Référence multimedia du sénégal
.
Google

Arrestation de Ndiaye Tfm- Ce qui s’est réellement passé « JE SUIS BOULEVERSÉ, J’AI ENVIE DE MOURIR »

Article Lu 12166 fois


Arrestation de Ndiaye Tfm- Ce qui s’est réellement passé « JE SUIS BOULEVERSÉ, J’AI ENVIE DE MOURIR »
Le comédien de la Tfm, Abdoulaye Ndiaye, est depuis hier en garde à vue à la police de Pikine pour homicide involontaire. Il a mortellement fauché, samedi, un enfant de 3 ans à Pikine. IGFM a tenté d’en savoir un peu plus sur les circonstances de l’accident.

D’après nos investigations, le comédien avait garé sa voiture dans une ruelle sablonneuse dans son quartier à Pikine. Quand il est sorti de sa maison, il a démarré le véhicule, mais avec le sable, il avait des difficultés pour avancer. La voiture s’est alors embourbée. Dans pareille situation, il faut appuyer sur l’accélérateur pour sortir du sable. C’est au moment où il manoeuvrait, qu’il a heurté un enfant qui était sorti de sa maison en courant.

Aussitôt après, Ndiaye est sorti de sa voiture pour s’enquérir de l’état de l’enfant. Prenant conscience de la gravité de la situation, il a contacté le père de l’enfant, qui se trouve être son voisin.

Ensemble, ils ont pris la voiture de Ndiaye pour transporter l’enfant d’abord à l’hôpital Dominique de Pikine, ensuite à l’hôpital Aristide Le Dantec et enfin en l’hôpital Albert Royer de l’hopital de Fann où malheureusement, l’enfant a rendu l’âme.

« Durant tout le trajet, Ndiaye a fait montre de responsabilité et d’humanisme pour sauver le petit. Mais le bon Dieu en avait décidé autrement », témoigne un proche de l’enfant.

Le père de l’enfant, malgré la douleur qu’il ressentait, a reconnu tous les efforts consentis par Ndiaye pour tirer son enfant d’affaire. Il s’est finalement plié à la volonté divine et soutient ne pas en vouloir à Ndiaye.

Harouna FALL

IGFM

Le comédien Ndiaye est effondré. « Ma vie est complètement bouleversée, j’ai envie de mourir », souffle-t-il d’une voix triste, ce dimanche, alors qu’il est en garde à vue au commissariat de police de Pikine pour avoir fauché mortellement un enfant avec sa voiture.

Le drame a eu lieu hier, samedi 5 mai, à Pikine. Selon le récit de Ndiaye, c’est en voulant éviter de s’enliser dans le sable qu’il a appuyé sur l’accélérateur et heurté le garçon de 3 ans dont le nom, Abdoulaye, revient en boucle dans la tête du comédien.

« Il était trop petit. Je ne l’avais pas vu, se confond-t-il en remords. Depuis hier, je n’ai pas dormi. Je ne retrouve pas le sommeil. Je revois toujours les derniers instants de bébé Abdoulaye. »

La victime s’appelait Abdoulaye Diallo. Lorsque Ndiaye l’a heurté, il n’est pas mort sur le coup. S’engage juste après une course contre la montre qui a mené le comédien, qui s’est chargé de l’évacuer lui-même, d’abord à l’hôpital de Pikine et ensuite à Le Dantec où il reçoit les premiers soins. C’est au cours du transfert de l’enfant à l’hôpital de Fann qu’il décède.

« Sur le chemin, il a appelé plusieurs fois sa maman. Il a aussi demandé de l’eau à boire », se rappelle Ndiaye. Qui assure être bien traité au commissariat de Pikine où il s’est rendu de son propre chef. Il est en garde à vue, mais pas en cellule. Et il reçoit beaucoup de soutiens.

« Youssou Ndour m’a appelé et a envoyé une forte délégation pour me soutenir. Mes amis, mes parents, mes fans et même le père du petit Abdoulaye est venu me témoigner de son soutien », confie Ndiaye à Seneweb.

Article Lu 12166 fois

Lundi 7 Mai 2018




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State