Xibar.net - L'oeil critique du Sénégal


Référence multimedia du sénégal
.
Google

Can de beach soccer Sénégal-Tanzanie (3-1) : Service minimum pour les «Lions»

Article Lu 1189 fois

L’équipe nationale du Sénégal a pris le meilleur, hier, sur celle de la Tanzanie (3-1) en match comptant pour la dernière journée des rencontres de poule de la Can de Beach Soccer. Qualifiés en terminant à la tête du groupe A, les «Lions» affronteront les Marocains, demain vendredi à 16h15, pour la première demi-finale du tournoi.





Fiche technique

Buts

Tanzanie : Stephano Walles Mapunda (1’)

Sénégal : Mamadou Sylla (9’ et 11’), Babacar Fall (10’)

Avertissements

Sénégal :

Arbitres

Adil Ouchker (Maroc), assisté de Innocent Désiré Adjoumani (Côte d’Ivoire) et de Reetesh Loll (Iles Maurices)

Les équipes :

Sénégal : Al Sény Ndiaye (cap) – Pape Modou Ndoye, Pape Demba Ndour, Mamour Diagne, Raoul Mendy. Entrants : Mamadou Sylla (5’), Babacar Fall (5’), Baye Malick Diop (7’), Pape Mar Boye (10’), Mame Mor Fall (11’), Jean Charles Bleck (17’), Bity Sy (33e).

Tanzanie : Shabani Shabani – Ismaïl Gambo, Stephano Walles Mapunda, Eric Costantin Manyama, Rolland Narsis Msonjo (cap).

Ce match qui s’annonçait comme une partie de plaisir pour les poulains de Ngalla Sylla s’est avéré très compliqué. Conscients de l’importance de cette rencontre qu’ils devaient impérativement gagner pour rester dans la compétition, les «Taïfa Stars» ont très tôt haussé le ton face aux «Lions». Moins de 5 secondes ont suffi aux hommes de Boniface Joseph Pawassa pour surprendre l’équipe du Sénégal et mener au score. En effet, à peine le coup d’envoi donné par l’arbitre marocain de la partie, le maître à jouer de cette équipe, Stephano Walles Mapunda plonge le Saly Beach Soccer Stadium dans un silence glacial en inscrivant le premier but du match. Profitant du manque de concentration des joueurs sénégalais, le Tanzanien décochait une puissante frappe à ras de terre qui rebondit devant le portier Al Sény Ndiaye (0-1, 1’). Douchés par ce but matinal, les «Lions» tentent de réagir quelques minutes mais butent sur les solides défenseurs en face. Avant la fin du premier tiers-temps, le défenseur du Jaraaf, Mamadou Sylla, entré en jeu à la place de Raoul Mendy à la 5e minute, égalise pour le Sénégal. Positionné au front de l’attaque, le Yoffois s’est défait de son vis-à-vis avant de fusiller le portier adverse (1-1, 9’). Son coéquipier, Babacar Fall qui venait lui aussi de faire son entrée dans cette partie, frappe et donne l’avantage aux siens (2-1, 10’). À une minute de la pause, les «Taïfa Stars» sombrent en prenant un 3e but inscrit par le revenant Mamadou Sylla, qui signe ainsi un doublé (3-1, 11’).

Les «Lions», qui avaient fait l’essentiel, lèvent le pied et gère leur avance dans ce match. Malgré plusieurs tentatives de part et d’autre, il n’y a pas eu de but dans les deux derniers tiers-temps. Le Sénégal prend ainsi la tête du groupe A et croisera le Maroc en demi-finale, ce vendredi à 16h15.

Papa Alioune NDIAYE (envoyé spécial à Saly)



REACTIONS

NGALLA SYLLA, COACH DES « LIONS »

« Notre tournoi débute demain contre le Maroc »


« Le plus important, c’était de remporter ce match et de faire un carton plein. Nous l’avons bien réussi. Beaucoup s’imaginaient que ça allait être un match facile, mais je savais que cette équipe allait nous créer des problèmes. Un match n’est jamais gagné d’avance, et ça les gosses l’ont compris. Nous nous sommes fait surprendre en début de match à cause d’un manque d’attention de la part des joueurs qui étaient trop calmes et réservés. Comme s’ils avaient la tête ailleurs. Heureusement nous avons atteint notre objectif qui était de gagner sans trop forcer. Nous allons maintenant nous concentrer sur le prochain match contre le Maroc. Car notre tournoi débute ce vendredi avec cette demi-finale. Vous verrez une autre facette de l’équipe ».

XXXXXXXXX

MAMADOU SYLLA, DEFENSEUR DES « LIONS »

« J’ai été à court physiquement malgré mon doublé »


« C’était un match très difficile face à un adversaire coriace. Mais nous avons su répondre présent en remportant tous nos duels durant cette rencontre. Personnellement, j’ai beaucoup souffert physiquement aujourd’hui parce que je viens tout juste de rejoindre le groupe. Nous savons tous que le football à 11 est différent du Beach soccer qui exige beaucoup d’efforts physiques. Aujourd’hui, même si j’ai marqué deux buts, je suis encore loin de mon meilleur niveau. Contre le Maroc, nous tenterons de montrer un autre visage. C’est une équipe que nous connaissons bien pour l’avoir battu 3 fois en match amical. Mais la demi-finale de vendredi sera un autre match ».

LESOLEIL Propos recueillis par P.A. Ndiaye (envoyé spécial)

Article Lu 1189 fois

Jeudi 27 Mai 2021




Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Revue de presse | Blagues | Le miroir de l’entrepreneur





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State