»
Le président de la République vient-il de se rendre compte. que ceux qu'on surnomme les «nou­veaux riches de l'alternance» se «partagent» anarchiquement le littoral? Sans doute, puisque qu'une visite du domaine mari­time a permis au chef de l'Etat de voir que, pour la plupart, dans l'anarchie totale, les «nouveaux riches» se tapent tous azimuts des Palais de toutes sortes. «Le Président Wade est très en colère et c'est sûr qu'il va sévir», lâche une source proche du chef de l'Etat. A titre de preuve, Me Abdoulaye Wade a fait signifier, hier, via les hommes du Général Abdoulaye Fall de la gendarmerie nationale, le gel de toutes les constructions se trouvant sur le littoral. Seules les infrastructures hôtelières ne sont pas concer­nées par cette mesure. Une manière, sans doute, d'épargner les travaux initiés en ce sens par l'Agence nationale de l'organisa­tion de la conférence islamique (Anoci).

Le chef de l'Etat ne s'est pas arrêté à cette mesure notifiée aux concernés par la gendarmerie nationale, hier. Dans la même journée d'hier, le Général Abdoulaye Fall, agissant sur ins­truction du chef de l'Etat, a confié une vaste mission à toutes les brigades de gendarmerie. Ces dernières sont, depuis, sur le ter­rain, pour effectuer un recense­ment général de toutes les mai­sons se trouvant sur le littoral. Exécutant cet ordre, les brigades de gendarmerie de Thiong, de la Foire et de Ouakam ont ratissé, hier, la zone, où se trouve le Lagon, derrière le Palais de la République, celles de Ouakam, de Ngor, de Yoff et des Almadies. C'est ainsi qu'ils sont même des­cendus dans des villas apparte­nant à des ministres de la République. Pour l'instant, les gendarmes demandent aux occupants des sites le numéro de leur titre foncier ou celui du bail. Cette mission bouclée, dans les prochains jours, ils feront un rapport exhaustif au Général Fall, qui transmettra au chef de l'Etat. Constat d'une source proche de cette mission : «La plupart des maisons, dans lesquelles on s'est rendu, ont été construites dans l'anarchie totale. Mais, pour le moment, nous n'avons reçu comme ordre que de faire le recensement. Après, on verra les suites que le président de la République donnera au rapport, qui lui sera transmis». Mais, selon , des sources très sûres, après réception de ce rapport, Me Wade va sévir contre les «anarchistes» et des expropria­tions devraient tomber sur les terrains de ceux qui n'ont pas respecté la loi. Même sur celles qui sont proches du régime ? «Oui», tranche notre source. Déjà, le Président Wade a pris un décret, qui ne manquera pas de faire du bruit : désormais l'attri­bution des parcelles se trouvant sur le littoral est soumise à sa dis­crétion exclusive.

Cheikh Mbacké GUISSF

Source: L'as

Article Lu 12046 fois

Samedi 12 Avril 2008





1.Posté par Léb le 12/04/2008 03:29
C'est des voleurs des BADOLO mais nak gnoko deff parce ke BADOLO dou djité !!!!

2.Posté par boulfale le 12/04/2008 05:22
avant de parler de maison sort l'argent que tu as partager avec idrissa secck et de bloques les comptes des ministres et de ton fils pour acheter le minimum pour sauver les senegalais en cas d'accident [des ambulances]bien equipees,gorgui aSSURE un peu tu es trop agee.

3.Posté par rando le 12/04/2008 07:21
Wade il se prend pour qui? Normalement, c'est pas comme ça que ça doit se passer. Comme dans les autres pays où il y a un véritable état et de vraies structures, il faut créer une "agence du littoral" et une loi sur le littoral, qui aprés les études nécessaires, en particulier sur le plan environnemental, détermine à quelle distance de la mer il est permis de construire.....Mais lui se comporte comme un monarque. Le sénégal ne lui appartient pas. A quand un état de droit et la fin de cette anarchie?

4.Posté par didi le 12/04/2008 22:23
lollllll
kone il vient juste de s'en rendre compte
il est marrant le vieux mais il n'est jamais trop tard comme on le dit
repare un peu les betises

5.Posté par salam le 12/04/2008 22:34
Faut tout raser et c'est tout. Même si ce n'est pas la procédure, il faut arrêter ces nouveaux riches qui se partagent notre pays! si la plus part n'a pas de titre foncier ou bail, ben en plus de les exproprier faut les sanctionner ça fera des exemples!

Wasalam

6.Posté par khadi le 12/04/2008 23:44
Wade vient de se rendre compte apres 8 ans que ses ministres se sont partager le sengal.Waw goor mais c est bien pour lee senegalais puisse que vous l avez elu.
Peuple naif
Wade dogalilene pas avec de l eau mais avec du feu

7.Posté par De Montreal le 13/04/2008 02:08
Ils n ont qu a payer des taxes foncieres exhorbitantes vu qu ils ont construit sur notre patrimoine national!

8.Posté par ndeye codou séye le 13/04/2008 04:15
Bravo à thiey le journal qui a attiré l'attention des autorités sur ce problème. Au mons un journal qui fait un travail d'utilité publique. C'est ce qu'on attend des médias, qu'ils servent les sénégalais.

9.Posté par kane le 14/04/2008 01:22
Dégouté d'etre Senegalais,un pays ou le bon vouloir du prince fait loi.
Heureusement que je me suis cassé de ce merdier.

Aucune sécurité juridique,l'aléa devient un grand principe dans notre "république".

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Revue de presse | Blagues | Le miroir de l’entrepreneur





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State