Référence multimedia du sénégal
.
Google

Bagarres et insultes dans l’avion : Retour mouvementé des supporters sénégalais

Article Lu 12844 fois


Bagarres et insultes dans l’avion : Retour mouvementé des supporters sénégalais
Le vol, qui ramenait hier les supporters sénégalais et des officiels, a été mouvementé à cause du comportement de certains passagers.

Le retour de certains membres de la délégation sénégalaise du Mondial, hier sur Dakar, a été très mouvementé. Comprenant les supporters du 12e Gaindé et d’Allez Casa, les invités du ministre des Sports dont beaucoup viennent de Fatick, et certains confrères pour un total de 236 passagers, le vol spécial fut très… spécial. En l’absence de Matar Ba, qui n’a pas voyagé dans l’avion de même que certains de ses proches collaborateurs dont le Directeur de la haute compétition (Dhc), restés à Moscou pour régler les dernières formalités.
Au nombre d’une vingtaine, ces derniers n’ont pas apprécié la manière dont les responsables du ministère ont géré le vol retour. D’abord sur l’heure de départ de l’avion, marquée par plusieurs incertitudes. Ensuite, au moment de l’embarquement quand certains ont été préférés à d’autres sur les 42 places Vip comprises dans l’avion.
Dans le lot des «Vip» de circonstance, trois marabouts, quelques jeunes responsables politiques de Fatick, les agents du ministère des Sports et des invités particuliers. De l’autre côté, quelques personnalités dont le frère du président de la République, Abdou Aziz Sall, laissé au fin fond de l’avion. Très discret, ce dernier a logé avec les invités du ministre des Sports, sans jamais revendiquer certains privilèges. Une démarche qui n’a pas plu à certains au moment de décoller. Voulant sauver la face, certains agents du ministère n’ont pas pu convaincre ces derniers. Et cela, en l’absence du ministre. Ce qui a occasionné un certain cafouillage.
En l’absence donc du capitaine de bord, l’équipage de l’avion venu de la Jordanie ne pouvait prendre le risque de décoller dans une telle ambiance de désordre. Malgré moult interventions du commandant de bord, contraint de quitter sa cabine, certains «irresponsables» ne se sont pas gênés à se donner en spectacle avec des injures, indisciplines, rythmées par des altercations
Il faut dire qu’une bonne partie de la délégation s’était fait remarquer au moment de l’enregistrement au départ de Moscou. Malgré les sept guichets qui étaient mis à leur disposition, certains ne pouvaient s’empêcher de brûler les étapes juste pour être les premiers servis.
A ces errements, l’équipage sera confronté aux interminables va-et-vient, même dans les zones de turbulences. Et quand les griots s’y mettent pour demander de gauche à droit de l’argent aux gens, il est facile de s’imaginer ce que cela donne comme souffrance, à bord d’un avion de 236 places pour un trajet de 8 heures. Un véritable cauchemar pour ceux-là qui espéraient un paisible voyage. Une mauvaise publicité du Sénégal au moment où on aspire à vendre la destination Sénégal.
lequotidien.sn

Article Lu 12844 fois

Mercredi 4 Juillet 2018




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State