Référence multimedia du sénégal
.
Google

CLASSEMENT DES ÉTABLISSEMENTS HÔTELIERS SUR LES STANDARDS INTERNATIONAUX ALIOUNE SARR «SOUPESE» L’OFFRE TOURISTIQUE

Article Lu 1228 fois

Le ministre du Tourisme et des transports aériens Alioune Sarr a procédé hier, lundi 13 mai, au lancement du classement des établissements hôteliers du Sénégal. Cela consiste à visiter les hôtels pour apprécier le degré de conformité des éléments de la norme par rapport aux services vendus. Selon lui, ce classement permettra d’établir et d’aligner notre offre touristique sur les standards internationaux et mondiaux.



CLASSEMENT DES ÉTABLISSEMENTS HÔTELIERS SUR LES STANDARDS INTERNATIONAUX ALIOUNE SARR «SOUPESE» L’OFFRE TOURISTIQUE

Les travaux de classement des établissements hôteliers du Sénégal ont été lancés hier, lundi 13 mai, à Dakar par le ministre du Tourisme et des transports aériens Alioune Sarr. Cette mission qui consiste à visiter les hôtels pour apprécier le degré de conformité des éléments de la norme par rapport aux services vendus, permettra d’établir et d’aligner l’offre touristique sénégalaise sur les standards internationaux. «Ce classement améliorera l’attractivité de nos sites et établissements touristiques. Cela améliorera aussi leur visibilité et leur position concurrentielle. Donc c’est un avantage important pour les hôtels qui vont en bénéficier. A l’issue de ce classement, s’il s’avère qu’il y a des écarts qui sont constatés au regard des normes que nous souhaitons avoir au Sénégal, nous proposons à ces établissements des mises à niveau à travers le crédit hôtelier mais également à travers d’autres éléments notamment le bureau de mise à niveau. Des banques comme la Bnde pourront accompagner ces établissements pour avoir une mise à niveau qui leur permet d’aligner leur offre sur le plan international », a fait savoir le ministre.

Il trouve qu’il est important d’aligner l’ensemble de nos services de prestation sur la qualité internationale. «Il faut que quand le touriste arrive à l’aéroport, depuis l’accueil en passant par le véhicule de transport qui l’amènera dans son site touristique, à la chambre d’hôtel, que tous les services soient alignés sur les normes internationales. J’ai donné instruction pour que le crédit hôtelier puisse être orienté vers la mise à niveau de ces entreprises », a-t-il laissé entendre.

De l’avis de Papa Abdou Niang, professionnel du tourisme membre de la commission, la destination sénégalaise progresse même si le tourisme est une activité concurrentielle. « Nous sommes leader dans l’espace Uemoa. Nous faisons partie des 3 leaders dans l’espace de la Cedeao, mais au niveau mondial, nous devons comprendre que le Sénégal n’est pas un pays industrialisé. Ce qui fait que nous avons des difficultés à gagner des parts de marché au niveau international », soutient-il.

Toutefois, Il relève que les défis sécuritaires restent les premières difficultés auxquelles le secteur fait face. « Le tourisme est une activité dynamique qui change tout le temps. Les maladies et les crises bousculent le secteur. La crise du Mali et le terrorisme freinent le développement du tourisme dans notre espace. Parce quand il y a crise, les gens ne voyagent pas. Malgré cela avec les orientations politiques de l’Etat, on a une marge de progression de 5 à 6% par an », indique-t-il.

SudOnLine

Article Lu 1228 fois

Mardi 14 Mai 2019




Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 14 Août 2019 - 13:26 Le bateau-hôpital Africa Mercy au Port de Dakar

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State