Référence multimedia du sénégal
.
Google

Ziguinchor: Niasse « descend » Wade et vote Robert

Article Lu 1538 fois

Le leader de l’Alliance des forces de progrès (Afp, Moustapha Niasse membre de la coalition Benno Siggil Senegaal a appelé, jeudi 12 mars, les populations de Ziguinchor à voter pour le maire sortant, Robert Sagna. Pour lui l’actuel maire est entouré « d’une équipe compétente qui cherche à amener le progrès dans la région mais aussi tente de la revaloriser »



Ziguinchor: Niasse « descend » Wade et vote Robert
Moustapha Niasse, leader de l’Alliance des forces de progrès (Afp) qui était en tournée à Ziguinchor, le jeudi, dans le cadre de la campagne électorale pour les locales du 22 mars, a appelé la population du sud a voté pour le candidat Robert Sagna, candidat à sa propre succession à la mairie de la commune.

Pour lui, le maire sortant est en train de faire des progrès dans cette partie sud du Sénégal grâce à ses nombreux efforts, contrairement au parti au pouvoir qui a tout fait pour que la Casamance régresse. A cet effet, il soutient « aller ensemble avec détermination pour redresser l’arbre tordu du Sénégal. Il l’est non seulement, mais il est en train de chanceler » et malgré cela, Moustapha Niasse déclare : « nous avons une chance historique. La chance unique que nous offre les élections locales du 22 mars 2009, c’est un quai de port d’une gare. Le bout de chemin avant que nous ne prenons un nouveau tournant. Alors quand nous serons arrivés à la borne kilométrique du 22 mars, arrêtons nous, prenons notre raison et marions là avec notre volonté ».

Pour le leader du l’Alliance des forces du progrès, il est temps que la « population fasse appel à son esprit critique et d’autocritique pour voir ce qui n’a pas marché jusqu’à maintenant dans le pays ». Et d’ajouter : « en ce moment, nous tendrons nos deux mains au peuple sénégalais pour lui dire : peuple souverain, peuple éternel, plein de vertus et de valeurs, toi qui n’a jamais accepté le renoncement. Toi, peuple du Sénégal qui a toujours refusé l’opprobre et la honte. Toi peuple du Sénégal qui n’a nullement accepté la manipulation d’un Fantômas, arrivé au Sénégal un soir de l’an 2000.

Pendant neuf longues années , comme des nuits sans fin, cet homme a martyrisé les Sénégalais, il a les humiliés, surexploités, il les a trahis ». Le numéro un des « Progressistes » de poursuivre : « un auteur latin disait que le traître est celui qui a trahi aujourd’hui, celui a trahi hier et celui qui va trahi demain ». Parlant de l’entourage du Maire Robert, M. Niass, souligne « à côté de Robert Sagna, se trouvent des hommes valeureux de tous âges qui, tous les matins, soutiennent notre combat commun.

Une équipe compétente qui cherche à amener le progrès dans la région mais aussi tente de la revaloriser ». S’adressant aux partisans du maire, l’ancien Premier ministre du Sénégal avance : « avec tous les potentiels que détient la mairie, allez-vous voter pour une équipe compétente ou pour une équipe faite d’ombre et d’ombrage, de mystique et de mystère. Abstrait et qui vit dans le virtuel ».

Pour Moustapha Niasse, le parti au pouvoir est incompétent « c’est des gens qui font vivre les populations de promesses non tenues ».

Au président de la République, Moustapha Niasse déclare que la résidence n’est pas une priorité. Il se demande comment M. Wade peut bien venir à Ziguinchor sans pour autant parler de paix. « Il faut remercier les fils de la région pour l’accalmie qui existe à Ziguinchor. Car ce n’est pas Abdoulaye Wade qui va instaurer définitivement la paix dans cette partie méridionale du pays » atteste M Niass, avant de féliciter la jeunesse de Robert Sagna pour les huées lors de la venue du président, à 48 heures de la campagne électorale. « Je félicite les élèves et étudiants. Vous avez bien fait de le huer. Le président cherche encore à vous amener en bateau. Il faut le refuser ».

Le Maire Robert Sagna qui recevait Moustapha Niasse dira que « c’était un grand honneur de l’avoir pour ce meeting à mes côtés. Nous avons cheminé ensemble depuis plusieurs années et aujourd’hui encore. Je pense que Moustapha Niasse n’a pas été récompensé par son mérite. Il a été victime de sa générosité. Il a fait élire le président Wade espérant qu’il deviendrait l’homme du changement mais il a été trahi ».

Denise Diminga ZAROUR
Source SudQuotidien

Article Lu 1538 fois

Samedi 14 Mars 2009





1.Posté par alain le 14/03/2009 14:39
wade croit que c est avec ces diplomes achetes en europe............qu il peut diriger un pays.....................il se leurre....................ROBERT SAGNA et MOUSTAPHA NIASSE peuvent l apprendre............des cours de reciglage...........en politique...........et a diriger un pays...............parceque wade est negatif...........dans tout les domaines..................

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:54 Macky Sall à Versailles chez Abdoulaye Wade

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State