Référence multimedia du sénégal
.
Google

CAN FEMININE - Bassouaré Diaby, sur le choix des 21 Lionnes : «L’aspect physique a été déterminant»

Article Lu 1530 fois

L’entraîneur de l’Equipe nationale féminine de football du Sénégal qui doit participer à la prochaine Coupe d’Afrique des Nations (Can) prévue du 28 octobre au 11 novembre en Guinée Equatoriale, révèle avoir misé sur l’aspect physique pour bâtir son groupe. «Nous allons vers une compétition où le physique sera un élément déterminant. Pour ne pas être surpris, nous avons préféré orienter nos choix sur les joueuses qui sauront répondre aux duels physiques, tout en tenant compte de l’aspect technique de certaines joueuses», a indiqué Bassouaré Diaby, joint hier par téléphone. Le technicien sénégalais précise avoir opéré «poste par poste» pour sélectionner ses 21 Lionnes. Une équipe sénégalaise qui sera à sa première participation à une phase finale de Can.



CAN FEMININE - Bassouaré Diaby, sur le choix des 21 Lionnes : «L’aspect physique a été déterminant»
Parmi les joueuses retenues figure la pensionnaire de Issy-les-Moulineaux, en France, Aminata Diadhiou qui évolue au poste de milieu de terrain. Avec la capitaine de l’équipe, Mamy Ndiaye, elles sont les deux seules expatriées d’un groupe constitué essentiellement de joueuses locales. Un renfort de taille pour le staff technique qui n’en espérait pas autant. Surtout que jusque-là, le technicien sénégalais ne pouvait compter que sur la capitaine de l’équipe, Mamy Ndiaye, seule «am­bassadrice» jusque-là de la sélection à l’étranger.
Les Lionnes quittent Dakar jeudi à minuit. Pour Aminatou Diadhiou, il s’agit d’un rêve qu’elle a longtemps nourri après avoir permis à son club d’atteindre pour la première fois la Division 1 cette année. Native de Dakar, elle aurait pu rejoindre la Tanière durant les éliminatoires de la Can 2013. Seulement, pour des raisons administratives, Aminata Diadhiou qui avait émis le souhait de disputer le match contre le Maroc, n’a pas eu la chance de rejoindre le groupe. Ce qui n’est désormais qu’une vieille histoire.
Arrivée durant le week-end dernier, douze ans après son dernier séjour dans la Capitale sénégalaise, Aminata Diadhiou semble avoir pris ses marques dans la Tanière. «Elle est très motivée et prête à faire la campagne avec le groupe. Elle est très impliquée dans ce qu’on fait. Même si cela faisait longtemps qu’elle n’avait pas mis les pieds au Sénégal», souligne l’entraîneur des Lionnes.
En attendant de s’envoler de­main jeudi vers minuit pour la Guinée Equatoriale, les Lionnes, qui reçoivent le drapeau national aujourd’hui, peaufinent au stade Léopold Senghor les derniers réglages, surtout au niveau «des excentrées et de la défense» où le staff technique a noté «une baisse de forme».
Logées dans la même poule que de grandes Nations du football féminin, comme la Rd Congo, l’A­fri­que du Sud ou encore la Guinée Equatoriale, pays hôte de l’événement, les Filles de Bassoua­ré Diaby espèrent réaliser un exploit. «On va se battre pour honorer l’image du Sénégal. Notre souhait, c’est de réaliser une bonne participation», promet l’entraîneur des Lionnes.


wdiallo@lequotidien.sn

Article Lu 1530 fois

Mercredi 24 Octobre 2012




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State