Référence multimedia du sénégal
.
Google

CHEIKHOU KOUYATÉ, CAPITAINE DES LIONS «FAIRE LA DIFFERENCE DEVANT NOTRE PUBLIC »

Article Lu 1381 fois

Cheikhou Kouyaté pense que les portes de la qualification à la Can 2019 pourront s’ouvrir dès ce samedi 13 octobre, lors de la réception du Soudan au stade Léopold Senghor. «Nous en sommes conscients. Il ne faut pas le cacher. Nous y allons pour les six points. Cela commence dès ce samedi », a-t-il indiqué à l’issue de la deuxième séance d’entraînement des Lions effectuée hier, mardi 9 octobre, sur la pelouse du stade Léopold Senghor.



CHEIKHOU KOUYATÉ, CAPITAINE DES LIONS «FAIRE LA DIFFERENCE DEVANT NOTRE PUBLIC »

Pour cette première rencontre que les Lions vont livrer devant leur propre public, au retour de la Coupe du monde, le capitaine des Lions a estimé que l’on verra une autre équipe du Sénégal. « Après la Coupe du monde, on veut commencer fort devant notre public. Maintenant, ce n’est pas des paroles, il faut que l’on travaille. Il y a des joueurs qui sont frustrés. Mais nous le sommes aussi. Il faut faire la différence devant notre public. Samedi prochain, on verra une autre équipe du Sénégal. On ne connait pas l’adversaire, mais nous avons vu leurs vidéos. On sait que c’est une équipe qui sait bien jouer au ballon, qui est bien engagée. On ne sera pas surpris parce que l’on sait ce qui nous attend.

C’est à nous de faire la différence, de nous faire plaisir », soutient-il. Interpellé sur les forfaits notés surtout au niveau de la ligne défensive des Lions, le joueur de Cristal Palace s’est voulu rassurant : « Il y a du matos. Il ne faut pas s’inquiéter », mais il s’empresse d’ajouter : « ce sera un match difficile. Maintenant, on sera devant notre public. Cela fait plaisir. On attendait que toute l’équipe soit là. On va commencer le travail, ce mardi. On a un match qui nous attend. On fera tout pour gagner ce match. Il y a beaucoup de forfaits mais on aimerait que tout le monde soit là. Il ne faut pas oublier que l’on est 23 joueurs. Il y a des joueurs qui peuvent les remplacer », rassure-t-il. Comme nombre de ses coéquipiers, le capitaine des Lions a trouvé à redire sur l’état de la pelouse du stade Léopold Senghor. « Il y a un mieux, mais nous allons essayer de nous adapter. Nous n’avons pas le choix », confie-t-il.

SudOnline

Article Lu 1381 fois

Jeudi 11 Octobre 2018




Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State